A
A

Bitcoin (BTC) : Lightning Network, le véritable Web 3.0 ?

dim 24 Juil 2022 ▪ 8h45 ▪ 11 min de lecture - par Yanis A

Le rapport publié par Diamond Hands est particulièrement intéressant pour comprendre le potentiel de Bitcoin et de sa couche de scalabilité. Il s’agit du Lightning Network. Si Bitcoin transforme la nature de la monnaie, Lightning change le paiement. Demain, le Web sera-t-il lui aussi concerné face aux problèmes de censure et de déplateformisation ?

Bitcoin, btc, valeur, juillet 2022

Bitcoin : de la révolution monétaire à la réinvention du paiement

Bitcoin est souvent présenté comme une monnaie. Il s’agit ainsi d’une potentielle réserve de valeur grâce à son système de gouvernance qui garantit une rareté absolue. Lightning transforme l’industrie du paiement. Lightning Network, la couche de scalabilité du Bitcoin, améliore exponentiellement le débit des transactions.

Si certaines blockchains comme Solana ou Cardano garantissent un important débit transactionnel, c’est parce qu’elles font l’impasse sur la décentralisation et la résistance aux pannes. À l’inverse, Lightning est très performant en tant que système de paiement : sécurisé, rapide, peu cher, relativement confidentiel.

Bitcoin, c’est comme un oignon

La construction actuelle de Bitcoin est particulièrement séduisante d’un point de vue intellectuel. Comme sur Internet, le protocole est construit grâce à un système de couches. En effet, lorsque les ordinateurs ont commencé à être reliés, chaque réseau utilisait différents protocoles de communication. Progressivement, le modèle TCP/IP, composé de 4 couches et fonctionnant indépendamment les unes des autres, est devenu la norme.

L’avantage, c’est que les développeurs peuvent travailler et se spécialiser sur chaque couche sans avoir à se soucier des problèmes de compatibilité. Cette construction élégante permet donc à Lightning de minimiser les pannes et les bogues.

Les spécifications du protocole Lightning (BOLTs) sont également construites en couches : une couche réseau, une couche messagerie, une couche P2P, une couche routage et une couche paiement.

Un marché magique

À l’instar de Bitcoin, Lightning repose sur des incitations économiques et sur l’hypothèse que l’homme est cupide et le restera demain. C’est ainsi que les utilisateurs ont une invitation à faire fonctionner le système grâce aux frais de routage des transactions. Ce motif économique encourage les acteurs du réseau à rechercher des opportunités commerciales.

Chaque nœud peut fixer librement les frais d’acheminement des paiements à facturer pour chaque canal. De l’autre côté, les payeurs choisissent généralement des chemins de règlements éclairs qui minimisent les frais totaux.

En résumé, la libre concurrence entre les nœuds de routage favorise une allocation efficace du capital et des frais optimaux sur le réseau Lightning. Le marché protège rationnellement les caractéristiques fondamentales de Bitcoin : la résistance à la censure et la confidentialité.

Une technologie confidentielle

Les paiements Lightning ont également un niveau élevé de confidentialité, car ils utilisent le routage en oignon. Cette construction empêche les nœuds de routage de distinguer l’identité de l’expéditeur et le destinataire final du paiement.

En plus des avantages évidents en termes de confidentialité, cela a pour effet de rendre plus difficiles les attaques et la censure sur des nœuds spécifiques.

Lightning, c’est centralisé ?

Bien que Lightning soit techniquement décentralisé, certains nœuds disposant d’une importante liquidité sont bien connectés d’un point de vue topographique. Ils sont donc davantage impliqués dans l’acheminement des paiements. Par conséquent, il peut y avoir des conséquences sur la vie privée et la résistance à la censure. La raison est que le réseau est plus facilement segmenté par ces hubs

Toutefois, on ne compte plus les initiatives pour atténuer ces problèmes comme PeerSwap, un protocole qui optimise la capacité des canaux.

Une belle croissance organique

Une mesure importante (mais imparfaite) utilisée pour suivre la croissance de Lightning est la capacité publique du réseau. En théorie, cela illustre une demande accrue de routage de paiement sur le réseau.

Cette capacité a augmenté de plus de 150 % en seulement cinq mois, ce qui témoigne d’une belle croissance organique. Des utilisateurs viennent sur le réseau pour faire des transactions. Ils ne sont pas intéressés par un rendement éphémère dans un énième « Super Ponzi Do Kwon DeFi protocole ». Pour ceux qui ne sont pas au courant : la plupart des projets DeFi augmentent leur TVL en attirant des capitaux avec un yield sous la forme de tokens.

L’adoption du bitcoin comme monnaie légale au Salvador a joué un rôle important dans cette croissance.

Western Union tremble !

Si Lightning Network et la technologie Taro venaient à proposer des stablecoins, il se pourrait bien que les transferts de fonds internationaux connaissent un véritable bouleversement. Avec des frais exorbitants de 6,4 % en moyenne pour envoyer de l’argent à l’étranger, Lightning pourrait bien faire disparaître Western Union.

D’ailleurs, l’une des raisons pour laquelle le Salvador a adopté le bitcoin était la part importante des revenus de transferts dans l’économie du pays, soit 20 % !

Les principales plateformes de commerce et de paiement en ligne telles que Stripe et Shopify ont également annoncé leur intention d’intégrer Lightning. Avec des frais réduits, un règlement instantané, et pas de rétrofacturation, les paiements du réseau Lightning sont susceptibles de devenir plus courants.

Après l’ubérisation, l’ère des micro-jobs payés en satoshis ?

Donner de petites quantités de bitcoins comme récompenses est un autre cas d’utilisation du réseau Lightning qui gagne en popularité. Les frais quasi nuls sur Lightning permettent de transférer de petites sommes, réduisant le seuil des paiements viables pour les micro-tâches.

Par exemple, Microlancer est un marché de micro-tâches. Les utilisateurs peuvent y être payés avec de petites sommes par l’éclair. En échange. Ils bénéficient de la réalisation de tâches comme l’installation d’applications ou la rédaction d’articles.

Les dons aux créateurs est un autre cas d’utilisation qui gagne en popularité. L’exemple le plus populaire est le streaming pour les podcasts. Les auditeurs y effectuent des paiements en temps réel pour continuer à les écouter. Des frais peu élevés permettent également d’envoyer des pourboires plus petits et en temps réel. Des paiements liquides et sans frictions pour une expérience authentique et interactive.

La véritable DeFi sur Bitcoin ?

L’une des principales caractéristiques de Lightning est que toutes les transactions se font sur une base de pair-à-pair. Ainsi, en théorie, les pairs peuvent se mettre d’accord pour réaliser des transactions financières complexes qui vont bien au-delà des simples transferts de BTC. Il existe des avantages cruciaux en matière de protection de la vie privée pour les applications financières, en plus de l’anonymat.

L’arrivée des exchanges décentralisés ?

Les swaps submarine sont un type de smart contract Bitcoin permettant aux BTC sur Lightning d’être échangés contre d’autres jetons en toute confiance. Lightning donne ainsi la possibilité aux traders de réduire le risque de contrepartie en stockant moins sur les exchanges. Et ce, grâce à une conversion instantanée.

Les DLC : l’évolution la plus importante de Lightning ?

Les DLC (Discreet Log Contracts) constituent une technologie qui permet de réaliser des contrats financiers privés, de pair-à-pair, sur Bitcoin. Les tiers ne peuvent même pas détecter la présence des DLC, offrant une confidentialité supérieure aux smart contracts publiés sur la chaîne.

Les DLC sur Lightning sont plus adaptés aux transactions à court terme. Ils sont considérés comme étant une technologie sur laquelle les marchés prédictifs, voire même des stablecoins, seront construits.

Décentraliser et réparer le Web grâce aux micropaiements

Les micro-paiements en BTC via Lightning pourraient servir à décentraliser le web et à le réparer. On peut citer par exemple pour le paiement lors de l’utilisation des API.

L’utilisation de Lightning permet d’avoir des intervalles de paiement plus courts et des certificats numériques remis en échange du paiement.

Les micropaiements peuvent également être utilisés pour éviter les spams. Comme les spammeurs postent de grandes quantités de messages, faire payer un très faible montant pour la publication de commentaires permet de réduire significativement la rentabilité du spam. Ce mécanisme peut être efficace pour réduire le spam sur réseaux sociaux.

Certaines communautés utilisent déjà les micropaiements Lightning pour limiter la participation aux salles Telegram et Discord. Ceux-ci permettent d’éviter les spams, maintenir la qualité ou simplement facturer un abonnement.

Lightning : une réponse technique à un problème social

Maintenant, il est temps de nuancer l’optimisme enfantin de ce rapport. Nous sommes tous capables de reconnaître le potentiel de Lightning pour transformer le Web et les paiements. Ce n’est pas la question. Toutefois, raisonner uniquement en termes technique nous empêche de comprendre pourquoi Bitcoin est un nain monétaire.

Le problème est avant tout social. Si bitcoin ne remplace toujours pas le dollar, ce n’est certainement pas à cause d’une insuffisance technique.

Les investisseurs n’achètent pas le quoi, mais le pourquoi. On peut donc continuer à s’enthousiasmer sur les moindres BIP, à décrire pendant des heures les avancées techniques de Lightning même les plus marginales. Cela, en pensant que cela suffira à créer de l’engouement… mais cela ne règlera le problème principal. Bitcoin doit avant tout être une marque, une religion, une secte, un pourquoi, un espoir de changer radicalement la vie des populations.

On entend souvent que Bitcoin manque de développeurs. C’est sans doute en partie vrai, mais il manque aussi de marketeurs hors-pair, de poètes et d’artistes qui savent parler au cœur des gens.

Si Bitcoin devient absolument désirable, les développeurs et les VCs débarqueront et nous aurons des DLC en 48 heures. Voire en 24 heures.

Pour finir, j’ai l’impression qu’il manque un chef à Bitcoin. Il manque un Steve Jobs ou un Walt Disney à Bitcoin. Une personne qui comprend les désirs des gens. Un gourou qui nous met tous en transe.

Lorsque le changement de paradigme est trop grand pour être entropique, le leadership peut être sain. Il nous reste peu de temps.

Lightning est une technologie très séduisante pour changer l’industrie du paiement et décentraliser une partie du web. Mais ne nous leurrons pas : Lightning ne règle pas le problème de Bitcoin. Un problème avant tout social et marketing.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Yanis A avatar
Yanis A

Le bitcoin change tout ! Issu d’une formation financière, tout me passionne dans cette technologie. Chaque jour, j’essaie d’enrichir mes connaissances sur cette révolution qui permettra à l’humanité d’avancer dans sa conquête de liberté.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 23 292,68 $ 1.27%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 644,50 $ 0.81%
DEFI (DEFIPERP) 3 494,00 $ 3.87%
MARKETS (ACWI) 89,97 $ 1.28%
GOLD (XAUUSD) 1 764,86 $ -0.01%
TECH (NDX) 13 253,27 $ 2.73%
CURRENCIES (EURUSD) 1,02 $ 0.06%
CURRENCIES (EURGBP) 0,837070 £ 0.06%
CRUDEOIL (USOIL) 90,92 $ -3.09%
IMM. US (REIT) 2 547,57 $ 0.2%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document
Partenaires Affiliés
Ovr logo OVR La plateforme metaverse- Visiter
Bybit logo Bybit La plateforme de trading en cryptos- Visiter
Huobi logo Huobi Plateforme d'échange de Cryptomonnaies- Visiter
Sorare Logo Sorare Le jeu de fantasy football mondial- Visiter
Etoro Logo Etoro Le trading social de cryptos Disclaimer: 78% des comptes CFD perdent de l'argent - Visiter
En bourse logo En Bourse Formations, applications et accompagnement dédiés aux traders indépendants- Visiter
Koffy logo Koffy Agrégateur d'infos Web3 propulsé par l'IA !- Visiter
Coinhouse logo Coinhouse L'objectif de Coinhouse est de rendre les crypto-actifs accessibles à toutes et à tous.- Visiter
crypto excel logo Crypto Excel Le gestionnaire de portefeuille crypto par excellence- Visiter