A
A

Avis du PDG de JPMorgan sur le bitcoin (BTC) : c’est « un système de Ponzi décentralisé »

mar 10 Jan 2023 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Jamie Dimon, le PDG de JPMorgan, n’a jamais pris le côté des partisans du bitcoin. Et ses derniers commentaires concernant la reine des cryptomonnaies démontrent qu’il n’est pas prêt de changer d’avis. En effet, il vient de traiter le bitcoin de « système de Ponzi décentralisé ».

Jamie Dimon

Jamie Dimon qualifie le bitcoin de « Ponzi décentralisé »

Jamie Dimon ne tarit pas de blâmes envers les bitcoiners et le bitcoin. En septembre 2021, par exemple, il a qualifié les amoureux de la crypto-phare d’idiots. Paradoxalement, il se trouve que sa banque, JP Morgan, avance souvent des prédictions sur le prix du bitcoin. En février 2022, cette institution très fan de blockchain a souligné que le BTC s’échangerait à 150 000 dans les années à venir.

D’après U°Today, Jamie Dimon a de nouveau frappé. Lors d’une intervention à la 41e conférence annuelle sur les soins de santé de JPMorgan, l’éternel sceptique a qualifié le bitcoin de « système de Ponzi décentralisé ».

Cette qualification serait la deuxième ou la troisième du genre, si l’on remonte à quelques années plus tôt. En effet, M. Dimon a déjà traité le bitcoin de « fraude » en 2017. À cette époque, il menaçait de licenciement tout trader de JPMorgan pris en train d’en faire des transactions.

Qu’en est-il de son avis sur les autres cryptomonnaies ?

Les anciens commentaires stipulent que le bitcoin est un « actif » spéculatif qui n’arrivera jamais à remplacer le fiat ou devenir un système de paiement. Se tromperait-il d’époque le PDG de JPMorgan ? Non, cet avis date de 2017. De nos jours, il critique peu les cryptomonnaies, dont l’utilité dans les transactions n’est plus à démontrer.

En ce qui concerne les cryptomonnaies, il a déjà soulevé le fait que celles-ci servent beaucoup pour des activités illicites. En plus, elles constituent des outils de spéculation dangereux qui ne disposent d’aucune valeur réelle. Raison pour laquelle il a qualifié ces derniers de « pet rocks » (pierres de compagnie) en décembre dernier.

Le fait que Jamie Dimon a réduit sa fréquence de diatribes contre le bitcoin est déjà un bon point. Cette révolution surviendra tôt ou tard, et ce en dépit des détracteurs.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !