Se connecter S'abonner

Comment faire du staking avec Ethereum ?

Chaque crypto-actif possède des caractéristiques particulières, ce qui le distingue des autres. Parmi ceux-ci, certains permettent de faire ce que l’on appelle du staking. Et justement, Ethereum est une des cryptomonnaies qui permet cela, tout du moins lorsque la version 2.0 de cet actif numérique sera effective.

Afin d’en savoir plus sur le staking d’ETH 2.0, nous allons aborder tous les points relatifs à ce sujet. Cela vous permet ainsi de bien comprendre les mécanismes liés au staking d’Ethereum et d’y prendre part si cet aspect vous intéresse.

La première étape : acheter des ethers (ETH)

Si cela n’est pas encore fait, n’oubliez de vous procurer des ethers si vous désirez effectuer du staking avec cette cryptomonnaie. Comme vous allez le voir le plus bas, vous pouvez staker vos ETH peu importe le nombre de cryptos que vous avez en votre possession. La seule condition reste cependant de posséder au moins quelques fractions de cet actif numérique.

Le passage du proof-of-work (PoW) au proof-of-stake (PoS)

La possibilité de faire du staking sur Ethereum est due au changement de consensus pour valider les transactions sur le réseau. A ses débuts, Ethereum a fait le choix de fonctionner avec un système de proof-of-work, comme le Bitcoin.

C’est un protocole très sécurisé, mais qui nécessite énormément de ressources lorsque le réseau commence à être très utilisé. Cela entraîne alors une congestion, qui implique des transactions plus lentes et des frais plus élevés.

Les développeurs d’Ethereum avaient déjà anticipé ce problème lors de la création de cet actif numérique. Cependant, ils ont jugé qu’il était plus simple de lancer cette cryptomonnaie avec un consensus proof-of-work, même si l’équipe avait déjà comme ambition de faire fonctionner à terme le réseau selon un consensus proof-of-stake.

Au moment de la rédaction de cet article (février 2021), Ethereum fonctionne toujours selon un mécanisme PoW. Toutefois, les utilisateurs peuvent déjà « staker » des ethers sur le réseau afin de devenir un des futurs validateurs lorsque la version d’Etheurem 2.0 sera opérationnelle avec son PoS.

Les conditions pour faire du staking sur Ethereum 2.0

Nous connaissons déjà les conditions à remplir pour faire du staking sur Ethereum 2.0 : posséder 32 ETH et les bloquer sur le réseau. Cependant, comme il s’agit d’une somme que tous les utilisateurs n’ont pas en leur possession, les développeurs ont conçu une alternative pour les individus qui ont un nombre de jetons ETH inférieur à celui-ci.

1er cas : vous possédez 32 ETH

Si vous possédez les 32 ETH requis, alors vous pouvez devenir un « full validator » sur le réseau. Cela vous permettra ainsi de remplir ce rôle seul et d’obtenir tous les avantages (et les inconvénients) qui y sont associés.

2ème cas : vous avez moins de 32 ETH

Malheureusement, il ne sera pas toujours d’avoir 32 ETH en votre possession, surtout lorsque le cours de l’Ethereum est élevé. Si on donne une valeur de €1.500 à un token, il faudra que vous investissiez plus de €45.000 pour devenir un validateur complet sur le réseau, ce qui est un montant excessif pour la plupart des individus.

Les développeurs ont alors pensé à une solution pour régler ce problème : les pools de staking. En rejoignant d’autres utilisateurs qui n’ont pas la possibilité de devenir un full validator, vous pouvez chacun mettre en commun vos actifs numériques afin d’atteindre le montant total de 32 ETH. Les récompenses seront alors attribuées à chaque utilisateur au prorata des jetons détenus sur le pool.

Que gagnez-vous à faire du staking Ethereum ?

Les récompenses exactes du staking Ethereum ne sont pas communiquées. Cela est dû au fait qu’elles n’ont pas encore été décidées clairement et que les choses peuvent encore évoluer dans le futur. Des informations plus précises sur le sujet sortiront lorsque Ethereum 2.0 sera disponible.

Toutefois, nous vous pouvons déjà vous donner les informations suivantes :

·        Récompenses. Lorsque vous aidez le réseau à atteindre un consensus, vous gagnez des récompenses. Vous pouvez en obtenir à chaque fois que vous validez un bloc ou à chaque fois que vous vérifiez que les autres validateurs ont fourni des informations correctes lors de la validation de leurs blocs ;

·        Malus. Cependant, il est également possible de perdre des ethers (ETH) si vous veniez à effectuer de mauvaises actions sur le réseau. Ainsi, si vous approuvez une transaction non conforme, que vous vous retrouvez hors-ligne ou si vous ne validez pas la transaction qui vous a été donnée, alors vous pouvez perdre des ETH que vous avez mis en stake.

Ce système de fonctionnement est très intéressant, car cela incite tous les utilisateurs à être honnêtes sur le réseau. De plus, la sécurité est très importante car il faut en théorie posséder plus de 50% des ETH stakés sur le réseau pour réussir à manipuler les transactions, ce qui est en pratique impossible du fait de la valeur de ces derniers.

Quels sont les inconvénients du staking sur ETH 2.0 ?

Au niveau des inconvénients, on peut citer bien évidemment le fait de ne pas remplir son rôle de validateur correctement. Vous subirez alors un malus et perdriez certains de vos ETH stakés sur le réseau.

Si vous êtes un validateur complet, cela ne devrait pas être un problème, car vous pourrez vous arranger pour remplir correctement votre rôle. Là où il peut y avoir un souci, c’est lorsque vous vous retrouvez sur un pool avec un membre (ou plusieurs) qui ne remplit pas son rôle correctement. Vous risquez alors d’être sanctionné par le comportement de cet individu.

Un autre inconvénient, et pas des moindres, est de devoir bloquer ses tokens ETH jusqu’à la sortie finale d’Ethereum 2.0 pour devenir un validateur. Cela vous empêche donc de disposer de vos jetons ETH comme bon vous semble et vous ne pourrez pas faire du trading avec. Personne ne sait encore malheureusement à quelle date sortira la version 2.0 du réseau et vous pouvez donc vous retrouver avec des tokens bloqués pour quelques années.

Qu’apportera le passage au proof-of-stake au réseau Ethereum ?

Le passage du proof-of-work au proof-of-stake apportera plusieurs avantages au réseau Ethereum :

·        Une rapidité accrue, puisqu’il ne sera plus nécessaire de traiter la blockchain dans son entièreté à chaque transaction ;

·        Une économie d’énergie énorme, car le PoW est très gourmand en ressources. Cela évitera à Ethereum de devenir un désastre écologique si le réseau s’impose comme un des leaders du secteur ;

·        Des frais de transaction moins élevés, du fait de la complexité de valider les opérations qui va diminuer ;

·        Une sécurité toujours plus grande, qui augmentera avec le nombre de validateurs sur le réseau ;

·        Le développement de nombreux autres projets cryptos qui se basent sur la blockchain Ethereum. Ils étaient pour l’instant limités par le faible nombre de transactions à la seconde (une quinzaine), une lenteur des opérations et des frais élevés lors de la congestion du réseau.

Existe-t-il des alternatives pour ne pas bloquer ses tokens ETH pendant la période de transition ?

Image result for binance

Certaines personnes veulent devenir des validateurs, mais ne désirent pas bloquer leurs ethers (ETH) pendant une période indéterminée. De ce fait, elles hésitent à prendre part au processus de vérification du réseau. Mais il existe heureusement une alternative qui a été proposée par Binance, un des échanges les plus réputés de l’industrie.

Si vous utilisez le système mis en place par Binance pour staker vos ethers (ETH), alors vous recevrez un équivalent en jeton BETH, qui vaut exactement un ETH. Pendant toute la durée où vos tokens ETH sont bloqués, vous pouvez vous servir des jetons BETH comme vous le feriez avec des ETH. Il est ainsi possible de faire du trading ou de faire des retraits avec cet actif numérique.

Une fois que la première phase de déploiement d’Ethereum 2.0 aura eu lieu et que le sharding sera mis en place, il sera alors possible d’échanger vos BETH à contre des ETH si vous le désirez. Gardez à l’esprit que cela peut prendre du temps et qu’il faudra probablement attendre au moins deux années pour que le réseau Ethereum accomplisse ces étapes.

Pendant que vos tokens sont bloqués sur Binance, les récompenses du staking vous seront reversées sous la forme de BETH, qu’il sera également possible d’échanger contre des ETH. Vous ne perdez donc aucun avantage en utilisant cette fonction de Binance.

Conclusion sur le staking de vos jetons ETH

Nous espérons que nos explications sur le staking des jetons ETH vous a plu et que vous comprenez désormais mieux le fonctionnement du système qui sera mis en place par le réseau Ethereum dans le futur.

Pour obtenir des informations précises sur les gains ou les malus qui seront d’application lorsque vous devenez un validateur sur le réseau, il faudra par contre encore attendre car aucune communication officielle n’a été faite sur le sujet actuellement. Cela ne sera d’ailleurs probablement le cas qu’une fois que Ethereum 2.0 sera pleinement fonctionnel.

Pour devenir un validateur complet, il faut staker 32 ETH. Cependant, si vous ne possédez pas cette somme, vous pouvez rejoindre un pool pour mettre en commun vos avoirs avec d’autres utilisateurs pour obtenir ce montant. Si vous ne désirez pas que vos tokens soient bloqués sur le réseau, vous pouvez également utiliser l’option de Binance qui vous permettra de continuer à faire du trading et des retraits avec un jeton BETH de substitution jusqu’au déploiement du sharding sur Ethereum.

Si vous désirez obtenir des informations supplémentaires sur ce crypto-actif, nous vous invitons à consulter nos autres guides Ethereum qui traitent à chaque fois d’un aspect bien précis du projet.

Plus d’actions
Partagez

( Foreign Countries Manager )

Just your average global millennial embracing, and interested in, the future of money and finance. Excited by blockchain tech as well as fintech but have a special passion for DeFi and Yield Farming, what will this technological disruption bring next?

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés