A
A

Crypto : « Solana est Ethereum », dixit le fondateur de SOL

mar 26 Déc 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.
S'informer Blockchain

Anatoly Yakovenko, cofondateur de SOL, souligne une nouvelle ère de collaboration entre Solana et Ethereum. Selon lui, Solana est Ethereum. Cette vision intrigante ouvre la voie à l’interopérabilité crypto.

Avis crypto Ethereum et Solana
Anatoly Yakovenko en est convaincu : Solana est Ethereum

« Solana est Ethereum » : Que veut dire le fondateur de la blockchain SOL ?

Depuis toujours, les analystes crypto considèrent Solana comme le « tueur d’Ethereum ». Mais les récentes déclarations d’Yakovenko viennent changer la donne.

Dans une récente publication sur son compte X, Yakovenko élargit l’horizon de la blockchain crypto en suggérant que Solana peut être plus qu’un simple concurrent d’Ethereum. Concrètement, le cofondateur de la plateforme crypto SOL explore la notion de Solana en tant que couche 2 pour Ethereum.

Dans ses propos sur la plateforme X, Yakovenko explique que cette symbiose est possible par la « couche propre de trou de ver ». Danksharding, la mise à niveau d’évolutivité d’Ethereum, devient alors la clé pour cette collaboration. Il améliorera l’évolutivité, ouvrant ainsi la voie à une coopération inattendue entre deux géants de la blockchain crypto.

Danksharding : La voie vers l’interopérabilité crypto

Selon Yakovenko, Danksharding semble être la clé qui déverrouille la potentialité d’interopérabilité entre les deux plateformes crypto. Il soutient que l’extension du danksharding facilitera l’intégration des blocs SOL dans un contrat-relais de validation sur la blockchain crypto Ethereum. Cela souligne une approche collaborative pour surmonter les différences de protocoles et de consensus.

Les différences de mécanismes de consensus entre Solana et Ethereum soulèvent cependant des questions sur la stabilité de cette alliance crypto. Certains utilisateurs s’interrogent sur la réorganisation possible de Solana en tant que couche 2 si Ethereum adopte une approche différente. Dans ce sens, Yakovenko assure que les utilisateurs peuvent retirer leurs jetons crypto ETH du pont. L’accord des deux côtés reste néanmoins crucial.

Toutefois, il reconnaît qu’une entente bilatérale est nécessaire pour une intégration transparente. Il met ainsi en lumière les défis qui subsistent malgré la vision novatrice de l’interopérabilité crypto entre Solana et Ethereum.

La déclaration audacieuse de Yakovenko marque un tournant dans la perception de Solana envers Ethereum. Cette exploration de l’interopérabilité crypto, alimentée par Danksharding, promet un avenir collaboratif dans l’univers complexe de la blockchain.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.