A
A

Crypto : Après sa faillite, Celsius veut se réinventer !

ven 16 Sep 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Lors d’une réunion tenue le 8 septembre dernier, Alex Mashinsky, le PDG de Celsius, a fait une déclaration selon laquelle il prévoit une restructuration de l’entreprise afin d’orienter ses activités sur la garde de cryptos. Cette déclaration a été faite alors que Celsius a récemment déposé son bilan.

Crypto, Celsius, faillite

Celsius pourrait devenir Kelvin

Celsius est actuellement en pleine procédure de faillite. Envisageant des perspectives plus radieuses pour l’avenir, la société de services cryptos a annoncé ses nouvelles intentions. Le PDG, Alex Mashinsky, et son équipe prévoient de relancer les activités de l’entreprise à partir d’une nouvelle identité : Kelvin. La nouvelle société se concentrera sur le stockage des cryptos des utilisateurs, tout en leur facturant certains frais pour les transactions.

La décision de Celsius reposerait sur une recommandation faite par le Comité des créanciers non garantis. C’est une entité juridique qui représente les créanciers de Celsius dans leur démarche pour recouvrer leurs fonds. L’entité aurait suggéré à Celsius de continuer à proposer des services comme la garde des cryptomonnaies.

Pour Mashinsky, cette nouvelle activité s’annonce radieuse. D’ailleurs, il n’a pas hésité à comparer son entreprise à Apple et Delta Airlines qui, respectivement en 1997 et en 2005, ont frôlé la faillite et déposé le bilan.

Vers l’application de frais ?

Dans son actuel modèle économique, Celsius ne prévoit pas de facturer des frais de transactions, de retraits ou de résiliation anticipée à ses clients. Toutefois, de tels frais pourraient intervenir selon des sources proches de la société. À ce propos, Blonstein, membre de l’équipe dirigeante, aurait déclaré aux employés de l’entreprise que : « Si la base de notre activité est la conservation, et que nos clients choisissent de faire des choses comme miser quelque part ou échanger un actif contre un autre, ou prendre un prêt contre un actif comme garantie, nous devrions avoir la possibilité de facturer une commission. »

Quoi qu’il en soit, que les frais soient admis ou non, la société est actuellement en procédure de faillite. Les autorités de régulation ont formulé plusieurs allégations contre elle.

Le 7 septembre, le département de la réglementation financière du Vermont a déclaré que la plateforme de prêts de l’entreprise avait trompé les régulateurs, en ne se conformant pas aux lois sur les valeurs mobilières.

Par ailleurs, des utilisateurs de la plateforme ont multiplié les recours à la juridiction. Ceci, afin de récupérer les plus de 22,5 millions de dollars de fonds qui sont sous la garde de Celsius depuis qu’elle a gelé les retraits en juin.

La société Celsius est dans une situation difficile. En plus de devoir faire face aux régulateurs financiers, elle est tenue de répondre aux demandes de ses clients qui exigent de recouvrer les fonds qu’ils lui avaient confiés. Alex Mahinsky, son PDG, a annoncé que l’entreprise va modifier ses activités, dans un plan qui consiste à la réinventer.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !