la crypto pour tous
A
A

Finance : Qu'est-ce qu'être riche en France en 2024 ?

ven 07 Juin 2024 ▪ 6 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Event

Être riche en France, c’est plus qu’un simple chiffre sur une fiche de paie. C’est un niveau de vie, un patrimoine conséquent et un statut social distinct. Le rapport sur les riches en France, édition 2024, nous offre une vision claire de cette réalité. Nous allons explorer les principales conclusions de ce rapport révélateur.

Individu tenant des billets en euro et carte de la France

Finance et richesse en revenus

La France, leader européen de l’attractivité, nous étonne avec ce rapport 2024 sur la richesse. En effet, il nous apprend que 4,7 millions de Français (sur les 68 millions) sont considérés comme riches en revenus. Ces personnes disposent d’un revenu mensuel après impôts supérieur à 3 860 euros pour une personne seule, 5 790 euros pour un couple, ou encore 9 650 euros pour une famille avec deux enfants de plus de quatorze ans. Cela représente environ 7,4 % de la population française.

Malgré une baisse de 1,5 point par rapport à 2011, ces riches en France ont vu leur niveau de vie augmenter. En effet, la moitié d’entre eux ont un niveau de vie supérieur à 1,28 fois le seuil de richesse en 2021, contre 1,26 fois en 2011.

La progression des revenus des riches est surtout marquée au sommet de l’échelle des revenus. Le 1 % le plus riche en France captait 7,7 % de l’ensemble des revenus avant impôts au début des années 1980. Cette part atteint désormais 12,7 % en 2022, selon le World Inequality Database.

Ainsi, la finance joue un rôle crucial, car les revenus issus des investissements (Bitcoin et autres cryptos inclus) et placements financiers renforcent cette richesse. Les riches en France sont donc soutenus par une combinaison de hauts salaires et de flux financiers diversifiés. Et malheureusement des fraudeurs.

La richesse en patrimoine

En termes de patrimoine, le rapport révèle que 16,9 % des ménages français disposent d’un patrimoine net supérieur à 531 000 euros, soit plus de trois fois le patrimoine médian (hors endettement). Parmi ces ménages, les 10 % les plus fortunés possèdent plus de 716 300 euros.

Les patrimoines les plus élevés grimpent très haut : les millionnaires représentent 5 % des ménages, et le 1 % du sommet détient au moins 2,2 millions d’euros par ménage.

La concentration de la richesse aux mains des plus fortunés a augmenté au détriment du reste de la population. La part des 10 % les plus riches est passée de 41 % à 47 % de l’ensemble du patrimoine des ménages entre 2010 et 2021.

Parallèlement, le poids des 500 plus grandes fortunes professionnelles a pratiquement décuplé en 20 ans, passant de 124 milliards d’euros en 2003 à 1 170 milliards d’euros en 2023. Cette concentration de richesse est largement attribuable aux bénéfices massifs tirés de la finance et des grands groupes français (comme LVMH), créant ainsi des disparités économiques significatives.

Des cadres supérieurs, âgés et masculins

Le rapport met également en lumière les caractéristiques démographiques des riches en France. En 2020, 25,5 % des cadres étaient considérés comme riches, une proportion près de deux fois plus élevée que chez les indépendants, et sans commune mesure avec la probabilité d’être riche pour un ouvrier (1 %) ou pour un employé (2 %).

chance-riche-france
Source : Observatoire des inégalités

Les cadres supérieurs, en particulier ceux du secteur privé, dominent cette catégorie, avec 43 % des riches en revenus étant des cadres supérieurs du privé et 21 % des cadres de la fonction publique.

La richesse est également liée à l’âge : la part de riches dans la population augmente avec l’âge, passant de 1 % des ménages avant 30 ans à 10 % parmi les 55-59 ans, et atteignant un sommet à 15 % entre 60 et 64 ans. De plus, les ressources des couples riches proviennent majoritairement des revenus des hommes.

Les hommes sont deux fois plus nombreux que les femmes à occuper des postes offrant des salaires dans les 10 % supérieurs de la hiérarchie, et 3,4 fois plus présents que les femmes dans le 1 % du sommet. Ainsi, les riches en France sont souvent des hommes âgés (comme Bernard Arnault), occupant des postes de cadres supérieurs, et tirant des revenus significatifs de la finance et des placements financiers.

Le rapport 2024 sur les riches en France dévoile des disparités marquées en termes de revenus et de patrimoines, soulignant l’importance de la finance dans l’accumulation de richesses et posant de nombreuses questions sur l’équité économique.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.