A
A

NFT : Révolution du financement des musiciens

jeu 28 Avr 2022 ▪ 11h30 ▪ 5 min de lecture - par Grégoire Morat

Les projets autour des NFT ne cessent de germer et s’attaquent constamment à de nouveaux secteurs. Quand on pense aux NFT, le premier cas d’utilisation qui vient à l’esprit est probablement l’art. La vente du NFT Everydays : The First 500 Days de l’artiste Beeple et la popularité énorme de la collection The Bored Ape Yacht Club l’attestent. L’art semble être le domaine le plus impacté par les NFT en raison des similitudes étroites avec l’investissement traditionnel dans les beaux-arts. Il est donc naturel que les NFT gagnent du terrain dans le monde de la musique ! Nous allons aborder dans cet article cette révolution du financement des musiciens.

Royal, un projet avec un énorme potentiel

Royal permet aux artistes de conserver leur indépendance et leur contrôle créatif tout en permettant à leurs fans de soutenir leur carrière. Concrètement, par le biais de sa marketplace, les utilisateurs ont la possibilité d’investir dans des NFT. Quiconque peut alors posséder un morceau de leurs chansons préférées et gagner des redevances aux côtés de l’artiste grâce aux NFT. Quant aux artistes, ils choisissent le pourcentage de redevances pour la chanson qu’ils mettent en vente. Ils peuvent également regrouper des expériences pour les fans, des titres spéciaux, des œuvres d’art numériques. Les détenteurs de ces NFT peuvent à tout moment décider de les mettre en vente sur une marketplace dédiée. Si quelqu’un d’autre achète ce token, il bénéficiera de toutes les redevances et des avantages supplémentaires qui y sont associés. Actuellement, la startup utilise les blockchains Ethereum (ETH) et Polygon (MATIC). Il est possible que Royal s’étende à d’autres blockchains à l’avenir.

Un projet qui suscite l’engouement des investisseurs et des musiciens

En novembre 2021, la société a levé une Série A de plus de 55 millions de dollars auprès du célèbre fonds d’investissement américain Andreessen Horowitz. Trois mois auparavant, l’entreprise avait déjà obtenu 16 millions de dollars en Seed auprès de Founders Fund et Paradigm. De plus, des artistes influents ont déjà commencé à proposer à leurs fans de les soutenir : Diplo ou encore NAS. Justin Blau, cofondateur de Royal et artiste, explique dans un podcast que Royal permet de mieux redistribuer les revenues. Il prend exemple de son tube « Is It Love », déclarant qu’il a refusé un accord qui lui aurait rapporté 15 000 dollars pour la propriété de 50 % de la chanson, qui, selon lui, a fini par décoller et générer plus de 700 000 dollars de revenus. « Mes fans m’auraient probablement proposé un meilleur deal. Ils auraient probablement été prêts à payer plus que 15 000 dollars… Et si la chanson avait eu du succès, ils auraient tous eu une sorte de retour, à la fois du point de vue de l’appréciation de la valeur des actifs purs et du point de vue des flux de trésorerie », a déclaré Justin Blau.

Un concept qui révolutionne le monde de la musique

D’un côté, les fans, les connaisseurs et les spéculateurs peuvent soutenir leurs artistes préférés dans leur projet musicaux, percevoir des redevances et une potentielle plus-value. D’un autre côté, les musiciens deviennent indépendants des studios d’enregistrement, qui imposent des commissions très fortes. Les NFT représentent donc un véritable changement de paradigme dans le financement des musiciens. L’entreprise américaine Royal a levé beaucoup de fond. Elle semble également avoir pris de l’avance sur ses concurrents (tels qu’Opulous, Pianity, Music Machines NFT et Sandmilk).

Les NFT ont pour sûr un avenir très prometteur dans le domaine de la musique, en permettant aux artistes de financer leurs albums, et aux fans de soutenir leurs artistes préférés. Les projets tels que Royal, permettront à terme aux détenteurs de NFT de s’engager directement auprès des artistes et d’accéder à des avantages exclusifs, tels que des spectacles privés pour les détenteurs de ces tokens.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Grégoire Morat avatar
Grégoire Morat

Étudiant passionné par l’entrepreneuriat et fasciné par les technologies derrières les cryptos ! Eh oui, je suis persuadé que les deux sont intimement liés : la blockchain et les NFT sont en train de révolutionner de nombreux secteurs et présentent des opportunités inédites.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 400,38 $ -0.4%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 233,55 $ -0.67%
DEFI (DEFIPERP) 2 983,10 $ -1.2%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,85 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document