A
A

Crypto : Un avenir sombre pour les altcoins aux États-Unis ?

lun 26 Sep 2022 ▪ 15h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les États-Unis ont l’intention de mettre en place une réglementation stricte sur le marché des cryptos, en l’occurrence des altcoins. Cela inquiète certains analystes comme Benjamin Cowen. Ce dernier estime que les prix des altcoins pourraient considérablement chuter avec la « répression réglementaire » aux États-Unis.

Altcoins, Etats-Unis, Crypto, Réglementation

Les altcoins pourraient beaucoup baisser

Le Dr Benjamin Cowen est le fondateur et le PDG de Into The Cryptoverse (ITC). L’analyste crypto a récemment parlé de ses inquiétudes concernant la réglementation à venir sur les actifs numériques aux États-Unis. Il a expliqué que ladite réglementation pourrait entrainer une baisse conséquente des altcoins par rapport au dollar et au bitcoin (BTC).

Il a, toutefois souligné qu’il ne souhaite pas, à travers sa posture « répandre le FUD (peur, incertitude et doute) ». Mais, ajoute-t-il, les altcoins pourraient perdre en cotation sur les exchanges américains. C’est d’ailleurs ce qui est arrivé à XRP au début de l’affaire qui l’oppose à la SEC, devant la justice. Par la suite, de nombreux exchanges de cryptos aux États-Unis ont temporairement retiré l’altcoin de leurs listes.

Benjamin Cowen estime que ce qui est arrivé à XRP n’est qu’une infirme partie de ce qui pourrait se passer sur le marché des altcoins à l’avenir, sous l’effet de la nouvelle réglementation. Stuart Aldertoy, directeur juridique chez Ripple, a aussi des inquiétudes concernant la réglementation à venir aux États-Unis. Il considère qu’il y a une « hostilité réglementaire » envers la crypto dans le pays, ce qui aura des effets désastreux.

Des acteurs du secteur comme Brett Harrisson, PDG de FTX.US pensent que la réglementation fera beaucoup de bien à l’industrie. Il poursuit que cela stimulera la reprise des volumes d’échanges qui sont au plus bas, depuis le début de l’année.

Pour Stuart Aldertoy, l’avocat général de Ripple, les États-Unis (notamment à travers la SEC) mènent une mauvaise politique. Les actions de la SEC causent « du tort à l’innovation et aux innovateurs et entrepreneurs comme Ripple et d’autres ». Elles font également du tort aux particuliers qui détiennent des cryptos. La situation actuelle indique que la SEC cherche à « refaire la loi » alors qu’elle n’a pas ce type de pouvoir. En fin de compte, « seul le Congrès peut refaire la loi », a-t-il indiqué.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !