La blockchain devient une technologie mainstream avec Open Rights Exchange (ORE)

sam 26 Mar 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

L’émergence des cryptomonnaies et de la DeFi a convaincu les entreprises de tous les secteurs de s’appuyer sur la blockchain. Toutefois, le passage du modèle d’entreprise traditionnel à celui mettant directement en œuvre la blockchain dans ses services peut s’avérer complexe. ORE (Open Rights Exchange) propose de simplifier le processus, rendant de ce fait la technologie accessible au grand public.

Les problèmes liés à l’adoption de la blockchain et l’utilisation de ses applications

La DeFi a permis de révolutionner le secteur de la finance en créant des alternatives peer-to-peer aux services et institutions financiers existants. Malgré son potentiel, la technologie est actuellement lente, fragmentée et difficile à comprendre. Il est pourtant essentiel de garantir la rapidité des performances et une expérience utilisateur simple pour parvenir à une large adoption de cette application de la blockchain. Dans les faits, les transactions qui ont lieu au sein de la DeFi s’opèrent sur des exchanges décentralisés (DEX) fonctionnant dans des écosystèmes disjoints. Leur diversité rend justement la disponibilité des actifs difficile.

Par ailleurs, il est irréaliste pour une entreprise d’attendre que sa clientèle comprenne parfaitement les subtilités entre les portefeuilles crypto standards et ceux dotés d’une clé privée ou publique. Il s’agit d’un autre détail qui ralentit l’adoption massive et l’accessibilité de chaque protocole et outil DeFi. De plus, la maîtrise d’un portefeuille n’est pas suffisante pour accéder à l’ensemble de l’écosystème. En effet, la liquidité de la DeFi est fragmentée, ce qui nécessite l’usage de passerelles pour accéder à de multiples actifs spécifiques à leur blockchain. Dès lors, les entreprises se doivent de simplifier l’accès de l’utilisateur à l’ensemble de l’écosystème.

La solution d’Open Rights Exchange

ORE (Open Rights Exchange) est une blockchain conçue pour permettre aux utilisateurs de gérer des identités et des actifs crypto sécurisés sur plusieurs réseaux. Elle a mis au point un système d’authentification unique qui lie les adresses électroniques, les logins Google et les profils de médias sociaux des utilisateurs au sein de l’ORE ID. Celui-ci génère des paires de clés crypto qui interagissent avec plusieurs blockchains, même pour les utilisateurs du cloud. ORE ID est une solution essentiellement apatride et sans confiance qui ne contient aucune information permettant d’identifier une personne.

En se concentrant précisément sur les informations nécessaires, les systèmes de gestion de l’identité ont le potentiel d’offrir encore plus de valeur à la technologie blockchain et de rendre l’identification des utilisateurs plus sûre. La stratégie multichaînes du portefeuille ORE ID permet aux utilisateurs novices de faire leurs premiers pas dans la DeFi. Il est alors plus aisé pour eux de naviguer entre les blockchains pour trouver les services financiers décentralisés qui correspondent le mieux à leurs attentes. Cette solution est déjà compatible avec Ethereum, Algorand, EOS, et la Binance Smart Chain.

Open Rights Exchange démocratise complètement l’accès à la DeFi avec des comptes sécurisés et un registre multichaînes d’identité mondial. Cette solution d’interopérabilité où l’utilisateur a le contrôle de son identité permettra d’accélérer l’adoption de la blockchain par le grand public.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.