A
A

Bitcoin : Nouvelle trahison du mineur Marathon

sam 24 Fév 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Minage

Marathon vient de s’attirer la vindicte populaire en lançant Slipstream, un service permettant de valider des transactions Bitcoin non standards.

Bitcoin

Comment faire de l’argent en encrassant le réseau Bitcoin

C’est la seconde fois que la firme de Fred Thiel provoque une telle levée de boucliers. Ce fut déjà le cas en 2021 avec la censure de transactions se trouvant sur la liste noire de l’OFAC…

Le mineur américain se fourvoie de nouveau avec un système facilitant les « inscriptions » que les scammers de Taproot Wizard utilisent pour transformer les transactions Bitcoin en jetons de casinos.

Ces inscriptions d’ordinals et autres shitcoins qui coutent cher en mémoire rabotent la décentralisation du Bitcoin. Sans parler de l’explosion de la taille de l’UTXO set qui rallonge le temps d’IBD (Initial Blockchain Download). Il faut déjà plusieurs semaines dans certaines régions pour installer un nœud !

Cela ne semble pas déranger Fred Thiel qui déclare dans un communiqué :

« La plupart des services permettant de soumettre directement des transactions non standards [ordinals] à une pool sont rudimentaires. Slipstream offre aux utilisateurs avertis un moyen simple, transparent et fiable d’ajouter ces transactions à la blockchain, à condition qu’elle respectent le protocole Bitcoin. »

Pour rappel, les transactions sont relayées entre les nœuds du réseau P2P Bitcoin avant d’être insérées dans un bloc par une pool. C’est à ce moment que certaines transactions considérées « non standards » sont filtrées pour empêcher certaines attaques DDoS.

Les nœuds Bitcoin Core filtrent par exemple les transactions pesant plus de 100 000 octets (vituels). Ce genre de transactions abusives, même si valide aux yeux du protocole, n’est pas relayé jusqu’aux pools.

Il est toutefois possible de contourner les nœuds pour valider une transaction non standard en contactant directement une pool. Par exemple pour insérer un jpeg occupant 100 % du bloc et évinçant au passage des milliers de transactions.

Or Marathon possède sa propre pool qui lui permet de proposer ce service « Slipstream ». Dit autrement, le mineur espère tirer profit de la popularité grandissante des filtres visant à contrer les inscriptions.

Les réactions ne se sont pas faits attendre. Le développeur Bitcoin Core Luke Dash et fondateur de la pool Ocean se demande « pourquoi Marathon attaque Bitcoin » ?

Son collègue Mechanic a lui lancé :

« Tout ce que vous faites, c’est rendre plus difficile l’exploitation des nœuds pour trois francs six sous.

Quiconque se soucie de la viabilité à long terme du Bitcoin ne peut que juger de telles actions comme court-termistes, voire comme une attaque pure et simple.

Les transactions que vous sollicitez sont filtrées par les nœuds pour de très bonnes raisons.

C’est la deuxième fois que vous tentez de saper les fondements du bitcoin après la censure des transaction placées sur la liste noire de l’OFAC. »

Il est inquiétant de voir Marathon faire de l’argent en proposant des services qui minent la décentralisation du Bitcoin…

Pour aller plus loin, ne manquez pas notre article : Bitcoin frappé par une attaque DDoS.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.