la crypto pour tous
A
A

États-Unis : Silvergate, puis SBV et Signature… une centaine de banques au bord du gouffre

sam 18 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Mikaia A.
Investissement

Début février 2023, la FED a procédé à la 8e hausse de son principal taux directeur. Ce dernier se trouverait entre 4,5 % et 4,75 % en ce moment. Alors qu’il se trouvait à zéro un an plus tôt. Conséquences : l’inflation semble avoir ralenti aux États-Unis. Mais les effets secondaires de ces relèvements de taux commencent à impacter sur le système bancaire américain. Près de 200 banques locales sont menacées d’effondrement à cause de Jerome Powell.

chute-banques-americaines-bris-de-verre

190 banques dont la vie ne tient qu’à un fil

Certains experts ont spéculé que l’effondrement des Silvergate, Signature et Silicon Valley Bank constituait un message fort du gouvernement américain contre les crypto-enthousiastes. Brian Brooks, ancien directeur intérimaire de l’OCC, était même allé jusqu’à associer ces chutes à une volonté de retrait des cryptomonnaies du système bancaire.

Mais pourquoi cette haine contre les actifs cryptographiques alors que les SBV et consorts s’écroulaient pour des problèmes de gestion ? Et aussi à cause d’une série de retraits de dépôts non assurés ?

Une étude menée par des économistes intitulée « Monetary Tightening an U.S. Bank Fragility in 2023 : Mark-to-Market Losses and Uninsured Depositor Runs ? » a mis en exergue les risques d’une telle ruée pour environ 190 banques opérant aux États-Unis.

« 10 % des banques ont des pertes non comptabilises plus importantes que celles de la SVB. SBV n’était pas non plus la banque la moins bien capitalisée, 10 % des banques ayant une capitalisation inférieure à celle de SVB. D’autre part, la SVB avait une part disproportionnée de financement non assuré : seul 1 % des banques avaient un effet de levier non assuré plus élevé. […] Même si seulement la moitié des déposants non assurés décident de se retirer, près de 190 banques sont exposées à un risque potentiel de perte de valeur pour les déposants assurés, avec potentiellement 300 milliards de dollars de dépôts assurés en danger », précisent ces économistes.

Ajoutons à cela la folie des banques centrales

Les hausses répétitives des taux directeurs de la FED a privé le marché des actifs du système bancaire américain de 2 000 milliards de dollars. Et pourtant, les Jerome Powell et autres patrons de banques centrales ne semblent pas satisfaits de cette action.

La BCE n’a pas caché son statut de devenir le meilleur élève des États-Unis. Notamment en activant la planche à billets. Or, ce genre de politique monétaire serait nuisible aux actifs à long terme (obligations, prêts hypothécaires…).

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.