A
A

L'armée britannique hackée sur YouTube et Twitter

jeu 07 Juil 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Alexis P.

Le compte Twitter de l’armée britannique a été modifié pour montrer des images de faux NFT et promouvoir des systèmes de dons en cryptomonnaies.

Un hack osé qui a rapidement été contrôlé

Les comptes Twitter et YouTube de l’armée britannique ont été repris par le ou les hackers, dont l’identité n’est pas encore connue, dimanche. Le nom du compte Twitter a été changé en « pssssd », et ses photos de profil et de bannière ont été modifiées pour ressembler à une collection de NFT appelée « The Possessed ».

On ne sait pas exactement quand les pirates ont pris le contrôle des deux comptes, mais il semble qu’ils soient redevenus normaux.

« Nous sommes conscients d’une violation des comptes Twitter et YouTube de l’armée et une enquête est en cours », a déclaré le service de presse du ministère de la Défense sur Twitter. « L’armée prend la sécurité des informations extrêmement au sérieux et est en train de résoudre le problème ».

Plus tôt dans la journée de dimanche, le compte a été rebaptisé « Bapesclan », le nom d’une autre collection NFT, et l’image de sa bannière a été remplacée par un singe de dessin animé maquillé en clown. Le pirate a également commencé à retweeter des messages promouvant des systèmes de dons de NFT. Consultez notre article afin de comprendre pourquoi les entreprises du Web 3.0 se font hacker.

Bapesclan n’a pas répondu immédiatement à un message direct de CNBC sur Twitter.

Le nom du compte YouTube de l’armée britannique, quant à lui, a été remplacé par « Ark Invest », la société d’investissement de Cathie Wood, taureau de Tesla et de bitcoin, tout en supprimant toutes les vidéos du compte.

Les pirates ont remplacé les vidéos de l’armée britannique par une série d’anciens livestreams mettant en scène l’ancien PDG de Twitter, Jack Dorsey, et le PDG de Tesla, Elon Musk.

Ces livestreams avaient été précédemment diffusés dans le cadre de la conférence The B Word organisée par Ark Invest en juin dernier, mais les pirates ont ajouté une superposition qui encourageait les utilisateurs à participer à une escroquerie en cryptomonnaie. La chaîne a diffusé quatre livestreams en même temps, dont certains ont rassemblé des milliers de téléspectateurs. Ce type d’arnaque est particulièrement populaire avec des discours d’Elon Musk ou avec Charles Hoskinson pour des giveaway scams.

Lundi, le ministère britannique de la Défense, a twitté : « La violation des comptes Twitter et YouTube de l’armée survenue plus tôt dans la journée a été résolue et une enquête est en cours ».

armée britannique scam

Les cryptomonnaies restent un terrain pour les hackers

Malheureusement l’univers du Web 3.0, avec les giveaways, les free-mints et autres possibilités restent un terrain privilégié pour les hackers et les scammers qui cherchent à faire de gros coups très rapidement afin de lever des sommes en cryptomonnaies et de disparaître avec.

Ce hack est particulièrement impressionnant, car il intervient sur des comptes liés à l’armée britannique, en général ce sont des personnalités qui sont ciblées comme dans le cas de Beeple lorsque son compte avait été piraté pour partager un lien d’hameçonnage.

Il est difficile de savoir si de nombreuses personnes sont tombées dans ce piège, comme toujours nous vous conseillons fortement de ne jamais investir rapidement. Il est toujours utile de prendre son temps, faire ses recherches et voir comment un projet qui peut paraître attractif évolue dans le temps.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Alexis P. avatar
Alexis P.

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.