A
A

Nayib Bukele enfonce la FED

jeu 03 Nov 2022 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas Teterel

Le président du Salvador, Nayib Bukele, est le dirigeant le plus populaire au monde selon les instituts de sondage américains. Son franc-parler et sa passion pour le bitcoin n’y sont pas pour rien.

Le président du Salvador, Nayib Bukele

Une déclaration de guerre contre les élites mondialistes

Nayib Bukele s’est fait connaître en faisant du Salvador le premier pays au monde à reconnaître le bitcoin comme une monnaie ayant cours légal. Les Salvadoriens utilisent tous les jours le bitcoin aux côtés du dollar américain, qui est la seconde monnaie du Salvador.

N. Bukele a fait sensation le 30 septembre en publiant un article intitulé « Arrêtez de gober le sirop que vous sert l’élite » (« Stop Drinking the Elite’s Kool-Aid »). Nos confrères de bitcoin.fr en on fait une traduction que vous pouvez trouver ici.

Voici un extrait contenant sa réponse à la question de savoir pourquoi sa décision d’adopter le bitcoin a soulevé un tollé dans la presse internationale :

« Parce que les détracteurs les plus virulents, ceux qui ont peur et qui font pression pour que nous fassions marche arrière, sont les puissantes élites mondiales et leurs obligés.

Ces gens contrôlent tout : les médias, les banques, les ONG, les organisations internationales, et presque tous les gouvernements et entreprises du monde.

Ils contrôlent aussi les armées, les taux d’intérêt, la masse monétaire, les agences de notations, le récit officiel, la propagande, les usines, l’approvisionnement alimentaire ; ils contrôlent le commerce mondial et le droit international. Mais leur arme la plus puissante, c’est le contrôle de la « vérité. »

Et ils sont prêts à se battre, à mentir, à salir, à détruire, à censurer, à confisquer, à imprimer. Ils feront tout ce qu’il faudra pour maintenir et accroître leur contrôle sur la « vérité », sur tout et tout le monde. »

Ça déménage… Son interview avec Carlson Tucker promet d’être divertissante. En voici un extrait :

Bukele vs FED & CNN

N. Bukele a donc remis le couvert ce mardi 01 novembre au micro du journaliste de Fox News, Tucker Carlson.

Le président salvadorien en a rajouté une couche sur la mauvaise presse qui s’est abattue sur son pays depuis le 07 septembre 2021, lorsque le bitcoin est devenu monnaie légale dans son pays :

« Plus personne ne regarde CNN [une chaîne TV américaine]. News Channel 4, le programme TV le plus regardé au Salvador, compte environ un million de téléspectateurs tous les soirs. Et cela sur une population nationale de 7 millions de personnes. A contrario, CNN, aux heures de grande écoute, ne compte qu’un demi-million de téléspectateurs. News Channel 4 a donc deux fois plus d’audience que CNN aux États-Unis, où vivent 300 millions de personnes. »

Pour le président, « le réel finit toujours par s’imposer » face aux mensonges de vieux noms ronflant comme le Times « qui ne sont plus pertinents ».

Le réel est également en train de rattraper la FED qui doit désormais gérer une inflation à deux chiffres. A ce propos, N. Bukele a sorti l’artillerie lourde en déclarant que la banque centrale américaine n’avait « rien de fédérale et qu’elle n’avait pas non plus de réserves » :

« Ils impriment [la FED] toujours plus d’argent et, ce faisant, vous spolient de votre richesse. Ils volent votre épargne. C’est immoral, mais pas seulement. Cela détruit aussi les principes économiques de base comme l’épargne ou les pensions de retraite. »

L’interview complète n’est pas encore publique. Probablement que des ordres ont été donnés en haut lieu pour que l’ITW sorte après la conférence de presse de la FED qui aura lieu ce soir. Nous vous rapporterons bientôt d’autres détails croustillants s’il y en a. Vive le Salvador !

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !