A
A

Affaire FTX : Le PDG de Galaxy Digital milite pour l’incarcération de SBF

sam 03 Déc 2022 ▪ 13h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Sam Bankman-Fried (SBF), l’ancien PDG de FTX, a fait une série d’apparitions publiques cette semaine. De nombreux acteurs du secteur crypto ont critiqué ces apparitions considérées par certains comme une provocation. Après tout, l’ancien dirigeant de l’exchange en faillite est soupçonné d’avoir entraîné l’effondrement de son entreprise à travers une mauvaise gestion. Dans ce contexte, d’aucuns soutiennent que SBF ne devrait plus être un homme libre.

Mike Novogratz

Le PDG de Galaxy Digital soupçonne SBF de fraude

Le 30 novembre, SBF a fait une interview avec Andrew Ross Sorkin au cours du sommet annuel DealBook du New York Times. Le PDG de Galaxy Digital a vu cette interview d’un très mauvais œil. À cet effet, il a beaucoup critiqué SBF le lendemain de son entrevue. Interviewé le 1er décembre par Bloomberg, Novogratz a indiqué que SBF est un homme « délirant ».

Les propos de Mike Novogratz relayés par Bloomberg

Il faisait alors référence aux propos de Sam selon lesquels il n’a jamais tenté de commettre une fraude. Selon le PDG de Galaxy Digital, « il est assez surprenant que ses avocats le laissent parler ». « Après avoir regardé deux interviews, le mot « délirant » n’a cessé de me venir à l’esprit », ajouta Novogratz.

Bankman-Fried mérite-t-il la prison ?

Selon le PDG de Galaxy Digital, l’ancien PDG de FTX ne devrait pas être un homme libre. « La réalité est que Sam et ses cohortes ont perpétré une fraude. Ils ont volé de l’argent aux gens, ils devraient aller en prison », a-t-il déclaré. Il faut dire que dans la communauté crypto, de nombreuses personnalités souhaitent voir l’ancien dirigeant derrière les barreaux. Précisons que Galaxy Digital est l’une des nombreuses victimes de l’effondrement de FTX.

L’entreprise avait révélé son exposition à l’exchange en faillite. Celle-ci était de 76,8 millions de dollars. Par ailleurs, SBF a plusieurs fois soutenu qu’il n’avait aucune connaissance des malversations au sein de son entreprise. Selon lui, FTX a toujours été une véritable entreprise et non une chaîne de Ponzi.

Dernièrement, SBF a fait des apparitions sur les médias pour indiquer qu’il n’avait aucune connaissance de ce qui se passait au sein de FTX. Il soutient qu’il ne savait pas que les dépôts des clients étaient utilisés pour rembourser les créanciers d’Alameda. « Je dois préciser que je n’ai malheureusement pas accès à la plupart des données pour le moment », a-t-il indiqué. Mais, pour la communauté crypto, surtout les investisseurs, il est évident que l’ancien PDG de FTX ment.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !