A
A

Nexo est-il le prochain sur la liste ?

ven 11 Nov 2022 ▪ 20h00 ▪ 6 min de lecture - par Nicolas Teterel

Après FTX, est-ce que Nexo sera le prochain Icare de la crypto ? C’est ce que suggèrent l’effondrement de son token $NEXO et ses déboires avec la justice américaine.

NEXO

Nexo, le Celsius bis

Fondé en Bulgarie, mais enregistré aux îles Caïmans, Nexo fait partie des derniers à tenir debout. Mais après les malheurs de Celsius, le renflouement de Blockfi et, désormais, le désastre FTX, Nexo est de nouveau sous le feu des projecteurs.

Nexo se présente comme l’équivalent d’une banque, mais « en mieux ». Vous comprenez, ces gens acceptent les dépôts de formidables shitcoins…

Les bags de shitcoins peuvent être apportés en garantie pour obtenir des emprunts dans quarante monnaies fiat différentes. Nexo propose par exemple d’emprunter 10 000 $ en échange d’un collatéral de 1.2 BTC. Le collatéral est donc beaucoup plus important que l’emprunt…

Ce service permet d’emprunter sans avoir à payer la taxe sur les plus-values au moment de la vente de ses BTC et autres shitcoins pour faire l’apport dans une banque traditionnelle.

Sauf que lorsque la valeur de ce collatéral s’amenuise (bear market), arrivent les appels de marge. Les clients incapables d’augmenter leur collatéral se font liquider jusqu’à perdre l’ensemble de leur collatéral.

Nous rapportions en juillet que ce serait une histoire relativement banale si Nexo n’était pas soupçonné d’avoir utilisé les bags de ses clients contre eux…

Voici le supposé modus operandi :

1) Collecter des shitcoins illiquides certains de perdre 90 % de leur valeur en bear market grâce à des services de prêt où d’épargne (« Earn »).
2) Attendre le bear market, voire l’accompagner en liquidant les shitcoins déposés par les clients…
3) Empocher la différence entre l’emprunt et le collatéral.

Les affaires de Nexo se sont toutefois compliquées suite à l’amende de 100 millions de dollars infligée à son homologue Blockfi. Ce dernier proposait également des produits « earn » via des securities non enregistrées (shitcoins) auprès de la SEC…

Le tour de Nexo est venu le 26 septembre 2022, lorsque huit États américains ont déposé plainte pour les mêmes raisons.

Nexo dans la tourmente judiciaire

Après investigation des autorités du Kentucky, il ressort que le seul actif rendant Nexo solvable est le token $NEXO. Ce jeton est à Nexo ce que le FTT est à FTX ou le BNB à Binance.

Il est écrit dans la plainte :

  • « Au 31 juillet 2022, Nexo Capital Inc (qui mène les affaires de Nexo sur son site web et son application mobile) détenait 959 089 286 jetons $NEXO, soit 95,9 % de tous les jetons existants, et les évaluait jetons à 682 823 570 $ dans ses comptes. »
  • « Si l’on exclut ces $NEXO, le passif de Nexo Capital serait supérieur à son actif. »

Dit autrement, Nexo serait non solvable si la valeur du $NEXO venait à s’effondrer. Or c’est exactement ce qui est en train de se passer :

NEXO
Valeur du jeton $NEXO en euros au cours du mois dernier / Source : coinmarketcap

Ce que le régulateur du Kentucky nous révèle ici, c’est que Nexo détient non seulement 475 millions de jetons $NEXO « pré-minés ». Mais également l’essentiel des autres 525 millions de $NEXO vendus lors de l’ICO.

D’après Dirty Bubble Media, les similitudes avec Celsius sont flagrantes :

« La situation est presque identique à celle de Celsius qui détenait environ la moitié des tokens $CEL en propre, mais aussi les dépôts et les garanties de ses clients. La firme détenait alors dans ses comptes plus de 90 % du total des jetons $CEL existants. Il y avait un déséquilibre massif entre la concentration de jetons $CEL et la liquidité disponible sur les marchés. In fine, Celsius s’est retrouvé incapable d’utiliser ses $CEL pour combler ses pertes. »

En effet, le CEL a fini par perdre 90 % de sa valeur depuis l’ATH de 2021.

Il est impossible que Nexo puisse vendre une fraction significative de ses jetons sans que leur valeur ne s’effondre. Surtout dans les conditions de marché actuelles.

Dirty Bubble Media note en effet que « le volume total des échanges pour le jeton $NEXO sur tous les marchés répertoriés par CoinGecko atteint une grosse poignée de millions de dollars ». Voire beaucoup moins vu qu’on soupçonne qu’une bonne partie de ces volumes est artificielle.

En d’autres termes, le jeton $NEXO est encore plus illiquide que le jeton $CEL de Celsius qui a fait faillite.

Par conséquent, la valeur réelle des tokens sur le bilan de Nexo est certainement plus proche de 0 $. Il y a donc du souci à se faire si Nexo a utilisé ces jetons en collatéral pour emprunter centaines de millions de dollars.

Cette stratégie fonctionne… jusqu’à ce que la confiance dans le token pré-miné s’effondre…

Si les régulateurs du Kentucky ont raison, et que tout ce qui sépare Nexo de l’insolvabilité est des jetons surévalués, fuyez pauvres fous…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !