Qu’est-ce que l’Ethereum (ETH) , l’Ethereum Classic (ETC) et l’ether ?

lun 04 Oct 2021 ▪ 6h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Impellizzeri

Lorsqu’on débute dans les cryptomonnaies, on peut facilement confondre plusieurs termes qui se ressemblent et qui a priori semblent signifier exactement la même chose. C’est généralement le cas lorsqu’on parle d’Ethereum, d’Ethereum Classic et d’ether.

Puisque beaucoup de personnes font des erreurs en utilisant ces appellations, il est utile de les définir correctement afin que vous ne fassiez plus la moindre erreur lorsque vous les utiliserez.

Ethereum, la première blockchain fonctionnelle à utiliser les smart contracts

Ethereum a vu le jour en juillet 2015 et est actuellement la deuxième cryptomonnaie la plus capitalisée du marché. Si cet actif numérique est autant capitalisé, ce n’est pas par hasard. En effet, il fût le premier à permettre l’utilisation de ce qu’on appelle des smart contracts, ou contrats intelligents en français.

Puisque l’explication du fonctionnement complet des smart contracts nécessite un article complet, nous allons résumer grossièrement son utilité. Il s’agit en fait d’un bout de code qui est programmé sur la blockchain Ethereum et qui s’exécute automatiquement lorsque des conditions bien précises sont remplies.

Grâce à ces smart contracts, il est possible par exemple de mener à bien une ICO de façon automatique. C’est d’ailleurs grâce au réseau Ethereum et ses tokens ERC-20 que de nombreux projets ont vu le jour dans l’industrie.

Qu’est-ce que l’Ethereum Classic ?

Comme nous l’avons vu, Ethereum est arrivé sur le marché en juillet 2015. A l’époque, cette cryptomonnaie possédait ce nom et l’Ethereum Classic n’existait pas. Cependant, en juillet 2016 le projet va se séparer en deux entités distinctes : Ethereum et Ethereum Classic.

L’origine de cette séparation, un fork comme on le nomme dans le milieu, est dû au piratage de The DAO, une organisation décentralisée où étaient envoyés des ethers afin de pouvoir subvenir au développement du projet Ethereum au fil du temps. A l’époque, ce vol équivalait à environ 50 millions de dollars.

Suite à ces événements, des frictions ont éclaté au sein de la communauté. En effet, certaines personnes ont suggéré qu’il fallait revenir en arrière sur la blockchain, juste avant le piratage, afin d’annuler les conséquences de celui-ci. Cependant, d’autres personnes ont catégoriquement refusé cela. Selon ces dernières, tout ce qui est inscrit sur la blockchain doit y rester et ne doit plus être modifié.

Devant des opinions irréconciliables des membres de la communauté Ethereum, le projet s’est alors séparé en deux à partir du bloc 1.920.000. Les partisans d’un retour en arrière ont alors conservé le nom Ethereum, tandis que les personnes pour qui le code ne pouvait jamais être modifié ont utilisé le nom Ethereum Classic. Depuis cette date, les deux projets évoluent de façon indépendante l’un de l’autre.

Qu’est-ce que l’ether ?

Maintenant que nous avons vu les différences entre l’Ethereum Classic et l’Ethereum, il convient de parler de la cryptomonnaie qui permet de payer les frais de transaction sur le réseau, à savoir l’ether. Le nom de ce cryptoactif est identique, mais l’abréviation pour désigner le token est différente. Sur Ethereum Classic, on utilise ETC, tandis que sur Ethereum, on utilise ETH.

Cependant, il est à noter que de nombreuses personnes, même sur les sites spécialisés, font des erreurs en utilisant le terme Ethereum pour désigner l’ether. Si on peut comprendre aisément de quoi il est question, ce n’est techniquement pas correct de mélanger ces appellations.

De nos jours, la capitalisation de l’ETH est largement supérieure à celle de l’ETC. Cela est lié au fait que la plupart des programmeurs ont décidé de continuer leur aventure sur le réseau Ethereum plutôt que de rester sur celui d’Ethereum Classic. De ce fait, de nombreuses fonctionnalités ont pu apparaître plus rapidement, ce qui a renforcé l’utilité du token ETH qui a donc vu sa valeur s’envoler.

Conclusion sur l’Ethereum

Voilà, nous espérons que ces explications des différences entre l’Ethereum, l’Ethereum Classic et l’ether ont été suffisant claires pour que vous ne fassiez plus d’erreurs à l’avenir quand vous utiliserez un de ces termes, même si certains sites spécialisés font encore quelques erreurs sur le sujet.

Les deux cryptoactifs ont gardé leur nom d’ether, mais leur symbole est différent en fonction de la blockchain sur laquelle ils sont fonctionnels. Ne vous trompez donc pas en voulant acheter des ETH ou des ETC si un de ces deux projets vous intéresse.

Retour au lexique

A
A
Nicolas Impellizzeri

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 61 446,87 $ -0.34%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 3 838,02 $ -0.8%
DEFI (DEFIPERP) 12 108,30 $ 0.15%
MARKETS (ACWI) 103,63 $ 0.82%
GOLD (XAUUSD) 1 767,35 $ -1.56%
TECH (NDX) 15 146,92 $ 0.63%
CURRENCIES (EURUSD) 1,16 $ -0.01%
CURRENCIES (EURGBP) 0,842740 £ -0.59%
CRUDEOIL (USOIL) 82,47 $ 1.29%
IMM. US (REIT) 2 666,33 $ -0.01%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching d’une heure avec un expert. Remplissez le formulaire et notre expert vous contactera sous 24 heures.