A
A

5 façons de se protéger d'un bear market

sam 07 Jan 2023 ▪ 20h00 ▪ 10 min de lecture - par Laetitia Bonaventure

Vivre un bear market n’est pas un challenge facile pour la majorité d’entre nous. Et encore moins pour ceux qui sont arrivés après 2020 pendant l’enthousiasme général. Comme c’est cyclique, il faut apprendre à s’adapter à ce genre d’environnement et bien s’armer pour y faire face. C’est ici qu’on va regarder ensemble 5 façons de pouvoir y faire face.

Un ours sur un fond rouge

Qu’est-ce qu’un bear market ?

La définition technique d’un bear market en général porte sur une baisse de 20 % depuis les derniers sommets. Ceci s’applique principalement sur des marchés traditionnels comme des indices boursiers par exemple. Mais en ce qui concerne la crypto-monnaie, comme il s’agit d’une classe d’actif plus volatile et spéculative, les baisses peuvent être beaucoup plus profondes. Pour l’instant, on peut constater que la capitalisation boursière de la cryptomonnaie a baissé d’environ 63 % depuis les derniers sommets.

Les marchés baissiers sont moins longs que les marchés haussiers mais ils sont émotionnellement plus difficiles à gérer. Un marché baissier se fait souvent avec un contexte comme des changements sur ce qui peut influencer la classe d’actif. Et ensuite, il y a un effet domino créé par le sentiment des investisseurs comme la perte de confiance sur leur placement et se débarrassent ensuite, progressivement de leurs actifs face à la situation.

Peut-on prédire un crypto bear market ?

Comme sur les marchés traditionnels, il est effectivement prétentieux d’affirmer que l’on peut prédire un marché baissier. Il est impossible de connaître l’avenir avec un taux de succès 100%. On peut parler simplement de probabilités en général. Cependant, on peut connaître les différentes conditions qui peuvent favoriser l’avènement d’un bear market. Pour cela, il faut comprendre les facteurs qui peuvent influencer la performance d’une classe d’actif. Pour ce qui est de la crypto ou du bitcoin, on sait qu’un environnement avec moins de liquidités peut faire mal puisqu’il s’agit d’une classe d’actifs risk on. Comme cette classe d’actifs est plus spéculative, elle a besoin d’un environnement avec des conditions financières favorables comme une abondance de liquidités ou d’une croissance accélérée de l’environnement économique.

Voici par exemple le graphique de l’indicateur avancé économique du Conference Board. Les périodes de ralentissement de croissance encadrées ont contribué au bear market :

bitcoin, performance, bear market
Source : ConferenceBoard
Source : Tradingview

Par conséquent, quand on voit que les conditions peuvent s’avérer moins favorables dans le futur comme après un pic de croissance par exemple, cela va jouer sur la performance et le désintérêt, ainsi que la peur. Le tout peut créer un effet domino sur la baisse de l’actif.

Comment survivre à un bear market ?

Vivre un marché baissier n’est amusant pour personne même pour ceux qui ont déjà vécu à plusieurs reprises. C’est normal, le but d’investir est d’avoir un retour sur investissement pour le risque pris initialement. Mais la perte sur un investissement peut avoir plus d’impacts émotionnels que le profit. Cependant, même si cela reste difficile, ceux qui ont déjà vécu un marché baissier peuvent apprendre des difficultés et trouver des solutions afin de mieux digérer cette période. 

Il n’y a pas de solutions parfaites, mais il y a quand même des possibilités de réduire le stress. C’est ici qu’on va regarder 5 façons de pouvoir gérer au mieux une période de bear market.

1. Favoriser la stratégie du DCA (Dollar Cost Average)

Définir un bottom est souvent un casse-tête et faire face à un marché volatil est émotionnellement stressant. C’est bien pour cela que certains vont passer des heures et des heures afin d’essayer de trouver le saint-Graal sur les marchés. Ceci dans le but d’éviter de subir la douleur d’une perte. Mais la réalité, c’est que d’accepter la part d’incertitude qu’il existe afin de mieux le vivre est une sorte de Saint-Graal. Ensuite, il faut juste trouver un équilibre et des solutions afin de mieux ce genre de situation. Utiliser la stratégie du DCA permet de mieux équilibrer le stress et de profiter de la réduction des prix qu’un marché baissier peut apporter. Pourquoi? Le principe d’investir par petites sommes sur des périodes fixes permet de ne pas s’inquiéter de louper le bottom. La stratégie du DCA permet également de minimiser les impacts de la volatilité puisque cela implique des petites sommes à fur et à mesure. Et pour finir, cela permet d’avoir un prix moyen sur la période.

