A
A

TheMEGLAND, la nouvelle étoile du gaming dans le metaverse

mar 13 Déc 2022 ▪ 19h00 ▪ 10 min de lecture - par Paola Same

Bien que l’on soit dans un contexte de bear market, l’industrie de la blockchain a prouvé sa résilience. De surcroît, elle regorge de créativité et ne tarit pas de nouveaux projets passionnants. C’est le cas de TheMEGLAND, qui nous plonge dans son metaverse communautaire où les NFT rencontrent le Play-to-Earn. Cette plateforme de jeux vidéo décentralisée ouverte à un large public est synonyme de liberté, aussi bien pour les utilisateurs que les créateurs. Découvrez avec nous cet univers qui sort de l’ordinaire.

themegland, metaverse, gaming, nft, web3

L’industrie de jeu vidéo est en pleine forme

Le marché du jeu vidéo occupe la première place en matière de divertissement. Selon Statistica, il pèse à 87 % du secteur à lui seul au détriment de la musique et du cinéma. D’ailleurs, le contexte sanitaire lié au Covid-19 lui a été favorable puisqu’il a engrangé environ 300 milliards de dollars en 2021.

Avec l’avènement de la blockchain, en particulier du metaverse et des NFT, il entre dans un nouveau chapitre dont les plus avant-gardistes pourront écrire les pages. En effet, la blockchain et ses dérivés sont un véritable levier de croissance pour les jeux vidéo du fait de l’apparition d’une nouvelle catégorie de joueurs avant tout séduits par l’innovation du Web3.

TheMEGLAND, artisan d’un nouveau monde du jeu vidéo

Cette plateforme est l’aboutissement de deux ans de développement dont l’objectif premier est de permettre aux utilisateurs de créer, jouer, partager et échanger sans contrôle central. Dans ce cadre, TheMEGLAND réunit les passionnés de jeux cryptos et les amateurs de jeux vidéo en ligne.

TheMEGLAND offre un monde virtuel accessible sur PC, console et mobile. Conscients de l’opportunité qu’offre la blockchain, l’équipe de TheMEGLAND propose une alternative innovante aux jeux vidéo classiques. En d’autres termes, elle vient résoudre le problème de la centralisation des jeux vidéo traditionnels qui limitent les droits et la propriété.

Pour ce faire, TheMEGLAND est basée sur la blockchain Ethereum. En effet, sa facilité de prise en main, sa fiabilité et son interopérabilité ont séduit l’équipe de TheMEGLAND.

Même si les échanges d’actifs virtuels sont monnaie courante dans l’industrie des jeux vidéo, ils sont traditionnellement réservés aux éditeurs ou au marché noir. Aussi, TheMEGLAND permet aux joueurs grâce aux NFT de reprendre le contrôle, car ils garantissent la propriété unique d’un actif numérique indépendamment de ce que l’éditeur décide.

TheMEGLAND se veut être un écosystème avant tout profitable à ses utilisateurs. À cet effet, les créateurs peuvent profiter équitablement du fruit de leur labeur et les joueurs peuvent profiter de leur parcours immersif sur la plateforme sans contrôle de leurs données ou de celui de leurs actifs. Autrement dit, les utilisateurs ont la possibilité d’implémenter des jeux pour les plus experts ou tout simplement monétiser leurs expériences sur la plateforme.

En tant que créateurs, ils décorent leur univers avec des paysages qui leur correspondent comme des villes médiévales, des stations spatiales, etc. En tant que joueurs, ils ont l’occasion de jouer sur des lieux mythiques en effectuant des combats avec des proches.

TheMEGLAND, bien plus qu’une vitrine de vente de NFT

Certaines plateformes qui se réclament être des jeux vidéo de réalité virtuelle sont en pratique de simples appâts pour la vente de NFT. Fort heureusement, TheMEGLAND est un vrai jeu vidéo dans la metaverse. Ainsi, ses graphismes sont inspirés des plus grandes pointures comme Fortnite ou Grand Theft Auto. C’est ce que confirme son whitepaper. Son mécanisme de jeu repose sur quatre composantes : les actifs, les LANDS, les avatars et le token MEG.

Les actifs

Il s’agit de biens numériques qui ont vocation à être enregistrés comme NFT. De ce fait, les créateurs profitent d’une réelle valeur ajoutée. Ils sont classés en 5 catégories :

  • Les wearables qui permettent de personnaliser l’avatar du joueur ;
  • Les équipements qui offrent des fonctionnalités à l’avatar. Il peut s’agir d’armes, de voitures, de casques, d’épées, de boucliers, de gants, etc ;
  • Les entités qui composent l’environnement du jeu et son interactivité. Ce sont entre autres des avatars, des animaux, des monstres, des points de repère, etc. Les créateurs peuvent programmer les entités pour interagir avec le joueur selon plusieurs scénarios prédéfinis ;
  • L’art concerne l’esthétique qui rend l’expérience de jeu plus attrayante. On peut citer par exemple les statues ;
  • Les blocs ont aussi un rôle esthétique, mais ce sont des actifs environnementaux qui permettent de transformer l’aspect du paysage comme l’eau, le sable, etc.

