A
A

Adoption du bitcoin (BTC) : Et si ce pays était sur la bonne voie ?

mar 30 Août 2022 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

En décembre 2021, le Salvador est devenu la première nation à accepter le bitcoin (BTC). Depuis, le pays a déjà réussi à accumuler plus de 2 300 BTC. Ses réserves actuelles de bitcoins valent un peu plus de 50 millions de dollars suivant le prix actuel du BTC. Pour le FMI, le Salvador devrait abandonner sa politique en matière de bitcoin (BTC). Mais pour certains analystes, le pays est sur la bonne voie.

Bitcoin, crypto, solution

Simon Dixon apprécie la politique du Salvador en matière de bitcoin (BTC)

Simon Dixon a déclaré à travers un tweet le 27 août : « J’achèterai des obligations du Salvador suite au rachat par le gouvernement dans mon plan de retraite traditionnel. ». Selon lui, la politique du Salvador en matière de bitcoin (BTC) justifie un tel investissement. Il faut dire qu’il avait déclaré que cette politique « très responsable » pourrait contribuer au changement du système monétaire mondial. Il a ajouté qu’elle permettrait au pays de sortir des « mécanismes d’endettement à la Ponzi basés sur les fiats » créés par le FMI.

Pour l’éminent investisseur Simon Dixon, chacune des crises financières que le monde a connues jusque-là a entraîné l’endettement des pays. Cette situation a affecté l’économie de ces pays en les transformant en systèmes surendettés. Simon a ajouté que le bitcoin (BTC) est une sorte d’action indépendante à même d’offrir d’excellents rendements. Les pays pourraient venir à bout du cycle d’endettement du FMI en investissant dans cette cryptomonnaie.

Par ailleurs, Dixon a déclaré : « J’étais au fond du trou en essayant de créer une banque, et puis Bitcoin m’a bien traité. Je suis devenu riche grâce au bitcoin. ». Il a aussi expliqué que tout gouvernement qui emprunte aux États-Unis ou à la Chine empruntera toujours de la monnaie fiduciaire. Il se trouve que cette dernière est liée au contrôle du FMI.

Pour Dixon, le FMI est conscient qu’une économie bien construite autour du bitcoin (BTC) menacerait sérieusement son système actuel. Ceci explique pourquoi l’organisation n’apprécie pas le fait que cette crypto soit légalement reconnue au Salvador.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !