la crypto pour tous
A
A

La cohabitation : Central Bank Digital Currency (CBDC) et stablecoin

dim 03 Juil 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Emile S.

La vice-présidente de la Réserve fédérale américaine, Lael Brainard, a déclaré qu’une monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) pourrait coexister et compléter les stablecoins. Ces deux devises sont différentes l’une de l’autre. Les CBDC sont des monnaies numériques lancées et soutenues par les banques centrales, tandis que les stablecoins sont des cryptomonnaies associées à un actif sous-jacent.

CBDC_Stablecoin_USDC_Bitcoin
Les CBDC peuvent exister avec des stablecoins

Le concept derrière l’introduction de la CBDC

Mme Brainard a fait remarquer que l’arrivée des CBDC en réponse au débat en cours sur une éventuelle nouvelle forme de monnaie. Cet argent doit suivre le rythme des paiements du secteur privé, y compris les stablecoins. Selon Mme Brainard, les CBDC pourraient s’avérer être moins risquées. Elles peuvent agir comme une option de règlement neutre dans le nouvel écosystème financier. Cela favoriserait l’innovation dans les secteurs privés.

Tout comme le dollar américain (monnaie papier et pièces), la nouvelle CBDC serait soutenue par la banque centrale américaine. Il s’agit d’une entité gouvernementale et ce serait une alternative plus sûre face aux cryptomonnaies telles que Bitcoin (BTC). Elle a également mentionné que la CBDC s’avérerait être un accès plus sûr à la monnaie numérique dans le monde où la monnaie physique est en déclin. L’utilisation potentielle des monnaies numériques de banques centrales peut évidemment redorer le blason des banques centrales.

La réaction à la possibilité que les CBDC s’alignent sur les pièces stables

Les suggestions de Mme Brainard ont attiré l’attention de la Réserve fédérale. Les banquiers de Wall Street ont également exprimé leurs inquiétudes concernant la perturbation du système bancaire aux États-Unis. Circle, l’émetteur de l’USDC, a déclaré que l’arrivée d’une monnaie numérique soutenue par le gouvernement serait préjudiciable aux autres cryptomonnaies. Les responsables de la Fed ont bien précisé que la banque centrale américaine ne prévoyait pas encore d’aller de l’avant avec la CBDC. Les décisions ne seraient pas prises sans tenir compte de l’avis du président et du Congrès.

Critiquant ces points, l’ancien gouverneur Randal Quarles, qui a quitté la Fed en décembre, a déclaré que le dollar américain pouvait devenir « hautement numérisé ». Ses préoccupations vis-à-vis de l’introduction d’une nouvelle monnaie numérique résident dans le fait que des personnes sans compte bancaire pourraient arriver dans cet écosystème. Cela réduirait également le coût des transactions financières. Si tel est l’objectif, cela peut se faire via d’autres mesures, a-t-il ajouté.

Conclusion

Ainsi, l’idée de créer une monnaie numérique a divisé les responsables de la Fed. Il est donc peu probable qu’une décision aboutisse dans un futur proche à ce sujet. Le stablecoin a tout de même suscité un regain d’intérêt de la part des régulateurs suite au crash de l’UST. L’une des plus grandes pièces stables qui ont vu leur valeur tomber bien en dessous d’un dollar.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Emile S. avatar
Emile S.

Passionné par la technologie blockchain et les cryptomonnaies, nous contribuons à vulgariser et à démocratiser ce nouveau monde. « Chancellor on brink of second bailout for banks »

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.