A
A

Affaire FTX : SBF assure que tout n’est pas perdu 

mer 23 Nov 2022 ▪ 17h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

La faillite de l’exchange FTX fait la Une de l’actualité dans l’espace crypto depuis plus d’une semaine. Alors que les investisseurs craignent que d’autres exchanges s’effondrent, l’ancien PDG de la plateforme parle d’une possible résurrection. Voici comment Sam Bankman-Fried (SBF) pense que l’exchange FTX pourrait encore être sauvé.

FTX, Crypto, SBF

SBF compte sur de nouveaux investisseurs

Une publication de la journaliste Liz Hoffman sur Twitter révèle que SBF aurait écrit au personnel de FTX. Dans sa lettre, l’ancien PDG a notamment parlé de l’état lamentable des garanties et des responsabilités de l’exchange en faillite. Il a également présenté ses excuses et a expliqué qu’il y a « peut-être encore une chance de sauver FTX ».

« Nous aurions probablement pu lever des fonds importants ; l’intérêt potentiel pour des milliards de dollars de financement est arrivé environ huit minutes après que j’ai signé les documents du chapitre 11 », a affirmé l’ancien dirigeant. Ainsi, Sam Bankman-Fried soutient que les investisseurs étaient prêts à décaisser des milliards de dollars pour FTX.

La lettre de SBF

Il estime que l’exchange aurait pu combiner ces fonds aux garanties qui restaient et à l’intérêt d’autres parties. De cette manière, FTX aurait eu suffisamment de liquidité pour « rendre une grande valeur aux clients et sauver l’entreprise ». Pour Sam Bankman-Fried, ce qui n’a pas été fait au moment de la déclaration de faillite peut encore se réaliser.

Les dirigeants comptent-ils filer à l’anglaise ?

Le 22 novembre, Reuters a rapporté que les dirigeants de FTX, y compris SBF, ont acheté des propriétés aux Bahamas. Ils auraient dépensé 300 millions de dollars pour acquérir des biens immobiliers de vacances dans la région. Il semble donc que SBF et les cadres supérieurs de FTX aient déjà leur point de rechute au cas où la situation dégénérerait.

Parallèlement, il a été révélé que les deux entreprises de SBF, FTX et Alameda, ont subi une perte de 3,7 milliards de dollars. En outre, John Ray, le nouveau PDG de FTX, a récemment révélé que l’exchange était très mal géré et organisé. « Je n’ai jamais vu, au cours de ma carrière, un échec aussi complet des mécanismes de contrôle d’une entreprise », a-t-il déclaré.

Selon Autism Capital, la déclaration de SBF indique juste qu’il refuse de prendre ses responsabilités. En effet, le lanceur d’alerte crypto a déclaré : « Ce qu’il faut retenir, c’est une absence de responsabilité avec zéro aveu que les facteurs qui ont conduit à cette débâcle étaient sous son contrôle ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !