A
A

Aptos : Mainnet déployé, performances à confirmer

jeu 20 Oct 2022 ▪ 12h00 ▪ 5 min de lecture - par Elina Samsoudine

Projet blockchain intrigant et médiatisé de par ses origines, le lancement du mainnet d’Aptos a provoqué l’impatience de la communauté. Le réseau principal est enfin déployé, sans encombre. La blockchain de couche 1 qui se veut être la plus sûre et la plus évolutive doit maintenant faire ses preuves. 

La blockchain

Aptos, une blockchain de couche 1 évolutive

En soi, Aptos n’est pas une nouvelle entité. Le projet a utilisé des éléments clés de l’ancienne blockchain Diem. Il s’agit de l’initiative blockchain de Meta qui a été abandonnée en janvier. Cela signifie qu’Aptos dispose déjà d’une base solide sur laquelle construire ses produits. La blockchain de couche 1 utilise par ailleurs Move, le langage de programmation basé sur Rust. Ses fonctionnalités incluent entre autres un moteur d’exécution parallèle (Block-STM), capable de traiter jusqu’à 160 000 transactions par seconde. Le réseau intégrerait également des fonctionnalités de sécurité de haut niveau et garantirait de faibles coûts de transaction.

Aptos a rapidement attiré l’attention des sociétés de capital risque. Des investisseurs comme a16z Crypto, Multicoin Capital, Hashed, Tiger Global, Three Arrows Capital, FTX Ventures ou encore Coinbase Ventures ont injecté 200 millions de dollars dans le projet. Par la suite, Aptos Labs, la startup derrière ce projet, a encore pu lever 150 millions de dollars supplémentaires. Ce succès s’explique entre autres par l’expérience et la solide réputation de ses fondateurs (Mo Shaikh et Avery Ching, d’anciens développeurs senior chez Meta). Son architecture unique (une combinaison de la technologie Block-STM, de la programmation Move et du consensus BFT) a aussi fini de convaincre les investisseurs. 

Lancement du mainnet après un testnet en plusieurs étapes

Le testnet donne à Aptos Labs l’opportunité de tester les performances de la blockchain. Les développeurs ont pu mettre à l’épreuve la sécurité. Ils ont également pu tester les interfaces utilisateur et la validation des transactions. Lors des tests, Aptos affirme avoir traité 130 000 transactions par seconde. Une performance particulièrement impressionnante comparée à celles sur Ethereum avec un maximum de 30 TPS. Le mainnet a été officiellement lancé le 17 octobre dernier.

https://twitter.com/AptosFoundation/status/1582085109016014849?s=20 

Le réseau principal utilise actuellement la dernière version d’AptosBFT (version 4). Cette dernière exploite un protocole de consensus Byzantine Fault Tolerance (BFT) avec une optimisation de la production réactive. Aptos est conçu pour exécuter une variété d’applications décentralisées (DApps) et de jetons non fongibles (NFT). Au travers de ses innovations et de ses performances, les développeurs ambitionnent d’ouvrir le Web3 au plus grand nombre. La machine est donc lancée. FTX, un des principaux investisseurs d’Aptos, par exemple, a listé le token APT d’Aptos deux jours seulement après le déploiement du mainnet. 

Aptos : des performances à confirmer après le déploiement

Aptos se présente comme « la blockchain de couche 1 la plus sûre et la plus évolutive ». L’évolutivité fait référence à sa capacité à s’adapter aux évolutions à venir de l’écosystème. À mesure que l’adoption mondiale des chaînes de blocs s’accélère, les exigences de performance de celles-ci augmentent de façon exponentielle. Aptos suivra le rythme. Côté performance, Aptos a annoncé une capacité de traitement jusqu’à 160 000 TPS en plus de finaliser les transactions en moins d’une seconde.

Si le projet tient ses promesses, il sera très différent des chaînes de couche 1 existantes. Avec ses capacités, Aptos a clairement le potentiel de surclasser rapidement ses concurrents. Reste à voir si l’approche d’Aptos en matière d’exécution des transactions se révèle effectivement révolutionnaire. Le temps nous le dira. En tout cas, le lancement du réseau principal Aptos a été un succès.

Aptos est très prometteur, mais les investisseurs doivent rester prudents dans la mesure où le projet est fortement financé par le venture capital. Mais globalement, le langage de programmation d’Aptos, Move, est très probablement là pour rester. Celui-ci offre une meilleure évolutivité et une sécurité accrue par rapport aux autres blockchains de couche 1. Ce qui fait d’Aptos un pari solide. 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Elina Samsoudine avatar
Elina Samsoudine

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et assiste à la naissance d’une ère nouvelle, celle de la DeFi. Tout est question de liberté économique, de transparence et d’opportunités accessibles à tous. Voilà un univers qui gagne à être connu.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !