A
A

Voici comment l'UNICEF utilise les NFT pour collecter des fonds

dim 25 Sep 2022 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Dans le monde, près de 3 milliards de personnes n’ont pas accès à internet. Plus de la majorité d’entre elles vivent dans les pays en développement. Selon l’UNICEF, les enfants sont ceux qui pâtissent le plus de cette situation car elle ralentit leur apprentissage. Pour répondre au problème, l’agence onusienne a formé en 2019, la coentreprise Giga avec l’Union internationale des télécommunications (UIT). La solution consiste à déployer internet dans les écoles de ces régions défavorisées. Quid du financement de l’initiative ? Les partenaires veulent profiter de la popularité des NFT pour mobiliser les moyens nécessaires.

UNICEF, NFT, Giga

Des NFT pour financer le déploiement d’internet dans les écoles

Lors de l’évènement Blockchain Expo qui a eu lieu du 20 au 21 septembre dernier à Amsterdam, Giga a présenté son initiative Project Connect. Elle consiste à collecter des fonds pour connecter des écoles à internet dans les pays en développement du monde. Plus de 1,1 million d’écoles identifiées dans 49 pays pourront bénéficier du projet. Giga s’est associé à l’artiste néerlandaise Nadieh Bremer pour lancer une collection de 1 000 NFT sur la blockchain Ethereum. Baptisée Patchwork Kingdom, la collection de NFT repose sur les données recueillies par Giga et montre les personnes et les zones disposant ou non d’une connexion à Internet.

En mars dernier, une vente publique avait permis de lever 240 Ether (ETH), soit 700 000 dollars. La somme a déjà été affectée à la réalisation du projet.

Pour Gerben Kijne, chef de produit blockchain chez Giga, les NFT peuvent révolutionner les dons. En effet, le donateur peut suivre l’impact de ses dons grâce à la propriété du NFT d’une école spécifique. Il peut aussi surveiller si les fonds collectés sont encaissés pour payer la connectivité Internet à cette école.

« Je pense que les NFT offrent un cas d’utilisation vraiment intéressant des dons. L’une des choses que nous commençons à examiner est de savoir à quoi ressemblera la philanthropie pour la prochaine génération de personnes. Parce que si vous allez à l’UNICEF aujourd’hui et que vous faites un don, je ne sais pas ce que vous recevrez, probablement un email de remerciement (…) Mais avec les NFT, c’est différent. Vous pouvez savoir exactement si votre don a servi à régler un problème », a-t-il expliqué.

En dehors de permettre à des jeunes écoliers d’avoir accès à internet, Project Connect jette les bases d’une innovation. Les personnes qui font des dons via l’achat de NFT, peuvent savoir si oui ou non le don a réellement impacté et permis de régler le problème initial. Ce n’est pas la première fois que l’UNICEF fait recours aux NFT. En décembre 2021, l’agence a lancé des tokens en l’honneur du 75e anniversaire de l’ONU.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !