A
A

Bitcoin (BTC) : Les avoirs du gouvernement chinois dépassent ceux de MicroStrategy

sam 05 Nov 2022 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La Chine est l’un des premiers pays au monde à avoir affiché son opposition aux cryptos. Sur toute la chaîne de valeurs, les acteurs de l’industrie ont subi une répression sans pareil.

Chine, Bitcoin, Crypto

Un trésor de guerre, malgré l’interdiction des cryptos !

Dans un document relayé sur Twitter, Ki Young Ju, analyste chez CryptoQuant, une société de données blockchain, a révélé que la Chine détient environ 194 775 bitcoins (BTC). Des BTC dont la valeur approximative est de 3,9 milliards de dollars, qui sont stockés dans les comptes du Trésor public.

« Le gouvernement chinois est une baleine crypto »

C’est plus de 1 % du total des tokens disponibles sur le marché. Cela fait de Pékin l’une des plus importantes baleines du segment du bitcoin (BTC). Mais l’analyste de CryptoQuant tempère et indique que « le statut actuel de cette réserve n’est pas connu. Aucune information ne permet de savoir si elle a été vendue ou si le gouvernement a fait des mises à jour ».

Un élément important qu’il convient de relever est que la Chine contrôle plus de bitcoins (BTC) que Microstrategy. C’est la société qui détient le plus grand nombre de tokens au monde. Selon les derniers chiffres, MicroStrategy possède dans son escarcelle 130 000 BTC.

En effet, le gouvernement chinois a obtenu ces BTC au terme de la saisie des tokens du schéma de Ponzi PlusToken. L’affaire avait fait grand bruit dans le pays en 2020, pour avoir entraîné un préjudice de plus de 4 milliards de dollars. Une centaine de personnes avaient été arrêtées. Rappelons que Pékin avait également mis la main sur 833 083 ethers (ETH), 1,4 million de litecoin (LTC), 27,6 millions d’EOS, 74 167 Dash, 487 millions de XRP, 6 milliards de dogecoin (DOGE), 79 581 bitcoins en espèces (BCH) et 213 724 Tether (USDT). On estime que les avoirs en cryptos de l’ogre chinois valent plus de 6 milliards de dollars.

Peu après la saisie de ces cryptos, le gouvernement chinois a indiqué qu’il les traiterait conformément aux lois. Toutefois, l’analyste CryptoQuant relève que le marché s’inquiète du sort de ces tokens. En effet, si Pékin les vend brusquement, histoire de s’en débarrasser, cela pourrait créer une panique sur le marché.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !