A
A

Cash ou crypto ? Voici ce que préfèrent les détaillants asiatiques !

lun 29 Août 2022 ▪ 7h00 ▪ 4 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Les détaillants asiatiques continuent d’adopter massivement les paiements par blockchain et crypto. Les chiffres sont ahurissants, l’Asie est le continent qui dispose du plus grand nombre d’investissements dans l’industrie crypto. Il cumule à lui seul des ventes de NFT de 22 milliards de dollars en 2022, soit 35 % des ventes mondiales. De plus, 2023 pourrait être l’année des records pour les Asiatiques, avec des transactions qui surpasseront les 16 milliards de dollars. Une donnée intéressante, car elle pourrait inciter les magasins à se conformer aux paiements en cryptomonnaies. D’autant plus que les consommateurs asiatiques affectionnent particulièrement les transactions rapides, sécurisées et fiables. C’est justement ce que les blockchains peuvent offrir, il ne reste plus aux magasins qu’à emboîter le pas.

Paiement crypto, détaillants asiatique, crypto ou cash
Adoption massive du paiement en crypto par les détaillants asiatiques

La Covid-19 : Le déclic pour les détaillants asiatiques ?

L’idylle entre les détaillants asiatiques et les paiements en crypto s’est intensifiée pendant la Covid-19. Les multiples confinements ont contraint les magasins à adopter les factures virtuelles à code QR et biométriques. Ce mode de paiement a l’avantage de présenter de faibles commissions. La transparence des paiements en crypto soulage beaucoup les détaillants asiatiques. En effet, 25 % d’entre eux sont des clients transfrontaliers. Ils ne trouvent donc aucune difficulté à faire leurs achats, peu importe où ils se trouvent.

Les grands magasins multiplient les stratégies pour pousser les clients à adopter des paiements en crypto. Certains vont même plus loin en offrant des remises aux clients qui achètent en argent virtuel. Avec la réduction du temps d’attente et des risques de fraude, les cryptos continuent de convaincre. Tout le contraire des paiements virtuels classiques, étant donné que la fraude par carte de crédit a connu une forte hausse durant la pandémie. L’absence de tiers dans les transactions et le cryptage des données renforcent la crédibilité des paiements en crypto.

Adopter les cryptomonnaies pour mieux répondre aux contraintes futures

Les cryptomonnaies constituent la monnaie du futur, les détaillants asiatiques l’ont compris. Elles sont volatiles certes, mais il faut reconnaître qu’elles sont capables de créer des plus-values. Mais avant, il faudrait que le terrain soit propice et les conditions de marché favorables. En effet, pour beaucoup de magasins, les cryptomonnaies ne sont pas uniquement une monnaie d’échange, elles représentent aussi une opportunité d’investissement. Mais tout n’est pas encore libéralisé, c’est pour cette raison que les législateurs continuent de multiplier des normes pour encadrer les transactions et combler les vides juridiques.

Outre la Chine qui continue d’interdire les cryptomonnaies, la Corée du Sud pose également de nombreuses exigences en matière d’échanges en cryptomonnaies. On comprend mieux pourquoi, l’année dernière, plusieurs entreprises ont eu des difficultés à se conformer aux exigences. Pourtant, un personnel national coréen sur 3 investit dans les cryptos. Ce chiffre est plus important que les 11 % d’Américains qui s’intéressent aux placements cryptos.

Conclusion

En somme, la démocratisation des cryptomonnaies s’intensifie en Asie avec de nombreux projets de blockchain. Les institutions classiques rencontrent de plus en plus de résistance et le nombre de détenteurs de cryptos ne cesse de croître chaque jour, de même que les marques acceptant des paiements en crypto. Vu cet état de choses, les magasins asiatiques sont dans l’obligation de se conformer au risque de ne pas profiter de la tendance actuelle du marché. Le mouvement du détail en Asie fait face à beaucoup d’obstacles, mais à l’allure où vont les choses, rien ne pourra stopper les détaillants asiatiques d’acheter les jetons.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !