Pourquoi Bitcoin est à l’aube des “10 glorieuses”

Selon Raoul Pal, le co-fondateur et PDG de Real Vision, une chaîne de télévision financière à la demande où les principaux investisseurs partagent leurs meilleures idées commerciales, la décennie qui vient de s’ouvrir réserve de très belles surprises pour le Bitcoin. Pour lui, le BTC va superformer tous les autres actifs dans la décennie 2020 – 2030. Et même si on peut aussi miser sur l’or et sur d’autres actifs, le Bitcoin offre le plus grand rapport risque/rémunération sur le long terme.

La décennie 2020 – 2030 : les 10 glorieuses pour le Bitcoin selon Raoul Pal

Alors que, le Tesla a pris le pas sur le Bitcoin avec un taux de croissance de 38% contre 30% pour le BTC depuis le début de cette année 2020, Raoul Pal, co-fondateur et PDG de Real Vision pense que l’avenir est bien plus radieux pour la plus célèbre des crypto-monnaies. Il confie : « si je devais ne posséder qu’un seul actif pour les 10 prochaines années, ce serait le Bitcoin $BTC. »

Il poursuit en faisant remarquer que le BTC « englobe toutes mes plus grandes perspectives et ressemble au point de l’horizon lointain vers lequel nous nous dirigeons d’une manière ou une autre ». Même s’il ne balaie pas l’or et autres actifs du revers de la main, il estime que « le rapport risque/rémunération proposé par le BTC bat celui de tous les autres actifs. »

Cette affirmation semble bien rejoindre celle de Mark Yusko, le PDG de Morgan Creek Capital, Mak Keiser qui, dans une récente interview affirmait que les investisseurs devraient posséder 1% de Bitcoin dans leur portefeuille, car l’exposition au Bitcoin stimule les portefeuilles. Ils avaient fait remarquer au cours de cette interview que les portefeuilles ayant même une exposition de 1% au Bitcoin ont eu plus d’alpha que tous les autres portefeuilles au cours des 5 dernières années.

Pourquoi Raoul Pal croit si fort au Bitcoin ?

Raoul Pal a une très longue histoire avec Bitcoin. Pour mémoire, il avait précédemment géré le GLG Global Macro Fund à Londres pour GLG Partners, l’un des plus grands groupes de fonds de couverture au monde. Il avait également dirigé les activités de vente de fonds de couverture en actions et dérivés d’actions en Europe pour Goldman Sachs.

Plus spécifiquement, il avait été l’un des tout premiers investisseurs à avoir vendu la totalité de ses avoirs en Bitcoin en juin 2017. A cette occasion, il avait alors qualifié la BTC d’une « solution qui est à la recherche d’un problème à résoudre ».

Dans une interview sur le podcast de Stephen Livera au mois d’août 2019, il a déclaré qu’il pense que cette crypto-monnaie hautement volatile et particulièrement risquée valait quand même la peine qu’on y investisse, « même s’il n’y a que 1% de chances de réussite. »

Cela dit, si ces voix autorisées prédisent un avenir radieux pour le Bitcoin, la véritable question est de savoir ce que pense la communauté Bitcoin et les investisseurs de l’avenir de la reine des cryptomonnaies.

Plus d’actions
Partagez

Derrière la signature générique « Rédaction TCT » se trouvent de jeunes journalistes et des auteurs aux profils particuliers qui souhaitent garder l’anonymat car impliqués dans l’écosystème avec certaines obligations.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés