A
A

Crypto : le Trésor américain sanctionne Tornado Cash

mar 09 Août 2022 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Rédaction CT

Tornado Cash est un protocole décentralisé dédié aux transactions privées sur la blockchain Ethereum (ETH). Actuellement, le Trésor américain l’accuse d’avoir blanchi plus de 7 milliards de dollars de cryptos depuis sa création en 2019. À cet effet, les Américains ont reçu l’interdiction formelle d’utiliser ce mélangeur de cryptomonnaies.

crypto, tornado cash

Tornado Cash, le mélangeur de cryptos, désormais sur la liste noire du Trésor américain

Selon un tweet de CoinDesk le 8 août, « le Trésor américain a interdit à tous les Américains d’utiliser le mélangeur de cryptomonnaies Tornado Cash ». Les Américains doivent aussi éviter toutes les adresses de portefeuille Ethereum (ETH) liées à ce protocole. Toute personne qui ne respectera pas cette règle s’expose à des sanctions pénales. Selon le département du Trésor américain, des hackers nord-coréens utiliseraient le Tornado Cash pour le blanchiment de cryptos volées.

Les hackers en question formeraient un groupe appelé Lazarus Group. Ils seraient liés au piratage du pont Ronin d’Axie Infinity, qui a occasionné 625 millions de dollars de pertes. Le département du Trésor a déclaré qu’une analyse a révélé que des dizaines de millions de dollars de cryptos volées à Ronin ont transité par Tornado Cash. Les pirates ont pu facilement utiliser cette plateforme parce qu’elle a été conçue pour dissimuler l’origine des fonds.

Dans ce contexte, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) a ajouté le mélangeur à sa liste noire. Précisons que l’OFAC est une agence de surveillance qui a pour rôle de prévenir les violations des sanctions. L’agence avait précédemment sanctionné Blender.io pour des raisons similaires. Cet autre mélangeur de cryptos aurait servi à blanchir 20,5 millions de dollars de cryptomonnaies volées à Ronin.

Selon un haut responsable américain, « Tornado Cash a été le mélangeur de choix pour les cybercriminels qui cherchent à blanchir des produits illicites ». Le mélangeur aurait encouragé les pirates informatiques dans leurs actions « en couvrant l’origine et le transfert de cryptos illicites ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !