A
A

Travel Prime : L’abonnement pour des vacances à petit prix garanti

mer 04 Jan 2023 ▪ 18h00 ▪ 11 min de lecture - par La Rédaction Cointribune

Pendant que certains attendent un rebond du marché toujours en berne, d’autres, comme Travel Prime, se lancent dans des projets Web2 + Web3 aussi novateurs que pratiques. L’équipe propose un service exclusif d’abonnement voyage qui permet aux membres de la communauté de partir en vacances au prix le plus bas du marché. 

Logo de Travel Prime

Travel Prime, un abonnement de service voyages 

Des logiciels As-a-service aux contenus en streaming, le modèle d’abonnement s’inscrit totalement dans le mode de consommation actuel. Ancré dans cette révolution, un groupe d’amis passionnés d’expédition à travers le monde, experts en tourisme et en technologie, ont constaté que l’industrie du voyage ne proposait pas ce type de service.

Derrière ce projet, il y a une idée de Michel Ruiz (Directeur marketing) suivie par Anthony Merzouki (CPO, Design & UiUx). Ces deux amis ont déjà collaboré au travers des années sur différents projets axés sur le tourisme et la technologie. Il en est de même pour les deux autres membres fondateurs, Cyril Guiraud, l’actuel co-CEO, et Thorsten Zimmerman, le CTO de Travel Prime. Tous les 4 rejoints par Vincent Dupy, co-CEO.

Notons également que Cyril Guiraud et Thorsten Zimmerman sont également les cofondateurs de Theta, une entreprise spécialisée depuis 20 ans dans les systèmes de réservation touristique. Permettant la réservation et le paiement de package (hôtel + transport + assurance par exemple), les solutions proposées par Theta ont déjà séduit de nombreux clients, notamment Showroom Privé, Veepee, VeryChic, etc. Ce savoir ne sera pas sans profiter au projet Travel Prime, puisque leur implantation dans le secteur et sur les systèmes de check-out des différents sites de réservation en ligne sera facilitée par leur connaissance de l’industrie.

Cette expérience globale et commune du tourisme et du digital leur a permis de voir par eux-mêmes les avantages, mais aussi les lacunes du secteur de la vente de voyage. L’idée de proposer cette offre disruptive leur est donc apparue comme une évidence. La concrétisation de leur projet a donné naissance à la startup Travel Prime, accompagnée par Nfinitylabs, une agence de consulting française spécialisée dans le Web3.

Plus qu’un abonnement aux services du voyage, l’entreprise garantit à ses abonnés les prix les plus bas sur le marché. 

Constituer une « tirelire » pour financer son prochain voyage

Le principe de fonctionnement de Travel Prime est simple. Un consommateur devient membre de la communauté en souscrivant un abonnement mensuel à 6,90 € par mois. Le simple fait de s’inscrire à la plateforme et de mettre de côté lui ouvre un droit aux prix les plus bas du marché. Le bon plan voyage par excellence.

S’inscrire sur Travel Prime est donc la promesse de partir en voyage le moins cher possible. 

Pour financer ses voyages, le client constitue sa propre cagnotte. L’abonné définit librement le montant qu’il veut épargner chaque mois sur son compte (exemple : 29 € ou 199 €). En fonction du montant thésaurisé, il recevra régulièrement des propositions de voyages affichant uniquement son reste à charge et la remise maximale. Le tarif des voyages affichés sur le compte du client dépend du solde de sa cotisation. Plus il a cotisé, plus les tarifs affichés sont réduits. Si l’abonné a suffisamment épargné sur son compte, il peut recevoir des propositions de voyage à 0 €. Il n’a plus qu’à faire ses valises et partir !

Chaque abonnement est valable un an. Au bout de 12 mois, l’abonné peut à tout moment résilier son compte et récupérer l’apport de sa trésorerie avec uniquement les frais de gestion (bancaires) éventuels en moins.

Redistribuer les commissions des distributeurs de voyages pour des tarifs toujours moins chers 

On ne peut pas parler de Travel Prime sans aborder les commissions qui impactent traditionnellement le prix des voyages, même quand ceux-là sont en promotion. Les prix des offres incluent généralement la commission des distributeurs, qui s’élève généralement de 7 à 12 % du prix final du produit.

La team Travel Prime a eu l’idée de redistribuer ces commissions à ses abonnés grâce aux acteurs partenaires. Concrètement, l’intégralité des commissions générées par les opérateurs lors d’un achat est directement déduite du prix du voyage de l’abonné. L’idée est vraiment de réduire au maximum le coût des offres pour proposer des voyages pas chers aux clients et de mettre en relation directe le producteur de l’offre et le voyageur. Travel Prime peut garantir alors les tarifs les plus bas du marché

Des transactions sécurisées dans la blockchain

Travel Prime a choisi de développer son modèle d’abonnement sur la blockchain. Cette technologie, synonyme d’immuabilité, garantit la sécurité et une totale transparence des cagnottes, transactions et opérations des abonnés. Par ailleurs, grâce à la blockchain, l’utilisateur peut transférer facilement sa trésorerie à un tiers, à un ami ou à un membre de sa famille.

Le système mis en place par Travel Prime permet aussi à l’abonné de recevoir des liquidités extérieures. Autrement dit, une personne externe à la plateforme peut alimenter le wallet de l’abonné ou verser la cotisation via l’interface Web de Travel Prime. Toutes les transactions sont sécurisées et vérifiables. C’est là tout l’intérêt de la blockchain.

Un projet centré sur les utilisateurs

Pour le déploiement du projet, Travel Prime va lancer ses premiers contrats d’abonnement. 5 500 pass digitaux, les Pass Ambassadeurs, seront disponibles à la prévente pour 249 €, soit le prix de 3 ans d’abonnement

Les 500 premiers pass seront disponibles à un prix promotionnel de 199 €. 

L’acquisition de ce pass ouvre droit à une série d’avantages, notamment les frais d’abonnement offerts à vie, ou encore des cadeaux, variant selon l’indice de rareté du pass acquis. Il y aura également la possibilité de gagner un tour du monde

Par ailleurs, les 5 500 premiers abonnés deviendront les piliers du développement de la plateforme, avec une place privilégiée réservée aux 500 premiers acquéreurs. Travel Prime étant un projet possédant l’esprit Web3, il sera centré principalement, et le plus souvent possible, sur les clients. Les détenteurs des pass digitaux acquis lors de la prévente deviendront les ambassadeurs des voyageurs. Ils donneront leurs avis et leurs recommandations sur les produits et la plateforme et pourront proposer des améliorations. Ces retours permettront à l’équipe exécutive de proposer des offres adaptées au marché, pensées pour et par le client

Travel Prime souhaite réunir des passionnés de voyage à la fois actifs et engagés. Les ambassadeurs seront appelés à voter sur des décisions impactant directement les produits et/ou le fonctionnement de la plateforme, voire des opérations marketing ou des étapes de vie clé de la société. Cela pourra concerner les tarifs d’abonnement, la collaboration avec les voyagistes, etc. Par ailleurs, l’entreprise réfléchit déjà à des workshops pendant lesquels l’équipe pourra échanger avec les ambassadeurs sur comment faire évoluer le projet Travel Prime.

Visuel illustrant le rendu de la couverture du contrat (NFT) d’un Pass Ambassadeur
Visuel illustrant le rendu de la couverture du contrat (NFT) d’un Pass Ambassadeur – Source : Travel Prime

Travel Prime : La suite

Des alertes personnalisées pour chaque abonné

Dès la fin des ventes des pass, même si les développements commencent doucement, l’équipe Travel Prime réfléchit déjà à mettre en place un système d’alerte personnalisé pour chaque abonné lié à ses préférences de voyage. Lorsque la trésorerie de ce dernier sera suffisamment alimentée, il recevra des alertes de bon plan voyage adaptées à sa cagnotte via un Widget (extension navigateur).

Grâce aux partenaires de Travel Prime, les abonnés bénéficieront d’un tarif concurrentiel, plus bas même que les avantages d’un CSE. Les propositions de voyage sur Azureva, par exemple, bénéficieront de 14 % de réduction. Les partenariats multiplient par ailleurs les destinations et les offres de voyage (semaine de camping, week-end en Thalasso, séjour all inclusive, voyage sur mesure). Il n’y aura aucune segmentation.

Une roadmap prometteuse

Le premier trimestre de cette nouvelle année sera consacré au crowdfunding grâce à la vente des premiers pass digitaux. L’équipe travaillera également sur ses partenariats avec des tours opérateurs. Le système de cagnotte des abonnés avec les banques sera également mis en place sur cette première partie de l’année. 

Durant le second trimestre, l’équipe déploiera le widget navigateur (extension) Travel Prime ainsi que le tableau de bord personnalisable. Grâce à ces outils, l’abonné recevra les propositions de voyage et leur prix en fonction de sa cagnotte. Le dashboard permettra également une meilleure gestion du compte. L’équipe entamera enfin le développement de la structure de blockchain pour toutes les transactions et leur traçabilité. Il y a fort à parier que le choix de la blockchain sera soumis au vote des ambassadeurs.

Selon l’estimation de l’équipe, le déploiement de la version bêta de Travel Prime se fera environ 6 mois après la clôture des ventes des Pass Ambassadeurs. Durant le troisième trimestre, la plateforme prévoit d’enrichir ses offres avec, entre autres, l’intégration d’assurances voyage ou encore la mise en place d’un système de personnalisation des offres, avec toujours le même objectif : offrir des voyages à prix coûtant aux abonnés.

Le 9 décembre dernier, la team Travel Prime a participé à l’événement TOTEC.travel pour exposer son concept. Il s’agit d’une journée de conférences annuelle dédiée à l’innovation dans l’industrie du tourisme. La startup concourt également au prochain Travel d’Or le 6 avril prochain. L’événement vient récompenser les acteurs novateurs de l’industrie du tourisme. Cela prouve l’intérêt des utilisateurs Web3 pour ce type de projets permettant un cas d’usage de la blockchain dans la vie de tous les jours. Ce qui n’est que plus vrai avec le bear market actuel, dans lequel des voyages au prix le plus bas ne pourront que faire du bien à la communauté. Il s’agit également à n’en pas douter d’un projet pouvant amener plus de personnes à se tourner vers le monde du Web3, et inciter ainsi l’adoption de masse nécessaire à une reprise de l’écosystème.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction Cointribune avatar
La Rédaction Cointribune

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !