A
A

Le prétendu père du Bitcoin perd une bataille juridique majeure

mer 26 Juil 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Evans S.
S'informer Event

Wright, l’homme qui a longtemps revendiqué la paternité de Bitcoin, vient de perdre une bataille judiciaire cruciale. Ce jugement a illuminé les zones d’ombre de sa prétendue invention. Élevé au rang de mythe, Wright a essuyé une défaite contre Peter McCormack. En 2019, McCormack avait mis en cause sa légitimité d’inventeur de Bitcoin dans une série de tweets incendiaires.

Craig Wright : Un Verdict qui Ébranle sa Prétention d'Être le Père du Bitcoin

Une Victoire judiciaire pour McCormack

Alors que l’enquête se poursuit au Royaume-Uni, le tribunal britannique a fait un pas décisif. Il a rejeté l’appel de Wright, qui avait accusé McCormack de diffamation. Ces tweets corrosifs, où McCormack traitait Wright de fraude, ont été considérés comme diffamatoires par le tribunal.

Pourtant, malgré une première décision en faveur de Wright, son comportement durant le procès a changé la donne. En effet, son attitude a fait pencher la balance en faveur de McCormack, réduisant ainsi les dommages à une livre symbolique.

Échec pour Wright : appel rejeté, dommages réduits à £1 suite à preuves ‘délibérément fausses’.

La Cour d’appel du Royaume-Uni a pris position sur l’affaire. Elle a confirmé ce jugement, arguant que Wright n’avait pas apporté suffisamment de preuves pour étayer ses accusations. Comme une pièce de monnaie tombant du ciel virtuel de la cryptomonnaie, la décision a sonné comme un coup de tonnerre, réduisant les prétentions de Wright à néant.

Craig Wright : Des conséquences potentielles pour d’autres litiges

Cette décision pourrait rebondir comme une balle sur un mur et toucher d’autres affaires en cours. Craig Wright, englué dans une toile d’affaires judiciaires autour de sa prétendue identité de Satoshi Nakamoto, pourrait voir ce jugement influencer d’autres décisions. Notamment celle contre Magnus Granath, connu sous le nom de hodlonaut.

Dans le contexte actuel, Wright est contraint de verser une caution de 516 000 dollars pour poursuivre son affaire contre les échanges crypto Coinbase et Kraken. Dans cette atmosphère déjà tendue, le verdict du juge britannique James Mellor a ajouté une dimension supplémentaire. En effet, cette décision a placé une pression supplémentaire sur les épaules de Wright. Avec des déclarations incohérentes sur sa situation financière, l’ombre du rejet imminent de l’affaire plane au-dessus de sa tête.

La lutte de Wright pour prouver son identité de père de Bitcoin semble s’effriter comme un château de cartes. En ébranlant les fondations de ses revendications, cette décision juridique pourrait marquer un tournant dans la saga de l’inventeur prétendu du Bitcoin. Comme un roman policier, l’histoire continue de se dérouler, et l’avenir nous réserve encore des rebondissements inattendus dans cette quête de vérité. Qui est réellement le père du Bitcoin ? La question demeure en suspens, mais tel un orphelin intrépide, le Bitcoin parvient à tracer sa propre voie sur la scène de Telegram.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Evans S. avatar
Evans S.

Fasciné par le bitcoin depuis 2017, Evariste n'a cessé de se documenter sur le sujet. Si son premier intérêt s'est porté sur le trading, il essaie désormais activement d’appréhender toutes les avancées centrées sur les cryptomonnaies. En tant que rédacteur, il aspire à fournir en permanence un travail de haute qualité qui reflète l'état du secteur dans son ensemble.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.