la crypto pour tous
A
A

Goldman Sachs, Citigroup et UBS s'ouvrent aux cryptos via l'ETF Bitcoin de BlackRock

sam 06 Avr 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Investissement

Les participants autorisés (AP) ont une double fonction. Désignées par un émetteur d’ETF, ces AP, des entités financières, rachètent des parts de l’ETF sur le marché primaire. Ils assurent ainsi la liquidité de l’ETF en facilitant la création et le rachat des parts en fonction de la demande des investisseurs. L’option de BlackRock est de ce point de vue clair en ce qui concerne son ETF Bitcoin Spot.

Un choix en lien avec l’engouement des institutions pour la crypto

BlackRock, le plus grand gestionnaire d’actifs au monde, a fait un grand pas en avant dans le domaine de l’investissement dans les cryptos. Il a annoncé l’élargissement de sa liste de participants autorisés (AP) concernant son ETF iShares Bitcoin Trust (IBIT).

Dans un contexte d’intérêt croissant pour les ETF Bitcoin au comptant, BlackRock a accueilli des institutions financières de renom. C’est le cas de Goldman Sachs, Citigroup, UBS Securities, Citadel et ABN AMRO Clearing.

Ces mastodontes financiers rejoignent les participants autorisés existants à savoir JP Morgan, Jane Street Capital, Virtu Americas et Macquarie. Ceci, dans un contexte d’acceptation croissante du bitcoin dans les cercles financiers traditionnels.

Fondamentalement, l’ajout d’entités renommées telles que Goldman Sachs et Citigroup à cette liste signale un changement notable dans l’écosystème financier. Ce dernier étant marqué par la reconnaissance et l’adoption soutenue des cryptos par les acteurs clés de la finance.

Découvre notre newsletter gratuite Ce lien utilise un programme d’affiliation

Renforcer l’accessibilité de l’iShares Bitcoin Trust

Certes, l’extension de la liste des AP de BlackRock met en exergue la tendance des institutions financières traditionnelles à s’adapter aux avancées de l’investissement dans la crypto. Ceci en répondant aux besoins et aux préférences des investisseurs. Mais il y a autre chose.

En élargissant son réseau d’AP, BlackRock poursuit en fait un objectif précis. Celui consistant à améliorer l’accessibilité de son ETF bitcoin au comptant, l’iShares Bitcoin Trust. Il s’agit pour la compagnie d’offrir aux investisseurs davantage de moyens d’investir dans la crypto.

Au fond, l’implication d’institutions financières établies comme BlackRock marque une étape importante vers l’acceptation généralisée et de l’intégration des actifs numériques dans les portefeuilles d’investissement traditionnels.

Pour Eric Balchunas, analyste et spécialiste des questions autour des ETF, la participation de ces entreprises de premier plan souligne une évolution importante dans le secteur financier. Il y a clairement, selon lui, une volonté de la part de ces compagnies de s’engager publiquement dans les ETF au comptant sur le bitcoin.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.