A
A

Point sur le projet de développement d’une preuve de concept (PoC) de la Banque d’Angleterre

ven 06 Jan 2023 ▪ 10h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La Banque d’Angleterre a lancé un projet le 9 décembre 2022 pour recueillir des candidatures dans le cadre du développement d’une preuve de concept (PoC). Elle a alors recueilli 28 demandes de différents fournisseurs qui lui ont posé plus de 70 questions. Dernièrement, la Banque d’Angleterre (BOE) a publié les réponses aux différentes questions.

Banque d'Angleterre, CBDC, Crypto

Un PoC pour le prochain portefeuille CBDC de la Banque d’Angleterre ?

La Banque d’Angleterre a émis le souhait de développer une preuve de concept (PoC) de portefeuille de CBDC. Pour ce faire, elle a ouvert des candidatures pour recruter des développeurs capables de mettre en place ce projet. Aussi, il y a à la clé, un contrat de 244 000 dollars ! 28 fournisseurs ont postulé, mais seuls 20 d’entre eux ont continué vers l’étape des questions.

Les 20 entreprises ont soumis plus de 70 questions à la Banque d’Angleterre avant le 25 décembre. Maintenant, Cointelegraph indique dans un tweet que la BOE a publié les réponses aux questions qui lui ont été posées. Cela dit, les 20 professionnels ayant poursuivi le processus regroupent 9 petites et moyennes entreprises et 11 grandes sociétés.

L’information a été rapportée par Cointelegraph

La Banque d’Angleterre prévoit d’attribuer le contrat au candidat qu’elle a retenu le 31 janvier. Par ailleurs, les réponses qu’elle a publiées donnent un aperçu intéressant du projet. Il apparait que ce dernier vise à développer un serveur dorsal pour 3 plateformes majeures. Ces dernières sont : une application de portefeuille mobile, un site web marchand et un grand livre central.

Parallèlement, la BOE a indiqué qu’elle ne s’engage pas encore à mettre en place un portefeuille type. Aussi, la preuve de concept ne lui servira qu’à davantage approfondir ses connaissances sur le sujet.

« Nous utilisons ce PoC pour approfondir nos connaissances et notre compréhension de la manière dont les produits CBDC pourraient éventuellement interagir les uns avec les autres », a souligné la Banque d’Angleterre.

Les avantages d’une CBDC sont de plus en plus mis en avant par les autorités. En novembre passé, deux responsables de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey et Sir Jon Cunliffe, en avaient parlé. Ils avaient suggéré que les CBDC constituent une révolution pour l’avenir de l’argent. Parallèlement, certains acteurs crypto pensent que les CBDC peuvent fonctionner avec les stablecoins et autres actifs numériques. Mais, tout le monde n’est pas de cet avis. En effet, d’aucuns estiment que les CBDC sont dangereuses pour les cryptos.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !