A
A

En plein bear market Dolz.io lève des fonds avec succès pour son metaverse !

dim 01 Jan 2023 ▪ 18h00 ▪ 8 min de lecture - par La Rédaction Cointribune

Totem Media, la société française derrière iStripper et VR Paradise, se lance dans le Web3 avec DOLZ. Le projet a prévu plusieurs collections NFT pour adultes qui leur permettront de vivre une expérience ultime et immersive dans le metaverse. Pour tenter l’aventure, la prévente du token $DOLZ est encore ouverte jusqu’au 4 janvier 2023.

Jeune femme entourée de différents éléments de l'univers DOLZ

DOLZ, un metaverse pour adulte développé par Totem Media

Totem Media a été créé en 1998 par Richard Excoffier & Hervé Lucchi, deux ingénieurs issus de l’industrie du jeu vidéo. Ensemble, ils ont eu l’idée de tirer profit de la puissance de diffusion offerte par Internet combinée à l’incrustation vidéo. 

De cette idée est né iStripper (initialement baptisé VirtuaGirl). Ce produit se présente sous forme de cartes à collectionner. En 2018, les deux compères lancent VR Paradise sur Steam. Il s’agit du  premier jeu de réalité virtuelle érotique au monde. iStripper bénéficie d’une communauté fidèle de 300 000 membres. VR Paradise pour sa part compte pas moins de 100 000 membres. 

Fort de cette base, Totem Media transporte ces produits phares dans le metaverse pour développer son projet DOLZ. Collectionner, gagner et jouer avec des NFT premium dans un metaverse adulte conçu pour les collectionneurs et les joueurs. Voilà en quoi consiste le projet DOLZ. Cet écosystème unique prévoit deux collections NFT qui permettent de collecter des cartes show. Il s’agit des collections iStripper et VR Paradise.

NFT iStripper 

Cette collection permettra aux détenteurs de collecter et d’échanger des cartes NFT pour adultes. Avec l’une de ces cartes, le propriétaire peut débloquer un show érotique de 40 minutes.

Les NFT sont classés de « commun » à « légendaire », ce dernier étant le rang le plus élevé. Leur valeur varie en fonction de ce rang. La communauté adulte d’iStripper a dépassé les 300 000 membres avec plus de 20 millions de téléchargements.

Carte NFT iStripper

NFT VR Paradise

Il s’agit d’une collection de NFT 3D nécessaires pour posséder un club de strip-tease et concevoir des personnages dans l’univers DOLZ VR Paradise. Cette collection permet de créer et de gérer des galeries dans le metaverse DOLZ ainsi que le jeu multijoueur de l’écosystème.

Figurine VR Paradise faisant du pole dance

Les NFT partenaires

À ces deux collections s’ajoutent les NFT partenaires qui sont créés par des partenaires et des particuliers. DOLZ prend la main sur la supervision, la publication et la distribution de ces NFT. 

Le token DOLZ au cœur du projet

$DOLZ est le jeton natif du projet. Ces tokens seront utilisés dans l’ensemble de l’écosystème DOLZ et du metaverse associé. Ils permettront de débloquer des avantages exclusifs : des remises, du contenu unique, etc. 

Le jeton servira aussi à acheter des boîtes mystères de NFT de chaque collection. Ces NFT peuvent être échangés sur la marketplace pour gagner du $DOLZ et d’autres cryptoactifs comme USDT, BNB et ETH.

En apportant le concept de la GameFi au monde des adultes, la communauté DOLZ sera récompensée par des NFT gratuits via un mécanisme de Play-to-Earn et en stakant leurs jetons $DOLZ.  

Les utilisateurs posséderont également leur musée DOLZ VR personnel où ils pourront exposer leur NFT. Le showroom est entièrement personnalisable.

Des fan tokens sont également au programme. Leurs propriétaires bénéficieront de privilèges plus élevés. Ils pourront entre autres voter pour le prochain tournage iStripper, leur modèle préféré, les prochains développements, etc.

Enfin, il faut savoir que DOLZ disposera de sa propre plateforme de création. Cette dernière offrira aux utilisateurs l’opportunité de développer et de créer leurs propres NFT qui pourront être utilisés dans le jeu multijoueur et le metaverse. La plateforme mettra à disposition des créateurs tous les outils nécessaires à la conception.

Logo Dolz

Le dernier tour de prévente reste ouvert jusqu’au 4 janvier 

Le dernier tour de prévente est toujours ouvert, et ce jusqu’au 4 janvier 2023. Pour ce dernier round, l’écosystème met en vente 260 000 000 jetons $DOLZ avec un prix d’acquisition minimum de 100 dollars (1 $DOLZ vaut 0,012 dollar). L’investisseur peut acheter autant de tokens qu’il le souhaite.

La prévente donne accès à des avantages exclusifs, dont des NFT ou encore un early access aux premiers drops de NFT. L’écosystème propose également un programme de parrainage grâce auquel l’investisseur peut gagner 5% de tous les investissements de ses  amis en partageant son lien referral.

En raison de restrictions légales, les Américains, qui constituent 60 % de la clientèle, n’ont pas accès à la prévente. Le jeton sera listé sur Uniswap le 11 janvier. Tous les pays ne pouvant pas participer à la prévente pourront alors acquérir leurs jetons à dépenser partout dans l’écosystème et le metaverse DOLZ. Cette prévente vous permet donc de prendre une longueur d’avance et Totem prévoit que l’arrivée des américains privés de presales exerce une pression acheteuse au listing.

Pour participer à la prévente, l’investisseur doit remplir un KYC (Know Your Customer). L’entreprise a mis en œuvre ce processus de vérification de l’identité en collaboration avec Synaps.io.

DOLZ : Et la suite ? 

Au terme de ce dernier round de prévente, la société lancera l’émission des premiers fan tokens et listera les DEX et des exchanges centralisés sur lesquels le jeton $DOLZ sera référencé. 

Tout cela aura lieu au premier trimestre 2023. Le premier drop des cartes à collectionner DOLZ est aussi prévu dans les trois premiers mois de l’année prochaine.

Totem Media lancera ensuite la version bêta de son metaverse dans le courant du deuxième trimestre 2023. Cela inclut la mise en œuvre de la plateforme de création NFT, de l’univers VR Paradise, du musée DOLZ VR et de la version bêta multijoueur de VR Paradise.

Conclusion

DOLZ est au carrefour de l’industrie pour adultes, de la GameFi et du marché en plein essor de la réalité virtuelle. Le projet s’appuie sur les 20 ans d’expérience de Totem Media dans l’industrie pour adultes à travers le monde. Il s’agit donc d’un projet prometteur, dont le succès des préventes semble braver le bear market actuel. Richard Excoffier, cofondateur de Totem, déclare : « Nous avons toujours été précurseurs dans l’adaptation des technologies émergentes aux adultes. iStripper a résisté à l’avènement des tubes adultes en basant son business model sur la collecte de cartes et de contenus non tubables. Le succès que nous avons rencontré avec VR Paradise nous a confirmé dans notre choix. La blockchain est simplement une suite logique pour nous. »

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction Cointribune avatar
La Rédaction Cointribune

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !