A
A

Bitcoin (BTC) : Et si la chute de la crypto phare ne fait que commencer ?

mar 23 Jan 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Investissement

Le Bitcoin est dans le dur ! Ces dernières semaines, nombre d’analystes ont prédit une certaine montée en puissance de la reine des cryptos. Mais depuis le début de l’année, c’est la situation inverse qui s’observe. L’actif a en effet plusieurs fois chuté pour s’établir actuellement autour d’à peine 40 000 dollars. Pour certains, ce n’est que le début d’une période sombre.

Le bitcoin est dans le rouge

La tendance baissière de la reine des cryptos se poursuit

La chute du bitcoin (BTC) n’en est-elle qu’à son début ? La question taraude les esprits au vu des tendances actuelles de la reine des cryptos. Et elle est foncièrement légitime étant donné la dynamique de la crypto phare tout au long de cette journée notamment.

Étant déjà tombée sous la barre des 41 000 dollars tôt ce lundi 22 janvier, la crypto n’a cessé de s’effondrer depuis. Elle vaut actuellement 39 886 dollars, soit une baisse de 0,95 % au cours de l’heure qui vient de s’écouler.

Tout ceci laisse penser que la correction que subit la crypto n’est potentiellement pas à son terme. Ce scénario semble tout à fait normal quand on connaît la volatilité historique qui caractérise le bitcoin (BTC).

Mieux, la situation actuelle de l’actif rappelle des projections récemment formulées par des analystes de l’industrie crypto. Alors que le BTC titillait la barre des 47 000 dollars, Jim Cramer, l’animateur de l’émission Mad Money sur CNBC, a suggéré que l’actif a atteint son pic. Une idée quelque peu soutenue par Arthur Hayes qui a annoncé une baisse du prix du BTC de 40 %. On en est n’est pas très loin.

Le bitcoin (BTC) en zone de soutien critique ?

Dans les circonstances actuelles, le mouvement à la baisse du BTC a remis en question la zone de soutien de 41 000 dollars. Alors que la crypto phare est tombé sous la barre des 40 000 dollars, un effondrement à 38 000 dollars est à craindre.

En tout cas, les données concernant les options révèlent que le bitcoin (BTC) est dans une situation charnière. Celle-ci étant caractérisée par des options d’achat l’emportant sur les options de vente. Ce qui suggère l’intérêt des opérateurs pour davantage d’options d’achat.

Toutefois, la prudence est de mise en raison des incertitudes liées aux dates d’expiration et de la phase de surachat potentielle signalée par le put-call ratio (PCR). Il s’agit d’un indicateur qui compare le nombre de contrats d’options d’achat (calls) avec le nombre de contrats d’options de vente (puts).

Si le ratio suggère une surabondance d’options d’achat par rapport aux options de vente, cela peut indiquer un marché suracheté. Ceci pourrait être préoccupant pour les investisseurs. L’évolution future du prix du bitcoin (BTC) est de toute façon à suivre avec une extrême vigilance, même si certains analystes restent convaincus de ce que la situation s’inversera.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.