la crypto pour tous
A
A

Bitcoin - Un cartel de pools dévoilé

ven 29 Déc 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Minage

Le TheMinerMag a levé un lièvre important dans l’industrie du bitcoin. Une dizaine de pools auraient formé un cartel pour lisser leurs revenus.

Bitcoin

Collusion entre pools

Pour rappel, une pool est une sorte de coopérative permettant aux mineurs de mettre en commun leur hashrate pour lisser leurs revenus.

Il n’existe qu’une grosse douzaine de pools, ce qui est une menace pour la décentralisation du bitcoin. D’autant plus que les cinq plus grands pools contrôlent 85 % du hashrate. Seulement deux pools (Foundry et Antpool) en contrôlent environ 60 %.

Mais d’après l’enquête de TheMiningMag, la réalité est pire que ça. En effet, 10 des 15 plus grandes pools envoient les récompenses glanées pour chaque bloc vers les mêmes adresses…

Depuis le début de l’année 2022, les adresses de paiement coinbase de Antpool, Binance Pool, Ultimus Pool, BTC.com, 1THash, Poolin, EMCD Pool, Luxor (modifié après le 7 décembre), SECPool et Braiins envoient une partie, si ce n’est la totalité, des récompenses aux mêmes adresses.

« Les récompenses en bitcoins pour plus de 40% du hashrate sont versées directement au même dépositaire. »

Ces pools mettent leur hashrate en commun pour se prémunir des périodes de malchance. Cette entente provient du fait que les pools ont adopté le système dit Full pay-per-Share (FPPS) qui les oblige à payer les mineurs rubis sur l’ongle.

En clair, même si une pool joue de malchance en trouvant peu de blocs, elle devra avancer l’argent aux mineurs en attendant d’avoir plus de chance. C’est un argument de vente non négligeable.

Il est donc crucial pour une pool de disposer d’une solide assise financière. Cela permet d’encaisser les périodes de vaches maigres en continuant de payer les mineurs comme si de rien n’était.

Malheureusement, nous découvrons aujourd’hui que le système FPPS a la fâcheuse conséquence de pousser à la collusion. L’identité de l’entité au cœur de cette affaire n’est pas claire, mais l’une des adresses en question fut abreuvée en premier par le chinois Antpool. Il est donc raisonnable de penser qu’il s’agit d’Antpool.

TheMinerMag pense également que les pools ont détourné du hashrate vers Antpool dans le cadre de ces accords de financement. Cela pourrait expliquer le fait qu’Antpool a dépassé Foundry USA en novembre pour le nombre de blocs minés.

Le système FPPS semble délétère pour la décentralisation du bitcoin. Il vaudrait mieux que les pools s’entendent pour ne pas utiliser ce système clientéliste. Cela revient de toute façon au même sur un horizon de plusieurs mois.

C’est le cas de la petite et nouvelle pool Ocean qui rémunère de manière instantanée les mineurs via le coinbase.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.