la crypto pour tous
A
A

Recap hebdo : Bitcoin, Binance, Ethereum, Solana… les actus crypto qu'il ne fallait pas louper !

lun 08 Avr 2024 ▪ 9 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
Investissement

Entre annonces révolutionnaires, évolutions technologiques et turbulences réglementaires, l’écosystème crypto continue de prouver qu’il est à la fois un territoire d’innovations sans limites et un champ de batailles réglementaires et économiques. Voici un condensé des actualités les plus marquantes de la semaine écoulée autour du Bitcoin, Ethereum, Binance et Solana, etc.

Ripple veut lancer un nouveau projet crypto

Chute historique des réserves Bitcoin sur les exchanges

Les réserves de Bitcoin détenues par les exchanges centralisés ont atteint leur niveau le plus bas depuis le début de l’année 2021. Plus de 90 700 bitcoins ont été retirés des principales plateformes d’échange de cryptos au cours du dernier mois, entraînant une diminution significative des réserves disponibles. Une situation qui survient dans un contexte de hausse générale du marché, rendant le phénomène d’autant plus remarquable.

Les raisons derrière cette réduction massive des réserves restent variées et spéculatives. Des analystes suggèrent une prise de conscience accrue des risques liés à la détention de cryptos sur des plateformes centralisées, notamment en raison d’une recrudescence récente de piratages et de faillites dans le secteur. Cette tendance pourrait indiquer un mouvement vers une gestion plus autonome des actifs numériques, avec un intérêt croissant pour les portefeuilles non-dépositaires et les solutions de finance décentralisée (DeFi).

Binance met sur pied son premier conseil d’administration

L’exchange crypto Binance a franchi une étape significative en annonçant la formation de son premier conseil d’administration. Cette nouvelle structure de gouvernance est composée de sept membres, dont quatre membres internes à l’entreprise et trois membres indépendants. L’initiative vise à renforcer la conformité de Binance face aux défis réglementaires internationaux.

Le conseil est présidé par Gabriel Abed, ancien ambassadeur de la Barbade aux Émirats arabes unis, qui apporte son expertise en diplomatie et affaires internationales. La composition du conseil reflète une volonté d’équilibrer les perspectives internes et externes, avec l’objectif de favoriser une gouvernance plus transparente et d’améliorer la prise de décisions stratégiques. Toutefois, cette composition a suscité des réactions mitigées au sein de la communauté crypto, certains saluant la démarche vers une plus grande ouverture, tandis que d’autres expriment des inquiétudes quant à l’indépendance réelle du conseil et son efficacité à superviser les opérations de l’exchange.

Ripple se lance dans la bataille des stablecoins

Ripple élargit son horizon en annonçant son intention de pénétrer le marché des stablecoins, actuellement dominé par Circle et Tether. La firme prévoit de lancer un stablecoin, adossé au dollar américain, qui sera initialement intégré sur le XRP Ledger ainsi que sur la blockchain Ethereum. Cette initiative audacieuse intervient après une période de controverses pour Ripple, marquée notamment par des démêlés judiciaires avec la SEC américaine.

Ripple vise à se distinguer dans ce nouveau segment par une approche axée sur la conformité et la transparence, deux aspects critiques qui ont fait défaut à certains de ses concurrents par le passé. Le nom de ce nouveau stablecoin n’a pas encore été révélé, mais l’entreprise, sous la direction technique de David Schwartz, compte mettre l’accent sur l’importance de la sécurité, la stabilité de la valeur et la confiance. En s’inspirant du modèle de Circle avec l’USDC, Ripple envisage de soutenir son stablecoin avec des actifs tangibles tels que des dépôts en dollars et des bons du Trésor, tout en assurant une transparence totale grâce à des attestations mensuelles par des auditeurs externes.

Tether réalise un investissement massif dans le Bitcoin

Tether, la société derrière le stablecoin USDT vient de marquer un gros coup en acquérant 8 889 bitcoins, représentant un investissement de près de 627 millions de dollars. Cette opération stratégique renforce considérablement les réserves de Tether, portant le total de ses avoirs en Bitcoin à plus de 75 000 BTC, soit une valorisation dépassant les 5,3 milliards de dollars. Cet investissement audacieux traduit la confiance de Tether dans le Bitcoin en tant qu’actif d’investissement de premier plan et témoigne de sa vision à long terme pour l’écosystème crypto.

Au-delà de cet investissement dans le Bitcoin, Tether poursuit sa diversification en s’engageant dans des secteurs clés tels que le mining de Bitcoin et la technologie de l’intelligence artificielle (IA). Ces initiatives illustrent l’ambition de Tether de s’imposer comme un acteur majeur et multidimensionnel dans l’industrie des cryptomonnaies.

Solana s’attaque aux memecoins problématiques

Solana, reconnue pour sa blockchain à haute performance, fait face à une polémique liée à la présence de memecoins jugés offensants sur sa plateforme. Dans une démarche proactive, l’équipe de Solana a décidé de prendre des mesures concrètes pour endiguer ce phénomène. L’initiative principale consiste à introduire des filtres pour éliminer les contenus inappropriés associés aux memecoins.

Cette stratégie a été annoncée lors d’une table ronde au BUIDL Asia Summit à Séoul. Solana veut collaborer avec les développeurs de portefeuilles crypto pour mettre en place ces filtres. Ces derniers permettront de bloquer l’accès à des tokens spécifiques en fonction de listes noires, offrant ainsi aux utilisateurs la possibilité de filtrer le contenu qu’ils souhaitent éviter. Austin Federa, le responsable de la stratégie de la Fondation Solana, souligne l’importance de cette mesure pour préserver la nature sans permission du réseau tout en protégeant les utilisateurs contre les contenus problématiques.

Ethereum réalise des bénéfices records au T1 2024

Ethereum a connu un premier trimestre 2024 exceptionnel, triplant ses bénéfices pour atteindre 369 millions de dollars et générant 1,2 milliard de dollars de revenus principalement issus des frais de transaction. Cette performance impressionnante est le résultat d’une augmentation considérable des frais de transaction sur le réseau et souligne la demande croissante et l’activité soutenue sur Ethereum malgré des coûts d’utilisation élevés pour les utilisateurs. Le succès financier d’Ethereum au cours de ce trimestre reflète la robustesse et l’attractivité croissantes de son écosystème, en particulier dans les secteurs de la finance décentralisée (DeFi) et des applications décentralisées (dApps).

En dépit de frais moyens de transaction qui ont atteint des sommets (79 dollars en moyenne début mars, avec des pics à 400 dollars fin février pour certaines opérations), l’utilisation du réseau Ethereum a continué de s’accroître. Le volume total des transactions a grimpé de 8,4% par rapport au trimestre précédent, et la valeur totale bloquée (TVL) dans la DeFi sur Ethereum a explosé, bondissant de 86% pour atteindre 55,9 milliards de dollars. Cette croissance remarquable démontre non seulement la confiance des utilisateurs dans le réseau Ethereum malgré les barrières coûteuses, mais souligne également l’évolution constante de l’écosystème Ethereum vers une plus grande adoption et une innovation continue.

PayPal transforme les transferts transfrontaliers avec le PYUSD

PayPal révolutionne les transferts transfrontaliers en permettant l’utilisation de son stablecoin, le PayPal USD (PYUSD), pour effectuer des transferts internationaux sans frais via son service Xoom. Cette initiative, accessible aux utilisateurs américains à l’exception de ceux résidant à Hawaï, représente une avancée majeure dans l’efficacité et l’économie des transferts d’argent internationaux. En éliminant les frais de transaction pour les transferts financés par PYUSD, PayPal offre à ses utilisateurs une solution plus économique pour les envois de fonds à l’étranger, s’attaquant directement à l’un des inconvénients majeurs des services de transfert d’argent traditionnels : les coûts élevés.

Cette innovation s’inscrit dans une tendance plus large d’intégration des cryptos dans les services financiers traditionnels et démontre la volonté de PayPal de tirer parti de la technologie blockchain pour améliorer ses services. L’introduction des transferts internationaux sans frais via le PYUSD souligne l’engagement de l’entreprise à fournir des options de paiement plus accessibles et moins coûteuses, dans le but de renforcer sa position de leader dans le domaine des paiements numériques.

Voilà l’essentiel à retenir pour cette semaine. Mais si vous souhaitez un récapitulatif plus détaillé et des analyses approfondies directement dans votre boîte de réception, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter hebdomadaire.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.