la crypto pour tous
A
A

Crypto : Pourquoi votre conseiller financier ne vous en parlera pas ?

sam 06 Juil 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Investissement

L’essor des ETF Bitcoin au comptant a marqué une avancée significative dans l’univers des cryptos. Cependant, malgré l’approbation réglementaire et le succès commercial de ces produits, la majorité des conseillers reste réticente à recommander les cryptomonnaies à leurs clients.

Un conseiller financier hésitant entre plusieurs cryptos

Une adoption timide malgré un succès apparent

Depuis l’approbation des premiers ETF Bitcoin au comptant en janvier, le marché des cryptos a enregistré un afflux impressionnant de capitaux, avec plus de 14,6 milliards de dollars investis dans ces produits. Cependant, malgré ce succès indéniable, une grande majorité des conseillers financiers reste réticente à recommander les cryptomonnaies à leurs clients.

Une enquête menée par Cerulli Associates révèle que seulement 2,6 % des conseillers recommandent activement des opportunités en cryptos. De plus, à peine 12,1 % des conseillers sont disposés à discuter de crypto si leurs clients en font la demande. Environ 80 % des investissements dans les ETFs Bitcoin proviennent d’investisseurs autodirigés, utilisant principalement des plateformes de courtage en ligne, plutôt que sur recommandation de leurs conseillers.

Les défis réglementaires et institutionnels

L’une des principales raisons pour lesquelles les conseillers financiers restent réticents à recommander des investissements en cryptos est l’incertitude réglementaire. Bien que la Securities and Exchange Commission (SEC) ait récemment changé de position en approuvant les ETF Bitcoin, un cadre réglementaire clair et complet pour les actifs numériques fait toujours défaut. Cette ambiguïté crée un environnement d’incertitude qui freine l’enthousiasme des conseillers à intégrer ces produits dans les portefeuilles de leurs clients.

De plus, de nombreuses grandes plateformes de gestion de patrimoine et réseaux de conseillers n’ont pas encore pleinement approuvé les ETF Bitcoin. Actuellement, les conseillers peuvent uniquement acheter ces ETF pour leurs clients sur demande explicite, ce qui limite leur adoption généralisée. James Seyffart, analyste chez Bloomberg Intelligence, prévoit que les règles entourant la capacité des conseillers à offrir des ETF Bitcoin à leurs clients évolueront d’ici la fin de l’année, mais ce processus pourrait encore prendre plusieurs mois.

En dépit de ces obstacles, il y a des signes que l’attitude des conseillers financiers envers les cryptos commence à évoluer. Le pourcentage de conseillers qui refusent catégoriquement de discuter de crypto avec leurs clients a légèrement diminué au cours de la dernière année. Cependant, une adoption plus large nécessitera des avancées significatives en matière de réglementation et une acceptation institutionnelle accrue. Les perspectives d’avenir dépendent en grande partie de la mise en place de cadres réglementaires solides et de l’évolution des politiques institutionnelles, qui pourraient faciliter une intégration plus fluide des cryptos dans les stratégies d’investissement traditionnelles.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.