la crypto pour tous
A
A

Corée du Sud : Le nouveau président pro-crypto se heurte à des résistances

mer 18 Mai 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Grégoire M.

Yoon Suk-yeol, président nouvellement élu de Corée du Sud avait promis à ses électeurs de mettre en œuvre une politique favorable aux cryptomonnaies. Celui-ci, élu en mars 2022 et entré en fonction depuis le mois de mai 2022, veut faire passer le seuil d’imposition des gains d’investissements en crypto à 50 millions de wons, soit environ 38 922 dollars. Une mesure qui permettrait une imposition souple des bénéfices sur les cryptoactifs. Cependant, quelques voix mécontentes se lèvent contre Yoon Suk-yeol.

L’Assemblée nationale de Corée du Sud s’oppose à cette mesure

Le service de recherche de l’Assemblée nationale de Corée du Sud, le NARS, se dresse contre cette décision. Le NARS a fourni des informations et des analyses sur les questions législatives et politiques aux législateurs. Il a classé les cryptomonnaies dans la catégorie des actifs virtuels. Selon cet organisme, le seuil d’imposition des revenus générés par les actifs virtuels serait de 2,5 millions de wons (environ 1 946 dollars), avec un taux d’imposition de 20 %. Ce taux d’imposition serait le même que pour les revenus d’investissements financiers. Aux yeux du NARS, avec actuellement « seulement » 20 % d’imposition, les cryptomonnaies ne sont pas lourdement taxées. Cependant il s’agit d’une imposition bien plus lourde que celle que prévoit Yoon Suk-yeol

La Corée du Sud est l’un des pays les plus actifs en matière de cryptomonnaie

La Corée du Sud n’a pas à rougir de son engagement envers les cryptomonnaies. L’adoption des cryptomonnaies par la population coréenne est même fulgurante. Le marché a atteint 55,2 billions de wons à la fin de l’année 2021. Cela représente environ 45,9 milliards de dollars ! Le nombre de détenteurs de cryptomonnaies s’élevait à près de 5,58 millions à cette même date. Soit 10 % de la population du pays, selon une étude du principal régulateur financier du pays. Le marché des cryptomonnaies est en plein essor en Corée du Sud comme le prouve aussi le succès des NFT.

Bientôt une législation en vigueur

Les nouvelles règles fiscales pour le pays devraient entrer en vigueur en 2023. Un nouvel organisme de réglementation des actifs numériques verra alors le jour. Le système d’imposition des revenus des actifs du pays a été introduit en décembre 2020. Le président Yoon Suk-yeol a également promis de soutenir le retour des IEO (initial exchange offerings), qui ont été interdites en 2017. Les candidats à la présidence avaient exprimé un soutien prudent en proposant des lois fiscales favorables et le retour potentiel des IEO (initial exchange offerings). Ils avaient surfé sur un réel engouement pour les cryptomonnaies. Le candidat démocrate ainsi que le républicain étaient devenus les premiers politiciens au monde à utiliser les NFT comme source de financement pour leurs campagnes. L’actuel président Yoon Suk-yeol avait même proposé des lois et une infrastructure pour les NFT. Plus significativement, le président de la Corée du Sud avait également proposé l’introduction d’un nouvel organisme gouvernemental chargé de réglementer les actifs numériques.

En somme, on peut observer que la Corée du Sud devient un des pays les plus dynamiques en termes d’activités liées aux cryptomonnaies. La classe politique du pays l’a bien compris. Elle a su tirer parti de ces problématiques. La politique du président Yoon Suk-yeol reste assez souple et permettrait une imposition plus légère que celle proposée par le NARS.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Grégoire M. avatar
Grégoire M.

Étudiant ayant travaillé au sein d'une licorne tech et de fonds d'investissement. Je suis passionné par l’entrepreneuriat et le business. Mes papiers traitent des cryptomonnaies et des technologies qui y sont associées avec un regard business. Effectivement, je suis persuadé que les cryptomonnaies, la blockchain, les NFT et le metaverse sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.