A
A

Crypto : Faut-il se préparer à une crise semblable à celle de 2008 ?

sam 12 Nov 2022 ▪ 13h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’anomalie récemment repérée dans les finances d’Alameda Research fait la Une de l’actualité dans la cryptosphère. En effet, Coin Desk a révélé, la semaine dernière, que la société de trading de Sam Bankman-Fried utilisait le token natif de FTX comme garantie. La branche commerciale de l’exchange faisait donc des prêts sur la base des tokens FTT. Cette révélation a tôt fait d’amener de nombreux détenteurs de FTT à retirer leurs avoirs de l’exchange FTX. En conséquence, le prix du token s’est effondré de façon spectaculaire, et l’exchange est désormais en difficulté. D’aucuns pensent que cette situation est un signe avant-coureur de l’effondrement du marché crypto.  

Arthur Hayes, Crypto, BitMEX

Arthur Hayes prédit un effondrement spectaculaire

D’après une publication d’Arthur Hayes, ancien PDG de BitMEX, sur Twitter le 8 novembre, le marché crypto va s’effondrer. Le fondateur de l’exchange s’attend à un effondrement semblable à ce qui s’est passé avec la crise financière mondiale de 2008. À ce propos, il a déclaré : « FTX = Lehman. Ce n’était pas le fond. Le SPX a atteint 666 en mars 2009. Par conséquent, 17 500 dollars pour le BTC, c’est un risque ».

La publication de Hayes

Ainsi, pour Arthur Hayes, les récentes nouvelles concernant FTX auront des répercussions négatives sur Bitcoin. Elles pourraient conduire la crypto phare vers une valeur plus basse que 17 500 dollars. Le fondateur de BitMEX a confié avoir acheté « des options de vente de 15 000 dollars sur BTC» qui expirent en mars 2023. Il s’attend clairement à ce que le prochain effondrement fasse plus de victimes dans le secteur crypto.

La controverse liée à l’ancien PDG de BitMEX

L’ancien PDG de BitMEX fait référence à l’anomalie de l’entreprise crypto Alameda Research, mais il est, lui aussi, mêlé à une controverse. Il se trouve qu’il a reconnu, en mars, avoir violé la loi sur le secret bancaire, avec BitMEX.

Effectivement, les deux fondateurs (Arthur Hayes et Benjamin Delo) de l’exchange avaient volontairement manqué de mettre en place certains protocoles visant à lutter contre le blanchiment d’argent.

La plupart des cryptos ont chuté à la suite de l’effondrement du token FTT ce mardi. Par exemple, le prix du bitcoin (BTC) a enregistré une baisse de plus de 15 % en 24 heures. De même, l’ether (ETH) a chuté de plus de 25 % ces dernières 24 heures. Malgré tout, il y a de nouveaux projets dans le secteur crypto, et celui-ci semble ne pas avoir encore dit son dernier mot.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !