la crypto pour tous
A
A

Cardano : Charles Hoskinson fait le point sur l’évolution du projet

sam 08 Avr 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Evans S.
S'informer Blockchain

Charles Hoskinson, le fondateur de Cardano et cofondateur d’Ethereum, a récemment participé à un épisode du podcast Hashing It Out de Cointelegraph. Il a parlé de l’état actuel du marché crypto et de l’adoption de la blockchain en Afrique. Hoskinson a également souligné les défis rencontrés par Cardano.

Charles Hoskinson parle de l'évolution de Cardano

La vision de Cardano selon son fondateur 

Selon Hoskinson, la blockchain Cardano a une vision pertinente, même si cela implique de reconstruire un effet de réseau. Intervenant dans le podcast Hashing it Out, il a indiqué qu’environ 85 % de la feuille de route initiale de Cardano est achevée. Pour lui, le développement de Cardano a pris sept ans pour passer d’une idée à un écosystème. Hoskinson a souligné des succès notables, notamment dans le secteur des NFT.

Dans un marché dans lequel tout devient multichaîne, Hoskinson estime que les blockchains doivent s’adapter aux besoins du marché. Il a également insisté sur la nécessité d’améliorer l’expérience utilisateur et favoriser un processus d’intégration fluide. Pour le fondateur de Cardano, ce sont là les conditions pour qu’un projet se démarque.

Les retards et les mises à jour successives de Cardano ont suscité des critiques, que Hoskinson attribue à un « pari sur la mauvaise technologie » et à une feuille de route trop ambitieuse. Néanmoins, il reste optimiste quant à l’avenir du secteur, particulièrement sur le continent africain.

Les ambitions de Hoskinson pour l’Afrique

L’engagement de Cardano en Afrique est remarquable. Le projet a affirmé sa présence sur le continent via plusieurs projets blockchain. C’est le cas de Atala PRISM, une plateforme d’identité décentralisée ou encore de l’initiative Cardano Africa en 2021. En outre, la plus grande initiative de Cardano en Afrique reste sans doute son partenariat avec le gouvernement éthiopien

Charles Hoskinson a abordé ces différents sujets. Il a notamment souligné les enseignements tirés de la lutte contre la corruption et des tensions géopolitiques. Pour lui, collaborer avec des entreprises et des individus est plus fructueux que de traiter directement avec les gouvernements. Cependant, Cardano compte étendre son influence en Afrique, principalement sur le Ghana.

Il a déclaré que l’objectif est d’améliorer la qualité de vie des personnes en leur offrant un accès facile aux services financiers. Pour lui, la blockchain peut contribuer à résoudre certains des problèmes les plus urgents en Afrique, tels que la corruption et la pauvreté. Pour cela, une collaboration avec des partenaires locaux est nécessaire pour mettre en place des solutions adaptées.

Plusieurs projets sont en cours pour soutenir ces objectifs. Certains visent à améliorer l’infrastructure éducative, tandis que d’autres se concentrent sur la facilitation de l’accès à l’énergie propre ou le développement de solutions durables pour l’agriculture. Bien qu’il accuse des retards sur sa feuille de route, Cardano a devancé Ethereum en Afrique. 

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Evans S. avatar
Evans S.

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n'a cessé de se documenter sur le sujet. Si son premier intérêt s'est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l'état du secteur dans son ensemble.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.