A
A

Les experts de Wall Street ridiculisés par leurs prédictions erronées de 2023

dim 31 Déc 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Eddy S.
Trading

Alors que 2022 s’achevait, la morosité était de mise chez la plupart des gérants d’actifs et banques d’investissement américaines. La conviction quasi-unanime était qu’une profonde récession va frapper les États-Unis en 2023. Ceci, sous l’effet du durcissement monétaire agressif décrété par la Fed pour juguler l’inflation galopante. Les experts les plus écoutés de Wall Street, prédisaient des temps difficiles pour les marchés financiers. Mais leurs prédictions se sont révélées catastrophiquement erronées.

Wall Street prédictions

Des prédictions majoritairement pessimistes dans un contexte anxiogène

Chez Morgan Stanley, Mike Wilson réputé pour ses positions baissières, annonce avec aplomb l’imminence plongeon vertigineux de l’indice vedette S&P 500, qu’il voit chuter de plus de 25%. 

Quelques rues plus loin, chez Bank of America, Meghan Swiber et ses collègues assurent à leurs clients que les rendements des bons du Trésor américain vont s’effondrer, le marché obligataire étant vu comme une valeur refuge idéale en période de récession. Pendant ce temps, Goldman Sachs, par la voix de son expert Kamakshya Trivedi, recommande de miser sur un rebond des actifs chinois. Estimant que l’empire du Milieu va enfin sortir de sa langueur après des années plombées par les confinements liés au Covid. 

Sur tous les fronts, la projection de Wall Street est donc identique : les actions américaines vont chuter. Les obligations seront le placement roi et la Chine devrait être la grande gagnante après une période trouble. 

Une réalité qui tourne au fiasco

Sauf que la réalité de 2023 va s’avérer aux antipodes des prédictions apocalyptiques de ces augures. Contre toute attente, et malgré les hausses de taux continuelles de la Fed, les actions américaines vont connaître une année faste. Le S&P 500 décollant finalement de près de 20% sur l’année. 

 Avec le retour de l’inflation et le revirement de politique monétaire de la Fed, les taux d’intérêt ont rebondi brutalement. Entraînant par la même occasion une chute des cours obligataires. Les bons du Trésor ont été loin de jouer leur rôle de valeur refuge espéré. 

Enfin, du côté de la Chine, là encore la réalité se charge de ridiculiser les anticipations de Wall Street. Les confinements interminables décrétés par les autorités dans le cadre de la politique zéro-Covid, ont encore fait plonger les marchés actions chinois, au lieu du rebond fantasmé par les experts américains. 

Sur toute la ligne, qu’il s’agisse des actions, des obligations ou des marchés émergents, les plus éminents experts de la finance américaine auront donc complètement failli dans leurs prédictions, victimes de leur pessimisme viscéral. Au final, 2023 restera comme une année noire pour la crédibilité des plus éminents stratèges de Wall Street, incapables d’anticiper le puissant rebond des actions américaines.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.