JEU CONCOURS : GAGNEZ UNE PS5, PLUS VOUS AVEZ DE POINTS PLUS VOUS AVEZ DE CHANCE DE GAGNER, CLIQUEZ ICI
Se connecter S'abonner

Pourquoi le CEO de Ripple est-il confiant quant à l’évolution du procès ?

La bataille SEC – Ripple (XRP) se déroule aussi en grande partie en dehors des tribunaux, via les interviews accordés au Media. A ce jeu, Brad Garlinghouse est loin d’être un débutant.

Expliquez-nous !

A quand la lumière au bout du tunnel pour Ripple dans son procès contre la SEC ? Le CEO de Ripple, Brad Garlinghouse,  “se sent vraiment bien“, au vu de l’évolution de la bataille judiciaire.

Selon Garlinghouse, la déclaration de la SEC était “assez difficile à avaler“. Dans une interview récente avec Fox Business, Garlinghouse a indiqué que Ripple a  “cherché à découvrir comment et pourquoi le Bitcoin et l’Ether n’étaient pas des valeurs mobilières. Nous avions demandé cette information avant même le procès“.

Il s’est ensuite interrogé sur la manière dont les classifications ont été effectuées. ” Comment peut-on déterminer que l’un est une valeur mobilière et l’autre non ? Si ce n’est pas évident pour nous en tant qu’experts, comment cela pourrait-il être évident pour l’industrie ?”

Garlinghouse critique le tort causé par la SEC aux détenteurs de XRP : “Le jour où la plainte a été déposée, 15 milliards de dollars de valeur ont été chassés de l’écosystème XRP, et cela a affecté les personnes exactes que la SEC est habilitée à protéger.”

Garlinghouse évoque les nombreux projets utilisant la “technologie open-source” de XRP pour démontrer que ce dernier est une monnaie plutôt qu’un titre.

Il a souligné que Ripple même a utilisé le XRP comme une monnaie pour ses solutions de paiements transfrontaliers.

Harcèlement SEC-suelle ?

La SEC a accusé récemment Ripple de l’”harceler” dans leur recherche d’informations. La réponse de Garlinghouse à cette accusation : il est “difficile pour une petite entreprise” comme Ripple d’harceler l’organisme de réglementation.

Il a précisé que Ripple pensait qu’il était important pour son industrie d’avoir plus de clarté. Et de conclure que “l’innovation ici aux États-Unis, d’une certaine manière, est à l’essai. Nous voulons que l’innovation ici aux États-Unis autour de la crypto, autour de la blockchain prospère“.

Ripple ne se laisse pas faire, et use de toutes les stratégies possibles pour peser dans la décision finale des juges. La SEC se plaint : simple stratégie ou aveu d’une autorité de régulation ne s’attendant pas à l’ampleur de la riposte ? La réglementation crypto US à venir clarifiera-t-elle les choses ? Les principes de non-rétroactivité des lois : sauf quand cela profite aux défendeurs, conseils gratuits aux avocats de Ripple.

Plus d’actions
Partagez

( Rédactrice )

La mode c’est bien, mais la blockchain c’est l’avenir, on est d’accord non ?! C’est une super opportunité et un secteur en pleine évolution ! Au quotidien, mon travail c’est d’essayer de vulgariser au mieux les cryptos/blockchain qui paraissent pour beaucoup trop techniques.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés

Agence Tempo