2. Protéger son portefeuille via du hedging

Le hedging reste une possibilité de faire face à un bear market. Cependant, le fait de couvrir (hedger) un portefeuille peut engendrer des coûts importants, c’est pour cela qu’il faut le faire seulement quand les conditions financières sont moins accommodantes. On ne peut pas hedger tous les actifs crypto via options mais on peut utiliser des options de vente sur le bitcoin. L’avantage de l’option reste que la perte se limite au prix du premium. Cela génère un coup, mais cela peut aussi réduire les conséquences d’une baisse importante.

Des investisseurs qui ont plus d’expérience vont peut être hedger en utilisant des positions inverses à court terme comme shorter (vente à découvert) le bitcoin, ou utiliser des ETF inverse. Cependant, ce n’est pas forcément optimal pour les débutants ou les investisseurs passifs car cela demande de timer la sortie également alors que le principe de l’option reste d’acheter une assurance, donc, elle expire à une date précise.

3. Focaliser sur les objectifs à long terme

Si le but était d’investir sur le long terme, il ne faut pas se focaliser sur les résultats à court terme. Les marchés financiers en général sont cycliques. Si on veut vérifier cette information, il faut simplement regarder un graphique et voir que la variation du prix passe par des périodes de hausse et de baisse. Si on n’est pas confortable avec cela, il faut également se poser les bonnes questions. 

Est- ce que j’ai besoin de cet argent ?

Est-ce que je suis à l’aise avec la volatilité du marché crypto? 

Est-ce que je suis à l’aise avec le montant investi? 

Suis-je généralement à l’aise avec le risque ? 

Certaines questions sont difficiles à répondre et elles sont essentielles pour mieux vivre un marché baissier.

4. Définir un plan

Avoir un plan permet d’être bien préparé et le fait d’être préparer permet de mieux gérer les périodes de turbulences. Un plan ne consiste pas juste à mettre de l’argent sur un actif. Avoir un plan, c’est définir plusieurs choses :

  • Définir la place où acheter
  • Connaître le produit dans lequel investir
  • Se donner un horizon
  • Choisir quelle stratégie (DCA ou somme unique)
  • Définir le montant dont on est à l’aise à investir
  • Définir le montant prêt à perdre

5. Pour les plus sceptiques, attendre une confirmation

Pour les plus septiques, il reste le principe d’attendre une confirmation et de rester cash en attendant. Cela ne consiste pas à trouver le bottom exact, mais de mettre les chances de son côté pour définir qu’il soit plus probablement derrière nous. Généralement, j’utilise dans ce cas deux choses importantes, l’analyse technique et le contexte. Je veux dire dans ce cas que l’analyse technique confirme le contexte.

La façon dont je procède est de savoir si la clôture mensuelle se trouve au-dessus de la moyenne mobile sur 10 mois. Le portrait avec un horizon plus long permet de représenter le contexte global. Je donne un exemple comme lorsque nous sommes dans de bonnes conditions financières ou d’accélération de croissance, avec une confirmation du prix qui clôture au-dessus de la moyenne mobile sur 10 mois. Il y a de fortes probabilités que la reprise d’un bullrun soutenu se mette en place.

bitcoin, performance, bear market
Source : Tradingview

Un bon contexte part d’une politique monétaire accommodante ou d’un cycle d’accélération de croissance économique.

Conclusion

Comme on a pu voir ci-dessous, il y a de multiples façons de faire face à un bear market. Il n’y a pas forcément de meilleures façons de faire, mais juste des solutions afin de faire face à cela. Le plus important est de définir ce qui nous convient le mieux et pour cela, il faut se poser les bonnes questions. La meilleure façon de s’adapter est la conscientisation, et l’acceptation. Une fois tout cela établi, il ne reste plus qu’à appliquer des actions avec lesquelles nous sommes à l’aise.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Laetitia Bonaventure avatar
Laetitia Bonaventure

Après avoir travaillé pendant 7 ans dans une banque canadienne dont 5 ans dans une équipe de gestion de portefeuille comme analyste, j’ai quitté mes fonctions afin de me consacrer pleinement aux marchés financiers. Mon but ici, est de démocratiser l'information des marchés financiers auprès de l'audience Cointribune sur différents aspects, notamment l’analyse macro, l’analyse technique, l’analyse intermarchés…

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !