Bitcoin (BTC) : Comprendre Taproot de manière simple

sam 13 Nov 2021 ▪ 12h00 ▪ 5 min de lecture - par Thomas Poirier

Il est nécessaire de comprendre ce que Taproot change exactement dans le réseau Bitcoin pour comprendre pourquoi ces changements étaient nécessaires. Taproot est la combinaison de plusieurs Propositions d’Amélioration de Bitcoin (BIP) aboutissant à un soft fork de la blockchain Bitcoin. Un soft fork est une mise à jour proposée qui est finalement adoptée comme seule blockchain, ce qui signifie que l’ancienne blockchain cessera de fonctionner une fois que la nouvelle (dans ce cas Taproot) sera pleinement adoptée.

Que fait Taproot ?

Les améliorations peuvent être réparties en trois catégories, chacune ayant une incidence sur l’autre, et chacune étant nécessaire à la conception finale. Taproot réussit à accroître la sécurité, et permet également la flexibilité et l’évolutivité grâce à l’introduction d’un nouveau langage en constante expansion. Les trois catégories de changements à résumer sont les suivantes :

Signatures Schnorr (BIP 340)

Cette nouvelle forme de signature renforce la sécurité, réduit les frais et offre une certaine souplesse pour les transactions à signatures multiples. Comment ?

  • Un SigHash (Signature Hash) est appliqué aux transactions, ce qui signifie qu’une fois qu’un SigHash est appliqué, l’information devient immuable (inchangée). Si les informations sont modifiées, la transaction perd sa validité. Rien ne peut être modifié sans détruire le SigHash. Auparavant, une petite quantité d’informations pouvait être modifiée par la « malléabilité » sans que la transaction ne perde sa validité. En parlant de signatures…
  • L’agrégation des clés et des signatures permet de combiner des clés publiques et des signatures. Cela signifie que si vous effectuez une transaction avec 10 personnes, il vous fallait auparavant 10 clés publiques, 10 signatures, et un vérificateur devrait vérifier chaque clé et chaque signature. En combinant les clés et les signatures, les 10 clés publiques peuvent être regroupées en une seule clé, et les 10 signatures en une seule. Le vérificateur ne doit plus le faire qu’une seule fois, au lieu de 10. C’est là qu’intervient une grande partie du traitement informatique.
  • Le processus d’agrégation permet d’obtenir une sécurité accrue, car l’heuristique (suivi des données) de la chaîne ne sera pas en mesure de discerner la différence entre une transaction à signatures multiples et une transaction à signature unique, ce qui assure une plus grande confidentialité.
  • La vérification par lots s’ajoute à l’agrégation susmentionnée, car nous pouvons désormais « regrouper » plusieurs transactions pour les vérifier ensemble, plutôt qu’une par une. Il s’agit simplement d’une « vérification en vrac », qui permet également de réduire les ressources utilisées.

Taproot (BIP 341)

L’ensemble de la mise à jour porte le nom de cette partie, car c’est ainsi que le nouveau système s’intègre à l’ancien.

  • La mise à jour du script Bitcoin permet au langage de script d’utiliser les signatures Schnorr et intègre les Merkelized Alternative Script Trees (MAST).
  • Le système Pay-To-Taproot (P2TR) donne la liberté de choix. Vous pouvez utiliser soit les signatures Schnorr, soit la racine de Merkle fournie par les MAST. Satisfaire les exigences de votre choix, ce qui permet un traitement plus propre des transactions lorsque l’arbre de Merkle n’est pas forcément nécessaire.

Les MAST résument les scripts possibles qui sont nécessaires pour débloquer un bitcoin, au lieu de demander tous les scripts possibles pour la transaction. Le hashing d’un seul script fourni par les MAST représente en fait plusieurs scripts. Pour dépenser un bitcoin, il suffit de fournir son script et d’apporter la preuve que ce script est détenu dans la racine de Merkle. Auparavant, il aurait fallu beaucoup plus de scripts et une vérification approfondie.

Tapscript

Tapscript est une collection « d’opcodes », qui sont essentiellement des lignes de codes qui exécutent des commandes sur le protocole Bitcoin qui ont été mises à jour pour faire place aux nouveaux changements définis par Taproot. On peut s’y référer comme à un langage, mais il s’agit plutôt d’une mise à jour de Bitcoin Script.

  • Bitcoin Script a une limite de taille de script de 10 000 octets, qui sera supprimée, permettant d’utiliser des scripts ou des contrats Taproot beaucoup plus volumineux. La limite pour les « opcodes » est également supprimée, ce qui offre plus de flexibilité pour des fonctionnalités et un codage accrus à l’avenir.
  • La suppression de la limite de taille des scripts et la croissance illimitée des scripts ouvrent la voie aux smarts contracts.

Le bitcoin entre dans un monde plus vaste, avec des applications que nous ne pouvions même pas imaginer auparavant. Cette liberté nouvelle pour les développeurs et l’efficacité systémique pour les mineurs inciteront d’autres grands esprits à se tourner vers le protocole, favorisant ainsi de nouvelles idées qui aideront le réseau à continuer de se développer.

Thomas Poirier

Je suis sûr que la blockchain et les cryptomonnaies représentent le futur, et je veux faire passer cette idée à tout le monde car plus il y aura de monde à croire aux cryptomonnaies, plus vite le futur arrivera.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.