A
A

La Fondation Cardano (ADA) porte un toast pour le vin géorgien !

ven 16 Sep 2022 ▪ 14h00 ▪ 5 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Sollicitée par des institutions géorgiennes, Cardano a vite répondu à l’appel. Après concertation, une solution qui hissera le vin de la Géorgie sur la haute marche du podium sera déployée sur la blockchain. Cela comprendra un dispositif de suivi, de traçabilité et de certification avec lequel on peut garantir la qualité de ce nectar.

La Fondation Cardano (ADA) porte un toast pour le vin géorgien !

Cardano et les 3 mousquetaires géorgiens

Probablement séduite par la qualité du vin de la Georgie, la Fondation Cardano se joint à l’Agence nationale du vin du pays Scantrust et à l’Association des vignerons de Bolnisi pour créer une solution adossée à sa blockchain. Après concertation, ils ont décidé l’établissement d’un système de certification et de traçabilité « créatif » et « rentable » que mettra au point Scantrust.

À titre indicatif, Scantrust est une plateforme suisse spécialisée dans les biens connectés et les emballages.

En cas de succès du projet, les consommateurs pourront facilement vérifier l’authenticité d’un vin géorgien trouvé dans tous les rayons. Le scan du code QR, unique et sécurisé, apposé sur l’étiquette de la bouteille suffira amplement. Ainsi, les fans de vin géorgien auront à leur portée des informations fiables sur l’authenticité des produits.

En guise de test, le quatuor a choisi de lancer un programme pilote incluant la vente de 100 000 bouteilles de vin à Bolnisi. Il sera opérationnel au printemps 2023.

Par ailleurs, l’Agence nationale du vin de la Géorgie compte créer des enregistrements publics et vérifiables à partir des données de certification existantes pour les produits destinés à l’exportation. Aux yeux de Levan Mekhuzla, président de cette agence, la blockchain Cardano est le partenaire idéal pour cette mission.

« Les gens du monde entier méritent de découvrir le vin géorgien tel qu’il est, une boisson festive et exceptionnelle que nous cultivons depuis plus de 8 000 ans. Pour les amateurs de vins exceptionnels, ce partenariat entre la Fondation Cardano, Scantrust et l’Association des vignerons de Bolnisi permettra de garantir aux clients un vrai vin géorgien. », avait-il commenté.

De 200 000 à 12 millions de bouteilles

Non seulement cette initiative géorgienne promet plus de transparence sur toute la chaîne de valeur des vins géorgiens, mais aussi, il boostera la productivité locale.

Guram Avkkopashivili, fondateur de l’association des vignerons de Bolnisi, fait une mise en lien :

« Notre objectif est de produire et d’exporter 12 millions de bouteilles de vin à Bolnisi en 10 ans. Actuellement, nous produisons un total de 200 000 bouteilles de vin, que nous vendons sur les marchés géorgien, européen, américain, australien et chinois. Si nous voulons élargir notre marché, nous devons renforcer la confiance en nos produits. À ce titre, cette solution de suivi et de traçabilité sur Cardano est fondamentale pour atteindre notre objectif. »

Qui aurait cru qu’un jour la blockchain sera aussi vite reconnue par des acteurs économiques comme les vignerons ? Sinon, cette histoire de cryptage des étiquettes semblait prometteuse pour la souveraineté alimentaire de l’Afrique, avons-nous développé sur Cointribune l’année dernière. Ce procédé serait une garantie de la transparence du processus de certification, et corollairement de l’explosion des ventes.

Frederik Gregaard, PDG de Cardano Foundation, revient sur les enjeux liés à cette solution pour le vin de la Géorgie :

« À la Fondation Cardano, nous nous concentrons sur le développement de solutions sécurisées, transparentes et responsables pour un impact positif. Cette collaboration entre l’Association des vignerons de Bolnisi, Scantrust et l’Agence nationale des vins de Géorgie est un parfait exemple d’utilisation de la blockchain pour résoudre un problème concret – renforcer la confiance. Nous sommes impatients de travailler avec l’industrie viticole géorgienne dans les années à venir pour montrer comment la blockchain Cardano peut moderniser les entreprises traditionnelles. »

Conclusion

De plus en plus friande en technologie blockchain, la Géorgie ne va pas s’arrêter là pour booster son économie. D’ailleurs, n’avait-elle pas fait appel à WiV Technologie, une société norvégienne de blockchain, pour minter des NFT pour des vins locaux en 2021 ? Ce qui est sûr, c’est que la transparence promise par la blockchain représente un grand atout, non seulement pour les vignerons géorgiens, mais aussi les autres producteurs et acteurs économiques du monde. Ainsi, la Terre se débarassera petit à petit des contrefaçons.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !