la crypto pour tous
A
A

Les bourses de cryptomonnaies souffrent en Inde

lun 27 Juin 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Alexis P.

Le bear market s’est affirmé en Inde plus que dans tout autre pays. Les pertes ont été déclenchées par de nombreuses raisons, notamment un marché mondial baissier, la situation géopolitique et les réglementations restrictives et incertaines en Inde.

Une baisse drastique dans les volumes sur les bourses de cryptomonnaies

Le 25 juin, Bloomberg a rapporté qu’alors que les grands noms de l’industrie de la cryptomonnaie licencient leur personnel, la plupart des entreprises indiennes tentent de marcher prudemment en se préparant à l’hiver de la crypto et aux nouveaux taux d’imposition.

Le volume des échanges sur WazirX, l’une des bourses de cryptomonnaies indiennes à la croissance la plus rapide, a chuté de 95 % depuis octobre de l’année dernière en raison des nouvelles réglementations fiscales. Une taxe de 1 % payable à la source sera notamment prélevée pour tous les transferts de cryptomonnaies dépassant un certain seuil, tandis que la possibilité d’ajouter une taxe sur la valeur ajoutée au mélange est actuellement examinée par les chambres du Parlement.

Rajagopalan Menon, vice-président de WazirX, a déclaré à Bloomberg que l’année dernière a été l’âge d’or pour l’entreprise, car ils sont passés de six programmeurs à l’embauche de cinquante en seulement 7 mois.

L’Inde continue de pilonner le Web 3.0

Dans une récente tentative de légitimer l’industrie, la ministre des Finances, Nirmala Sitharaman, a proposé une taxe de 30 % sur tous les bénéfices des cryptomonnaies dans son discours du budget pour l’exercice financier débutant en avril 2022, portant un coup à de nombreux crypto-traders.

De plus, la Reserve Bank of India, la banque centrale du pays, travaille sur un projet pilote en collaboration avec d’autres banques publiques et des entreprises internationales telles qu’IBM pour mettre en œuvre la technologie blockchain dans la lutte contre les activités frauduleuses qui traquent le système bancaire du pays. Similaire à l’opération Hidden Treasure de lutte contre l’évasion fiscale liée aux cryptomonnaies.

Cela signifie que, même si le gouvernement continue de presser les sociétés de cryptomonnaies, il est conscient que la technologie qui se cache derrière peut être un outil précieux pour l’aider à exercer un plus grand contrôle sur le système financier et à prévenir les activités et tactiques illicites.

De plus, la Reserve Bank of India travaille aussi sur son projet de CBDC, qui devrait « tuer » les cryptomonnaies. Toutes ces mesures montrent la position très claire de l’Inde sur les cryptomonnaies et poussent de nombreuses compagnies à choisir des pays plus favorable comme dans le Golfe afin d’y installer son siège.

L’inde est aussi sévère sur le marché des NFT, après qu’une star de Bollywood se soit retrouvée dans la ligne de mire des autorités fiscales indiennes pour une vente de sa collection NFT.

Alors que de nombreuses bourses de cryptomonnaies profitent de ce bear market pour renforcer leurs investissements dans d’autres secteurs, comme FTX qui envisage d’acquérir une participation dans Blockfi, les bourses indiennes souffrent d’une régulation toujours plus restrictive.

L’Inde maintient sa position claire, en voulant adopter la technologie blockchain au service de l’État, tout en développant sa propre monnaie numérique et en dissuadant progressivement les investisseurs et les parties prenantes autour des cryptomonnaies. Cette position est donc unilatérale et n’ouvre pas de dialogue sur le futur de l’adoption des technologies Web 3.0.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Alexis P. avatar
Alexis P.

Observateur de la révolution monétaire, économique et sociale.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.