Les LANDS

Ce sont des biens numériques dans le jeu qui sont représentés par des parcelles. En d’autres termes, ce sont des terrains virtuels pré-construits et appartenant aux joueurs qui servent à publier un jeu ou à être loués aux créateurs de jeu. Chaque LAND mesure 96 m² et s’affiche sous la forme d’un carré.

TheMEGLAND dispose d’un nombre de LANDS limité, soit un total de 178 929 LANDS vendus sur cinq ans. Les joueurs peuvent s’essayer au développement immobilier. Ainsi, ils peuvent combiner des LANDS pour en faire des ESTATES qui à leur tour peuvent former ensemble des DISTRICTS.

TheMEGLAND a même pensé aux interactions communautaires entre LANDS. En effet, d’un commun accord, si vous possédez un LAND et que votre ami possède également un LAND, vous pouvez créer un portail pour déplacer les joueurs d’un LAND à un autre sans passer par les menus.

L’avatar

C’est une représentation 3D d’un joueur dans le jeu. Elle peut être modifiée selon ses préférences. De plus, cet avatar est livré avec un ensemble d’animations par défaut telles que danser, marcher, courir, sauter, grimper ou s’accroupir.

Le token MEG

C’est le jeton qui régit les échanges dans l’écosystème de TheMEGLAND. De ce fait, tous les créateurs et les joueurs y ont donc accès. MEG est un token utilitaire qui remplit plusieurs fonctions :

  • Accès à la plateforme : les utilisateurs dépensent du MEG pour jouer à des jeux, acheter de l’équipement ou personnaliser leur personnage ;
  • Gouvernance : les détenteurs du token MEG peuvent participer aux décisions de gouvernance de la plateforme par le biais d’une DAO (Decentralized Autonomous Organisation ou encore Organisation Autonome Décentralisée) ;
  • Staking : il permet aux utilisateurs d’obtenir des revenus de minage sur les LANDS ;
  • Financement du staking pool et de la fondation : 5 % de tout le volume de transactions effectuées en MEG (frais de transactions) seront alloués à hauteur de 50 % au Staking Pool en tant que récompenses pour les détenteurs de tokens qui stakent le MEG. Par ailleurs, les 50 % restants seront alloués à la fondation de TheMEGLAND.

Un écosystème aux fonctionnalités multiples

Chez TheMEGLAND, l’utilisateur contribue à créer le jeu. Aussi, son écosystème repose sur trois piliers dont le dénominateur commun est la contribution des utilisateurs au fonctionnement de la plateforme. Il s’agit de l’éditeur MegEdit, la marketplace et le Game Maker.

L’éditeur MegEdit

C’est un logiciel de modélisation qui permet aux utilisateurs de créer et d’animer des objets 3D, 3D voxel ou 2, par exemple des personnages, des animaux ou des outils.

La marketplace

Les utilisateurs y ont la possibilité de télécharger, de publier et de vendre leurs créations (actifs) réalisées dans l’éditeur MegEdit sous forme de NFT.

Le Game Maker

Il s’agit d’un logiciel de conception de jeux grâce auquel les utilisateurs peuvent décorer leur LAND avec des actifs. En outre, il leur est aussi permis de mettre en œuvre des mécanismes de jeu intéressants et nuancés en attribuant des comportements prédéfinis aux actifs via des nœuds de scripts visuels.

Pour conclure

TheMEGLAND nous offre un projet savamment bien pensé par son équipe d’experts. La plateforme est une source de valeur ajoutée autant pour les joueurs que pour les créateurs. En effet, les créateurs peuvent laisser libre cours à leur imagination tout en bénéficiant des fruits de leur travail grâce aux NFT. Les joueurs quant à eux bénéficient d’une expérience communautaire du metaverse tout en engrangeant des revenus. Le concept disruptif de cette plateforme est aux antipodes du marché de jeu vidéo traditionnel. TheMEGLAND permet donc un saut dans le futur avec une feuille de route bien remplie. À cet effet, la plateforme vous propose de terminer l’année en beauté avec la première partie de son mint prévue pour le 20 décembre prochain.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Paola Same avatar
Paola Same

Professionnelle de la finance, je considère la blockchain comme une véritable révolution grâce à toutes ses innovations qui ont un impact mondial. C’est avec passion que je prends part à cette nouvelle ère numérique à travers mes articles.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !