A
A

Max Keiser voit le Qatar acheter 500 milliards $ de bitcoin

mar 05 Déc 2023 ▪ 2 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Investissement

L’inénarrable Max Keiser a relancé la rumeur. Le Qatar serait sur le point d’investir 500 milliards dans le bitcoin. Rien que ça…

bitcoin qatar

Bitcoin Airways

Ce n’est pas la première fois que la rumeur circule à propos du Qatar. Elles datent de 2021, lorsque le directeur général du fonds souverain qatari déclara que le bitcoin avait « besoin d’être un peu plus mature » pour que son fonds puisse éventuellement se pencher sur la question.

Puis, à l’été 2022, en ligne avec les poncifs ambiants, Mansoor Bin Ebrahim Al Mahmoud fit l’erreur de dire que son fonds n’était « pas intéressé par les cryptomonnaies en soit », mais plutôt par « la technologie sous-jacente de la blockchain »…

Heureusement, il ne se trouve aujourd’hui plus grand monde pour avancer que la « bLockCHain » puisse servir à autre chose que le bitcoin. C’est comme dire que l’on croit en l’avion, mais pas trop aux ailes.

Le patron du fonds souverain qatari l’aurait-il réalisé ? C’est ce que suggère Max Keiser pour qui « les rumeurs s’épaississent ».

« La rumeur voudrait que le fonds souverain qatari compte acheter pour 500 milliards de dollars de bitcoin », a-t-il tweeté.

L’ambassadeur du Salvador s’est probablement enflammé, comme souvent. En effet, le fonds qatari ne pèse que 475 milliards de dollars aux dernières nouvelles…

Mais il n’y a pas de fumée sans feu. L’émir du Qatar s’est d’ailleurs rendu au Salvador pas plus tard qu’au mois de Septembre…

Le président Bukele a-t-il convaincu son altesse Tamim bin Hamad Al Thani d’embrasser le bitcoin ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Le Bitcoin est une éruption d'énergie chiffrée incensurable se diffractant aux quatre coins d'un monde en ébullitions géopolitique et inflationniste. Je vous tiens au courant.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.