A
A

Ethereum (ETH) : Etherscan, un outil de confiance ?

mer 03 Août 2022 ▪ 19h00 ▪ 4 min de lecture - par Rédaction CT

Pour s’informer sur ce qui se passe sur une blockchain, il existe un outil efficace qui est couramment utilisé : Etherscan. On a généralement tendance à lui faire confiance et à l’utiliser constamment. Cependant, est-il aussi crédible et digne de confiance que les développeurs le prétendent ? Ne peut-il pas être manipulé ? Autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans le développement suivant.

Ethereum, Etherscan

La méthodologie simple pour manipuler Etherscan

Etherscan fait partie de la grande famille des explorateurs de blocks utiles pour se renseigner sur une blockchain. Il permet d’obtenir de nombreuses informations qui s’avèrent importantes. Par exemple, avec cet outil, il est possible de connaitre la supply de la blockchain et le contrat qui en régit le fonctionnement. Toutefois, malgré ses performances, ce logiciel peut facilement être manipulé.

Admettons qu’un développeur décide de lancer un projet, mais souhaite mentir sur sa tokenomic sans pour autant se faire repérer. Contrairement à ce qu’on peut croire, avec Etherscan, c’est bel et bien possible. Pour ce faire, il lui suffit de modifier un paramètre dans le contrat d’origine en important ERC20 d’OpenZeppelin en local sur son environnement de développeur. Comment faire ? Il faut simplement changer la propriété de « _balances » en la faisant passer de « private » à « internal ».

Une fois que cette modification est faite, il faut ajouter le token à Métamask. Dans ces circonstances, les données dévoilées par Etherscan vont être différentes de celles qui correspondent à la réalité. C’est ainsi que de nombreux développeurs malhonnêtes parviennent à tromper la vigilance des internautes en leur présentant des données fausses et totalement erronées pour les attirer dans des pièges.

Éviter de tomber dans un piège

Il n’existe pas 60 000 techniques pour échapper aux pièges qui sont tendus par les développeurs malveillants. Il n’y en a qu’une seule et elle est vraiment efficace : lire le contrat de la blockchain. Pour toute personne qui envisage d’utiliser une blockchain, il est indispensable de bien lire chaque contrat avant de se lancer. C’est la meilleure stratégie pour se mettre à l’abri des faux développeurs.

En vérifiant le contrat, il est indispensable d’en analyser la lisibilité ainsi que les informations qui y sont fournies. De cette manière, il devient possible d’optimiser les chances d’échapper à des manipulations de logiciels pourtant performants comme Etherscan.

Etherscan est l’un des outils performants les plus utilisés pour analyser les blockchains. Toutefois, contrairement à ce qui se dit, il n’est pas totalement invulnérable aux manipulations de développeurs compétents. Malheureusement, plusieurs personnes sont déjà tombées dans le piège de ces individus aux mauvaises intentions. Il est néanmoins possible d’y échapper !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Rédaction CT avatar
Rédaction CT

Derrière la signature générique « Rédaction CT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !