Métaverse : Dubaï passe la seconde !

ven 06 Mai 2022 ▪ 11h30 ▪ 4 min de lecture - par Grégoire Morat

L’actualité est marquée par l’intérêt des acteurs majeurs du numérique pour le métaverse. De nouveaux acteurs apparaissent, à l’instar de Decentraland. Les gros acteurs traditionnels, les GAFAM, se penchent sur le sujet. Par exemple, Facebook est devenu Meta et Amazon commence à recruter pour développer un casque de réalité virtuelle. Face à ce pivot de certaines entreprises du secteur privé vers le métaverse, le secteur public commence également à s’y intéresser. En France, Valérie Pécresse s’est « perdue dans le métaverse ». À l’inverse, Dubaï se positionne comme la ville la plus avancée dans son adoption. En effet, elle est la première ville à investir dans le métaverse The SandBox. Pourquoi une ville telle que Dubaï s’intéresse-t-elle au Web3 ?

Dubaï marque l’histoire

C’est la première fois qu’une ville investit dans le métaverse. Sur Twitter, le prince héritier Hamdan Bin Mohammed a déclaré : « Aujourd’hui, l’Autorité de régulation des actifs virtuels (VARA) de Dubaï a fait ses débuts dans le métaverse avec l’installation de son siège dans le monde virtuel dynamique de “The Sandbox”. Cette initiative crée un nouveau modèle pour gérer et développer les opérations gouvernementales de Dubaï. »

L’autorité de régulation des actifs virtuels de Dubaï a annoncé qu’elle était entrée dans le métaverse avec la création de son Metaverse HQ. Cela en fait la première autorité de régulation à être présente dans l’espace numérique émergent. Le MetaHQ de Dubaï utilisera la plateforme The Sandbox (SAND). Cette dernière, soutenue par le conglomérat d’investissement japonais SoftBank, est une application basée sur la blockchain Ethereum. Elle permet aux utilisateurs de créer, vendre et acheter des actifs numériques. Concrètement, ce « land » dans The Sandbox servira à Dubaï, qui pourra y faire sa promotion auprès des entreprises Web3. Il pourra permettre de « faciliter » la collaboration avec des fournisseurs de services numériques.

Pourquoi un tel investissement ?

Il est légitime de se demander quelle est l’utilité pour un pays d’investir dans le métaverse. L’extension des ressources de l’Autorité de régulation des actifs virtuels (VARA) à un public sans frontières fait partie de la stratégie de Dubaï. Cette stratégie a pour objectif de créer un prototype de modèle de régulateur décentralisé. Elle vise également à le rendre accessible aux chefs de gouvernement et d’industrie, aux autres autorités et aux fournisseurs de services d’actifs virtuels afin de contribuer à façonner la future économie numérique. Cette initiative symbolise donc le début d’une nouvelle ère qui verra le gouvernement de Dubaï s’appuyer sur les innovations modernes afin de développer le pays et préparer son économie post-hydrocarbures. En investissant dans le métaverse, Dubaï se positionne en tant que ville leader de la transformation technologique et du Web 3.0.

Comment Dubaï est-elle en train de devenir le paradis de la cryptosphère ?

Cette ambition de la part du Dubaï se matérialise par l’adoption d’une loi en mars dernier, posant un cadre légal pour les cryptoactifs. Cette loi a pour ambition de protéger les investisseurs, mais également d’attirer des sociétés crypto.

Récemment Three Arrows Capital, un fonds de Venture Capital spécialisé en investissements dans des entreprises liées à la cryptomonnaie, a décidé de transférer son siège de Singapour à Dubaï. En outre, le combat tant attendu entre Floyd Mayweather et Don Moore prendra place à Dubaï. Les billets seront sous forme de NFT. Des nouvelles très encourageantes pour l’écosystème crypto et une adoption de plus en plus grande !

Dubai souhaite devenir une véritable capitale de la blockchain, de la cryptomonnaie et du Web 3.0. Cet investissement dans le métaverse s’inscrit dans cette perspective stratégique du gouvernement de faire de Dubaï une plaque tournante pour de la cryptosphère.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 29 316,56 $ -0.36%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 970,31 $ -0.15%
DEFI (DEFIPERP) 3 639,80 $ -0.38%
MARKETS (ACWI) 87,95 $ 0.29%
GOLD (XAUUSD) 1 846,18 $ 0.24%
TECH (NDX) 11 835,62 $ -0.29%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ -0.21%
CURRENCIES (EURGBP) 0,844980 £ -0.41%
CRUDEOIL (USOIL) 110,52 $ -0.99%
IMM. US (REIT) 2 463,96 $ 0.79%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document