la crypto pour tous
A
A

CBDC au Brésil : Le Digital Real franchit le dernier pas !

mar 28 Fév 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.
Tokenisation

Le Brésil fait partie de ces nombreux pays qui veulent à tout prix avoir leur propre CBDC. Certes, Nicolas Madura ne se trouve plus à la tête du gouvernement. L’actuel président Lula Da Silva semble néanmoins vouloir poursuivre ce que l’ancienne administration a déjà commencé. On fait bien évidemment allusion au projet « Digital Real » initié en 2020. Aujourd’hui, ce même projet franchit un cap historique. La CBDC du Brésil réussit en effet avec brio le test de la blockchain Stellar.

CBDC du Brésil
En réussissant le test de la blockchain stellaire, le projet CBDC du Brésil franchit un nouveau cap

Verdict : La CBDC du Brésil compatible avec les blockchains publiques

Pour tester la compatibilité de la CBDC du Brésil, Mercado Bitcoin s’est servi du réseau Stellar. « Notre thèse était de prouver qu’il est possible, viable et sûr d’effectuer des transactions avec des actifs numériques en utilisant une représentation du réel sur les réseaux publics. » a expliqué Fulvio Xavier, responsable des projets spéciaux au sein de Mercado Bitcoin.

Pourquoi avoir choisi Stellar ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’une blockchain publique. Concrètement, le test avait pour but d’examiner l’interconnexion de la version tokenisée de la Digital Real du Brésil.

Traçabilité, système d’identité numérique décentralisée, lutte contre la fraude… Ce sont autant d’éléments scrutés à la loupe. Aussi, le test englobait toutes les étapes d’utilisation d’une monnaie numérique. Verdict : la CBDC du Brésil peut être utilisée sur les blockchains publiques. Elle répond aux normes exigées par les lois brésiliennes ainsi qu’à la réglementation crypto en vigueur.

Un résultat autant bénéfique pour Stellar

Le Brésil n’est pas le seul à tirer profit de la réussite de ce test. La blockchain Stellar a tout aussi à y gagner. Elle peut servir de proxy pour assurer le fonctionnement de la CBDC du Brésil. Elle constitue aussi une alternative pour le transfert d’actifs.

Une fois de plus, le Brésil fait un pas géant dans l’adoption des solutions crypto. Évitons cependant de trop nous emballer ! Certes, le gouvernement actuel peut autoriser l’émission d’une CBDC au Brésil. Mais rien ne garantit l’approbation de la communauté mondiale des banques centrales. À suivre…

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.