A
A

Bitcoin (BTC) - Bottom derrière nous ?

mer 01 Juin 2022 ▪ 16h00 ▪ 4 min de lecture - par Nicolas Teterel

Sommes-nous au tout début du bull run sur BTC/USD ? C’est ce que suggère le retour des whales. Les anticipations d’inflation catastrophiques sont aussi et malheureusement de bon augure pour le bitcoin.

Résumé de l’analyse on-Chain hebdomadaire de Glassnode

GlassNode s’est penché cette semaine sur l’évolution du nombre d’adresses avec une balance nulle et le profil de ceux qui profitent de la décrue pour accumuler davantage de BTC au rabais.

Le graphique ci-dessous montre que le récent trou d’air de BTC/USD a provoqué un arrêt dans la création de nouveaux wallets. Ce coup d’arrêt n’est toutefois pas aussi dur qu’en mai 2021, lorsque BTC/USD s’était également effondré de plus de 50 %.

Pour GN, « la récente baisse des prix n’a pas encore provoqué un afflux de nouveaux bitcoiners, seuls les HODLers restent fidèles au poste ».

Bitcoin : Number of adresses with a non-zero balance

L’analyse du nombre d’adresses non nulles est très importante pour sentir arriver le prochain bull market. Mais cette métrique ne tient pas compte du poids économique de chaque adresse.

Une seule adresse pourrait soudainement acheter 100 000 BTC et initier un rebond du marché. Ce sont d’ailleurs souvent les whales qui achètent le bottom et finissent par déclencher le bull market.

Or, GN note que deux groupes sont en train de faire leurs emplettes à bon compte. Ceux possédant moins de 1 BTC, mais aussi les whales qui possèdent plus de 10 000 BTC.

Les whales ont profité des soldes pour accumuler 46 000 BTC. Et cela en sachant que la fondation Terra-LUNA a vendu (supposément) 80 000 BTC. C’est donc environ 126 000 BTC que les whales ont accumulé au cours des trois dernières semaines.

Ceci de bon augure. Si les baleines se repositionnent à l’achat, peut-être que le Bottom a été trouvé et qu’il est temps de viser les 100 000 $.

GN s’est ensuite intéressé aux hodlers. C’est-à-dire ceux qui détiennent leurs BTC depuis plus de 155 jours. Le graphique suivant permet de comparer la distribution des BTC (dans quelles fourchettes de prix l’ensemble des BTC ont été échangés pour la dernière fois) avant et après l’effondrement de Terra-LUNA.

[Ne ratez pas notre article explicatif du fiasco ponzien de ce stablecoin]

Nous pouvons observer un changement dans la distribution des BTC :

  • 1,5 million de BTC achetés entre 42 000 $ et 49 000 $ ont été vendus à perte et rachetés entre 26 000 $ et 33 000 $.
  • Dans l’ensemble, la distribution des BTC reste très similaire à celle qui prévalait le 1er avril, ce qui suggère que les HODLers se moquent de la volatilité et n’ont aucune intention de vendre leurs BTC.
Bitcoin : distribution des BTC selon la fourchette de prix dans laquelle ils ont été échangés pour la dernière fois.
« Distribution des BTC selon la fourchette de prix dans laquelle ils ont été échangés pour la dernière fois »
– Les barres oranges représentent le nombre de BTC obtenus dans la fourchette de prix correspondante.
– La courbe bleu indique à quoi ressemblaient les barres oranges au premier avril, c’est-à-dire avant l’explosion du stablecoin Terra-LUNA.

Enfin, plus de 13 millions de BTC (sur 19 millions) n’ont pas bougé depuis plus d’un an. Nous sommes au plus haut historique. Il n’y a jamais eu autant de personnes convaincues que le BTC est LA réserve de valeur ultime.

Retenons surtout de cette analyse que les whales sont de retour, tout comme les shrimps (<1BTC), et que les holders n’ont aucune intention de se séparer de leurs bitcoins. À moins qu’un autre stablecoin explose en vol, nous sommes sur des niveaux très intéressants pour ceux qui cherchaient LE bon moment pour se jeter à l’eau.

La monnaie fiat continue sa descente aux enfers

L’inflation allemande est au plus haut depuis la Seconde Guerre mondiale. En hausse de 8,7 % d’une année sur l’autre. Le taux d’inflation dans l’ensemble de la zone euro s’est affiché à 8.1 %, contre 7.4 % le mois précédent.

Les prix de l’énergie ont bondi de près de 40 % d’une année sur l’autre. Ceux des denrées alimentaires ont augmenté de 7.5 %. Un chiffre qui devrait aussi bientôt s’envoler vu que l’Ukraine est l’un des plus grands exportateurs de blé au monde, sans parler du maïs, d’orge, d’huile de tournesol et de colza.

Rappelons que la Russie et la Biélorussie représentent plus de 40 % des exportations mondiales d’engrais indispensables pour de bons rendements agricoles. Selon l’enquête publiée par l’Institut allemand Ifo, 9 supermarchés sur 10 prévoient d’augmenter encore les prix. « Le pire est à venir pour les ménages », prévient l’Ifo.

L’envolée actuelle des cours du pétrole brut suggère également que la dynamique inflationniste n’est pas près de s’arrêter. Le baril de Brent a touché les 120 $ après que l’UE ait annoncé son intention de se passer de 2/3 de ses importations de pétrole venant de Russie.

Moscou a répliqué en suggérant une réduction sa production de pétrole de 20 à 30 % pour la ramener à environ 7 à 8 millions de barils par jour. « Que vaut-il mieux faire ? Vendre 10 barils de pétrole brut à 50 dollars le baril ou sept barils de pétrole à 80 dollars le baril ? », a déclaré Leonid Fedun, vice-président et cofondateur de la société russe Lukoil.

Dit autrement, la Russie va faire pression en retirant une partie de ce pétrole du marché. Or, vu que le monde est en train de franchir le pic pétrolier, ce pétrole russe retiré du marché sera introuvable autre part dans le monde.

Dit différemment encore, il n’y aura pas de vases communicants. La Chine ne lâchera pas ses fournisseurs du Moyen-Orient pour aspirer le pétrole russe et laisser la place chaude aux importateurs européens. Si bien que l’Europe devra tout simplement payer plus cher si elle veut le précieux liquide.

L’Agence internationale de l’énergie a déjà lancé l’alerte en prévenant que des pénuries de carburants seraient possibles dès cet été en Europe au moment des départs en vacances… Bruno le Maire a lui déclaré ce mercredi que le pic d’inflation ne devrait finalement intervenir qu’en « fin d’année 2023 ». À combien serons-nous d’ici là ? 20 % d’inflation ?

C’est le cas en Estonie (+20,1 %). Les Estoniens ont perdu 1/5 de leur pouvoir d’achat en un an. À ce rythme, leur niveau de vie sera divisé par trois d’ici à cinq ans. L’épargne est également massacrée en Lituanie (+18,5 %), en Lettonie (+16,4 %) ou encore en Belgique ainsi qu’aux Pays-bas (10 %). Ces pays sont sur la route de l’hyperinflation (100 % d’inflation sur trois ans).

Fait assez rare pour le souligner, même Janet Yellen, l’ancienne présidente de la FED et actuelle secrétaire au Trésor, a concédé s’être « trompée » sur l’inflation depuis un an. Trop tard, le dentifrice est sorti du tube, il y a déjà longtemps.

Dans ce monde, rien ne peut être considéré comme certain, sauf la mort et les impôts. L’inflation EST un impôt déguisé qui ne cessera jamais à cause de l’inéluctable raréfaction énergétique aujourd’hui amplifiée par un embargo sur le plus grand exportateur d’énergie au monde, la Russie.

Une troisième chose est désormais certaine. Il n’y aura jamais plus de 21 millions de BTC. Comme l’a déclaré Michael Saylor à la télévision nationale : « Bitcoin est la chose la plus sûre dans un monde incertain » :

« Ce soir, j’étais dans l’émission de @TuckerCarlson pour rappeler à tous que le #Bitcoin est la chose la plus certaine dans un monde très incertain. Dans un marché plein de chaos, de distractions et de fureur, les gens ont besoin d’un endroit sûr où se tenir, loin de l’emprise du gouvernement ou d’une société. »

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 319,63 $ 1.07%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 224,86 $ 7.07%
DEFI (DEFIPERP) 3 002,80 $ 6.36%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,86 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document