A
A

NFT : La réglementation au centre de toutes les attentions

dim 13 Nov 2022 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Ariela RASOANJANAHARY

La règlementation des actifs numériques se retrouve aujourd’hui au centre de toutes les attentions. Effectivement, les Américains ne sont pas les seuls à vouloir instaurer un cadre strict et clair pour régir ce marché. Le Royaume-Uni vient aussi renflouer les rangs. Par le biais du DCMS (département du numérique, de la culture, des médias et des sports), il entend mener une enquête sur l’avenir et la fiabilité du marché des NFT.

instruktsiya-po-nft-tokenam-kak-sozdat-nft-token-i-kollektsionirovat-tsifrovye-aktivy-novoj-volny
Le DCMS annonce l’ouverture d’une enquête sur les avantages et les risques du marché des NFT

La règlementation britannique s’est limitée à la lutte contre le blanchiment d’argent

Jusqu’à maintenant, la règlementation du marché des actifs numériques au Royaume-Uni se limite à la conformité en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. Elle oblige toute société crypto à s’enregistrer auprès de la FCA (Financial Conduct Authority) avant d’obtenir une licence. La semaine dernière, la Chambre des communes a aussi voté un projet de loi sur les marchés et les services financiers.

En ce qui concerne le NFT, les élus parlent d’une absence totale de règlementation. Cette enquête aidera donc les parlementaires à mieux comprendre les NFT et à élaborer en amont une proposition de loi adéquate.

Une enquête pour connaître les avantages et les risques des NFT

Selon la déclaration de la Chambre des communes du Royaume-Uni, l’enquête sera menée par le DCMS. Ce comité sera bien évidemment composé de plusieurs députés. Sa mission première : étudier le fonctionnement du marché des NFT. Dans cette optique, il devra déterminer les avantages des tokens non fongibles ainsi que les éventuels risques qu’ils présentent sur le court, le moyen et le long terme.

« Les députés devront examiner si les investisseurs NFT, en particulier les spéculateurs vulnérables, sont mis en danger par le marché », a-t-on expliqué. Une démarche tout à fait louable dans la mesure où le prix et la vente des NFT connaissent actuellement une tendance baissière. Une chute de 90 % d’août 2021 à mars 2022, selon les récentes données.

Une règlementation qui renforcera la coordination des NFT au Royaume-Uni

Les résultats de l’enquête menée par le DCMS déboucheront certainement sur des propositions de règlementation du marché des NFT. Une nouvelle règlementation qui comblera le vide juridique concernant les NFT. Mais une loi qui aura aussi pour mission de renforcer la coordination des NFT au Royaume-Uni.

Depuis que le nouveau Premier ministre Rishi Sunak a pris son poste, beaucoup pensent en effet que les NFT et les autres actifs numériques pourraient avoir une place au Royaume-Uni. Lorsqu’il était encore Chancelier, le nouveau Premier ministre britannique a exprimé son soutien à la mise en place d’une monnaie numérique de la Banque centrale britannique. Il était aussi en faveur de la création d’une NFT Royal Mint.

L’enquête de la commission parlementaire britannique ne concerne pas exclusivement le marché des NFT. Elle inclut aussi l’écosystème de la blockchain au sens large. Certains redoutent les résultats d’une telle étude, tandis que d’autres voient en cette démarche une opportunité de mieux comprendre les NFT et les actifs numériques. Avec un cadre de réglementation strict, ils pourraient en effet devenir plus accessibles au plus grand nombre. Vers une démocratisation des actifs numériques, dirait-on !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Ariela RASOANJANAHARY avatar
Ariela RASOANJANAHARY

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'œuvre dans le domaine de la rédaction Web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux) !

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !